Magazine
Jeudi 15 janvier 2015
5 min

Le piano de Jérémy

Cette semaine, Léa Minod a rencontré Jérémy. Son violon d'Ingres : le piano.

"Jérémy a trente ans, une écharpe et un bonnet rouge. Démarche souple, un peu dégingandée. Je retrouve ce grand jeune homme chez lui.
Il vient de rentrer du travail, une petite maison d’édition où il s’occupe du numérique. Les livres, il a le nez dedans, toute la journée : papier ou écran. Mots ou notes de musique. Car Jérémy est un vorace, qui lit autant qu'il déchiffre.

Ce jour-là, il a d’ailleurs quitté le boulot un peu plus tôt pour se rendre à La flûte de Pan, célèbre librairie musicale de Paris. Il a trouvé ce qu’il ne cherchait pas : L’art de la fugue de Bach, qu’il écoute pourtant presque tous les jours depuis des années. Parfait.
Jérémy se met alors au piano - numérique pour ne pas trop déranger ses voisins et parce que la place manque à Paris. Et me parle de cette passion dans laquelle il s’est jeté à pleines dents, encore adolescent. Une partition dans une main, un piano dans l’autre."

L'équipe de l'émission :
Mots clés :