Magazine
Jeudi 22 janvier 2015
4 min

Anne et la photographie

Cette semaine, Léa Minod a rencontré Anne. Son violon d'Ingres : la photographie.

"Rue des Récollets à Paris.
Anne attend devant une libirairie d'art, juste en face de la gare de l'Est. Elle vient de sortir du travail, un centre de soins pas loin de là où elle panse les dents.

"Dentiste et artiste", la rime lui plaît.

Car entre l'art ou les dents, la jeune femme a toujours été tiraillée. Sa formation universitaire en témoigne : des études de dentiste elle est passée aux Beaux Arts. Avant de finalement revenir aux chicots, parce qu'il lui fallait gagner sa vie. Et que l'art ne fait pas vivre, à ce qu'il paraît.

Il est 14 heures. Anne a l'après-midi pour elle.
Elle m'entraîne au premier étage de cette librairie où se cache un laboratoire de tirage pour les particuliers. Self Color.

Une jeune femme nous accueille pour nous guider dans les manoeuvres. Tout au fond, un homme scrute des négatifs d'un autre temps."

Vous pouvez jeter un oeil sur le travail d'Anne Colsonici.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :