Variations Shakespeare
Programmation musicale
Dimanche 20 juillet 2014
1h 50mn

Romeo et Juliette

Romeo et Juliette est peut-être l'oeuvre de William Shakespeare qui connu la plus fameuse postérité. Berlioz, Gounod, Prokofiev, en passant par l’inoubliable West Side Story de Bernstein, panorama des inspirations musicales.

“When griping grief the heart doth wound. And doleful dumps the mind oppress, there music with her silver sound, with speedy help doth lend redress…”

Quand une douleur poignante blesse le cœur et qu’une morne tristesse accable l’esprit, alors la musique au son argentin apporte promptement le remède. » C’est juste avant le dénouement tragique que le musicien Peter chante ainsi, à la fin du IVème acte de*Roméo et Juliette*, ces vers immortalisés par Alfred Deller** sur un air anonyme du XVIIème siècle.

Les plus célèbres amants des temps modernes ont inspiré une vingtaine d’adaptations lyriques (depuis le Romeo und Julie de Georg Benda au Roméo et Juliette de Gounod en passant par l’inclassable « Symphonie dramatique » de Berlioz ), d’innombrables chansons (comme Fever ), des musiques de ballet (en premier lieu le chef-d’œuvre de Prokofiev ), ainsi que des poèmes symphoniques (comme l’Ouverture-fantaisie de Tchaïkovsky ), sans parler des comédies musicales et des musiques de film (avec l’indépassable West Side Story ).

Qu’elles soient fidèles au texte original, ou qu’elles s’en éloignent comme dans les versions édulcorées du XVIIIème siècle (avec notamment un incroyable happy end ), les partitions et les enregistrements choisis pour cette émission traduisent tous la grandeur tragique de ces personnages et de leur bouleversant destin.

Le contexte

Traditionnellement datée en 1595-1596 , l’écriture de Roméo et Juliette est contemporaine de celle de Songe d'une nuit d'été et de Richard II. L’auteur a alors près de 30 ans, il intègre la troupe des Lord Chamberlain’s Men nouvellement formée (1594), obtient le droit de porter des armoiries (son blason porte la devise « Non sanz droict »), et perd, en 1596, son seul fils (Hamnet). Ses pièces sont montées à Londres depuis 1592, comme en témoignent bon nombre d’allusions et de registres.

Les cinq premières années de la décennie 1590 sont marquées à Londres par l’épidémie de peste qui ravage la ville, et provoque la fermeture des théâtres en 1593 et 1594. William Shakespeare en profite pour se consacrer, en plus de ses pièces, à la poésie. Cette fin de règne d’Elisabeth I (elle meurt en 1603) est marquée par la victoire anglaise sur l’Invincible Armada espagnole (1588), le soulèvement d’Hugh O’Neill en Irlande (guerre de Neuf Ans, de 1594 à 1603) et le soutien militaire à Henri IV en France.

L'argument

L’argument de Romeo et Juliette est sans doute l’un des plus célèbres de l’histoire du théâtre. Romeo aime Juliette, Juliette aime Romeo, mais leur amour est, sinon impossible, du moins contrarié par les rivalités politiques qui opposent leurs deux familles : les Montaigu (famille de Romeo) et les Capulet (famille de Juliette).

La pièce se déroule à Vérone, en Italie, cité meurtrie par l’opposition de deux familles puissantes : les Montaigu et les Capulet. Côté Montaigu, Romeo aime une jeune femme nommée Rosaline mais cet amour n’est pas partagé, au grand dam de Romeo qui, pour oublier son chagrin, se rend incognito à une fête des Capulet en l’honneur de leur fille, Juliette. Dès que Romeo pose les yeux sur Juliette, celle-ci remplace définitivement Rosaline dans le cœur de Romeo.

Romeo se rend donc secrètement chez les Capulet pour observer Juliette. Lorsque cette dernière le voit, elle lui déclare son amour, auquel Romeo répond lui aussi par une déclaration. Le confesseur de Romeo, Frère Laurent, voit dans le possible mariage entre Romeo et Juliette un moyen pacifier les relations entre les deux familles, et accepte de les unir.

Resté secret, le mariage de Romeo et Juliette ne peut calmer les tensions. Ces dernières se manifestent sous les traits d’une rixe entre Tybalt, le cousin de Juliette, et Romeo, insulté par Tybalt. Romeo refusant tout duel, Mercutio souhaite prendre sa place, et Romeo le tue malencontreusement. Ivre de vengeance, Romeo tue Tybalt, et s’exile à Mantoue après avoir tout de même passé sa nuit de noce avec Juliette. De son côté, les Capulet souhaitent marier Juliette au comte Pâris. Refusant cette union, Juliette part chercher conseil auprès du Frère Laurent, qui lui propose de se faire passer pour morte aux yeux de sa famille. Prévenu par un messager, seul Romeo serait dans la confidence, et viendrait la récupérer.

Le plan ne se passe pas comment prévu : Romeo ne reçoit pas le message de Frère Laurent. Il apprend la mort de Juliette, et décide de revenir à Vérone pour y mourir aux côtés de Juliette. Il croise le comte Pâris, qu’il tue en duel, puis retrouve Juliette inanimée, et se donne la mort. Lorsque Juliette s’éveille et constate la mort de Romeo, elle se tue elle aussi avec le poignard de ce dernier.

Les deux familles se retrouvent finalement au cimetière. Frère Laurent leur dévoile alors l’histoire des deux amants. Capulet et Montaigu se réconcilient.

William Shakespeare - Gerard Soest
William Shakespeare - Gerard Soest

♫ GENERIQUE

Henry Purcell - If music be the food of love (extrait)
King's Singers
RCA 090266142702

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :