Vous avez dit classique ? Chiche !
Programmation musicale
Dimanche 9 mai 2021
1h 58mn

2ème Guerre mondiale : la musique sur tous les fronts

Dans le prolongement des célébrations du 8 Mai, nous allons faire résonner musique et 2ème Guerre mondiale. Des oeuvres sont diffusées ou composées pour mobiliser les peuples, accompagner des batailles légendaires. Des oeuvres qui marquent les esprits et galvanisent pour le meilleur et pour le pire.

2ème Guerre mondiale : la musique sur tous les fronts
Supermarine Spitfires de la Royal Air Force, pendant la bataille d'Angleterre, le 24 juillet 1940, © Getty / Photo by Fg. Off. BJ Daventry / Imperial War Museums via Getty Images

La chevauchée des Walkyries devenue très célèbre par le film de Francis Ford Coppola, Apocalypse Now, était diffusée au lancement des assauts de la Luftwaffe. Le 3ème Reich utilisera largement la musique de Bach, Beethoven et Wagner pour sa propagande. Dans la Pologne envahie, les Nazis conscients de l’impact de la musique de Chopin dans le coeur des Polonais, font interdire sa musique qui devient ainsi, emblème de la résistance. Après la défaite de la France, le Royaume-Uni devient la cible de la Luftwaffe. La Bataille d’Angleterre de juillet 1940 à mai 1941 marque un tournant décisif dans le conflit. Le compositeur William Walton reçoit sa feuille de mobilisation au début 1941 : on lui demande de composer de la musique de films « d’importance nationale », des films de propagande commandés par le ministère de la guerre.

En 1941 à l’Est, Hitler a lancé l’invasion de l’Union Soviétique. En décembre, Dmitri Chostakovtich termine sa 7ème Symphonie qu’il dédie à sa ville natale, Léningrad (St-Pétersbourg), alors assiégée. D’abord créée à Kouibychev où Chostakovtich a été évacué avec d’autres musiciens, elle est donnée à Léningrad en août 1942, alors que le siège dure toujours. Le concert est retransmis par haut-parleurs dans toute la ville. L'artillerie allemande tente d’en perturber l’exécution, mais est réduite au silence par les tirs soviétiques. Fin 1941, les Etats-Unis sont entrés en guerre après l’attaque de Pearl Harbor. Des compositeurs américains sont appelés à écrire pour soutenir le moral des troupes. Parmi ces œuvres, la Fanfare pour l’homme ordinaire d’Aaron Copland rend hommage aux soldats qui combattent.
La paix revenue, Benjamin Britten compose le War Requiem en 1962, pour la consécration de la nouvelle Cathédrale de Coventry, remplaçant celle détruite pendant la guerre. Sont réunis pour la création trois des chanteurs les plus célèbres de l’époque : la Soviétique (à l’époque) Galina Vichnevskaïa, l’Allemand Dietrich Fischer-Dieskau et l’Anglais Peter Pears. Une distribution symbole de réconciliation.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale :

Richard Wagner,

La Walkyrie :
La chevauchée des Walkyries (Acte III Sc 1)

Orchestre Philharmonique de Londres
direction : Klaus Tennstedt
LONDON PHILHARMONIC ORCHESTRA LPO-0003

Frédéric Chopin,

Polonaise en la Majeur op 40 n°1 « Militaire »

Arthur Rubinstein : Piano
RCA GD 87725

William Walton,

A Wartime Sketchbook (Un Carnet d’esquisses en temps de guerre) :
1. Prologue
8. Epilogue

Academy of St Martin in the Fields
direction : Neville Marriner
CHANDOS CHAN 8870

Dimitri Chostakovitch,

Symphonie n°7 en ut Majeur op 60 « Léningrad » :
1er mouvement. Allegretto (extrait)

Orchestre Symphonique de La Radio Bavaroise
direction : Mariss Jansons
BR KLASSIK 900184

Aaron Copland,

Fanfare for the common man (Fanfare pour l’homme ordinaire) - pour cuivres et percussions

Orchestre Symphonique De Londres
direction : Aaron Copland
SONY SM3K 46559

Dimitri Chostakovitch,

Symphonie n°8 en ut mineur op 65, « Stalingrad » :
3ème mvt. Allegro non troppo
4ème mvt. Largo

Orchestre Philharmonique De Moscou
direction : Kiril Kondrachine
LE CHANT DU MONDE LDC 2781005/06

Anna Marly,

Chant des Partisans ou Chant de la Liberté

Orchestre De La Garde Républicaine
CORELIA 

Richard Wagner,

Le Crépuscule des Dieux :
Marche funèbre pour la mort de Siegfried (Acte III Sc 2) 

Orchestre Philharmonique de Londres
direction : Klaus Tennstedt
LONDON PHILHARMONIC ORCHESTRA LPO-0003

Benjamin Britten,

War Requiem op 66 :
Libera me :
Let us sleep now… In paradisum (Dormons maintenant… Au paradis)

Galina Vichnevskaïa : Soprano
Peter Pears : Ténor
Dietrich Fischer-Dieskau : Baryton
Bach Choir
Choeur Symphonique de Londres
Choeur De La Highgate School
Simon Preston : Orgue
Ensemble Melos
Orchestre Symphonique De Londres
direction : Benjamin Britten
DECCA 4785433

Samuel Barber,

Adagio pour cordes

Orchestre Symphonique De Londres
direction : André Previn
MILAN 35665-2

Cordes sensibles :

Serge Prokofiev,

Sonate pour violon et piano n°1 en fa mineur op 80 :
1er mouvement. Andante assai
2ème mvt. Allegro brusco
3ème mvt. Andante
4ème mvt. Allegrissimo - Andante assai come prima

David Oistrakh : Violon
Frida Bauer : Piano
PRAGA PR 250041

L'équipe de l'émission :