Magazine
Jeudi 29 janvier 2015
4 min

May et le théâtre

Cette semaine, Léa Minod a rencontré May. Son violon d'Ingres : le théâtre

May et le théâtre
Compagnie Pionocktail (© Rebecca Trouslard)

"Les mercredis et vendredis soirs juste en face du jardin du Luxembourg, une pièce de Shakespeare se joue en toute intimité.

Ils sont treize, treize sur scène à tourner, à changer de rôle. Certains comédiens sont professionnels, d'autres amateurs, comme May Roger.
Cette dernière à fondé sa compagnie, Pianocktail, il y a trois ans avec sa comparse Angélique Boylan.

Pianocktail ... du nom de cet instrument farfelu inventé par Boris Vian dans L'Ecume des jours. Parce que May aime l'humour probablement autant que la poésie.

Ce soir là, l'un de ses comédiens, Valentin, est Bottom. Pour la première fois. Il chuchote son rôle dans l'escalier, juste avant de rejoindre la scène, un peu anxieux.

Surtout ne pas faire de bruit, marcher à tâtons, parler à voix basse. Car une autre troupe est en scène, et May attend impatiemment le tour de Pianocktail.

Je la retrouve dans les coulisses où s'entassent les décors, coincée entre un guéridon sans âge et deux paravents tremblants."

Retrouvez Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare
Tous les mercredis et vendredis à 21h30 à la Comédie Saint-Michel

Par la compagnie Pianocktail

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :