Versus
Programmation musicale
Samedi 7 août 2021
30 min

Monk versus Josquin

Dans ce cinquième volet de Versus, passé et présent se répondent à nouveau sur le ring d’un match de boxe musical par-delà les siècles.

Monk versus Josquin
Meredith Monk versus Josquin Des Près, © Jack Mitchell / Wikipedia

Josquin des Prés (1440-1521) versus Meredith Monk (1942)

  • L'univers choral

Que ce soit le maître des polyphonies franco-flamandes du XVe siècle Josquin des Prés ou la grande prêtresse new-yorkaise du minimalisme, tous deux utilisent la voix humaine, le chœur, comme une essence véritable à leurs musiques. 

Prenez une des premières œuvres d’importance de Meredith Monk : Dolmen Music.
Inspirée par les mégalithes bretons de La Roche aux Fées, Dolmen Music est l’essence vocale même, avec un parfum de vibration originelle.

Quant à Josquin des Prés, il ne se pose pas la question. A son époque, c’est-à-dire à la fin du moyen-âge/début de la renaissance, si on écrit de la musique « sérieuse », c’est pour chœur. Et ces musiques, ce sont souvent des Messes. Des lieux musicaux où l’imagination technique va être repoussée jusqu’aux confins de ses limites.  

Meredith Monk
Dolmen Music
Meredith Monk, Andrea Goodman, Monica Solem, Paul Langland, Julius Eastman, Robert Een (voix)
ECM (1981)

Josquin
Missa Hercules Dux Ferrarie « Credo in unum deeum »
Tallis Scholars
Gimell Records (2020)

  • L'art de la construction musicale

Malgré les siècles et les styles franchement différents, il y non seulement en commun l’utilisation d’un chœur comme une part essentielle des œuvres, mais aussi la construction de la musique elle-même. Chez Meredith Monk, tout semble se répéter avec de petits changements, dans une espèce de mouvement général où tout semble se mouvoir. Pour cela, sa pièce Turtle Dreams est totalement fascinante et relève presque des mêmes techniques que chez Josquin.

Dans le Kyrie de sa Missa Malheur Me Bat, construite sur la chanson populaire du même nom, Josquin conçoit un vrai film d’aventure, où l’on suit la vie d’un tout petit motif, qui grandit, s’étend et se développe comme un organisme vivant. Là encore, tout semble uniforme, mais que de péripéties !

Josquin
Missa Malheur Me Bat « Kyrie »
Tallis Scholars
Gimell Records (2009)

Meredith Monk
Turtle Dreams (Waltz)
Meredith Monk, Colin Walcott, Julius Eastman, Steve Lockwood, Robert Een, Andrea Goodman, Paul Langland (voix)
ECM (1983)

  • La musique populaire

Les musiques populaires sont aussi une grande source d’influence pour les deux compositeurs. Josquin écrit souvent ses Messes sur des "cantus firmus", des mélodies cachées à l’intérieur des voix, souvent de manière très ralentie. Pour l'une de ses Messes, il réutilise la chanson de L'Homme Armé.

Anonyme
L’Homme Armé
Tallis Scholars
Gimell Records (1989)

Josquin
Missa super voces musicales « Kyrie »
Tallis Scholars
Gimell Records (1989)

Quant à Meredith Monk, sa musique est influencée par une autre sorte de musique populaire, traditionnelle…celle des pygmées aka.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Meredith Monk
Book Of Days « Travellers 1, 2, 3 »
Meredith Monk & Vocal Ensemble
ECM (1988)

Josquin quant à lui, écrit, en dehors de ses Messes, peu de matière musicale qui relève de la musique populaire. Toutefois, il y a quelques chansons à son catalogue comme El Grillo (le grillon). Josquin écrit cette pièce lorsqu’il est à Florence. La ville est alors dirigée d’une main de fer par Jérôme Savonarole, et plongée dans une véritable dictature religieuse. Josquin, écrit son Grillon sur le texte du Psaume préféré du moine.

Josquin
El Grillo
Hilliard Ensemble
Erato (1983/95)

  • Le souvenir

Les musiques de Josquin et de l’américaine Meredith Monk montrent une volonté régulière de rendre hommage.

Dans un tout récent album paru il y a quelques mois, Meredith Monk réenregistre certaines de ses pièces qui ont jalonné toutes ses années de créations. Sa bouleversante Memory Song est arrangée par la compositrice Julia Wolfe, qui écrit quelques parties instrumentales. Le texte évoque la douceur des chants d’oiseaux, d’une partie de football, du souvenir des plaisirs simples de la vie. 

Quant à Josquin, il écrit avec Nymphes des Bois une déploration sur la mort de son Maître Johannes Ockeghem, un des plus grands noms de la musique occidentale du XVe siècle. Une œuvre qui cache un talisman : la mélodie grégorienne du Requiem Aeternam, cachée au milieu des voix.

Josquin
Nymphes des Bois
Grain de la voix, Björn Schmelzer (direction)
Glossa (2011)

Meredith Monk (arrangement Julia Wolfe)
The Games « Memory Song »
Meredith Monk, Theo Bleckmann, Katie Geissinger, Allison Sniffin (voix), Bang On A Can All-Stars
Cantaloupe Music (2020)

L'équipe de l'émission :
30 min
samedi 31 juillet 2021 Hersant versus Marais