Une oeuvre, trois idées
Programmation musicale
Samedi 4 décembre 2021
3 min

Aimez-vous Brahms ?

Brahms est au programme ce samedi matin ! Dans sa chronique, Marc-Olivier Dupin nous parle de son sextuor n°1 op.18 et en particulier du deuxième mouvement.

Aimez-vous Brahms ?
Brahms chez lui, à Vienne, © Getty / DEA / A. DAGLI ORTI

La première idée est l'amour de Brahms pour le registre grave.  Le sextuor à cordes a par définition un « centre de gravité acoustique » plus bas qu’un quatuor à cordes. Dans le sextuor, les deux violons sont « minoritaires » par rapport au bas medium des altos et au grave des deux violoncelles; d’où une couleur riche et profonde.  Mais Brahms aime le grave dans tous ses états, comme par exemple dans le début de son extraordinaire sonate pour violoncelle et piano en mi mineur :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Après Beethoven et comme Schumann, Brahms s’empare d’une forme ancienne, le thème et variations et la transcende dans une esthétique romantique. Dans ce quintette Brahms utilise d’ailleurs une basse qui n’est pas sans parenté avec l’un des thèmes qui tant excité la gourmandise de nombreux compositeurs baroques : La Follia.
Retrouvons ces variations, ici dans la version de Corelli, interprétée par le génial et quasi-rocker de Jordi Savall :

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

La troisième idée est totalement subjective ! Dans mon panthéon imaginaire des œuvres instrumentales à six voix, en amont de ce sextuor de Brahms, je pense bien sûr au Ricercare à 6 de l’Offrande musicale de Bach :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Pour ce qui est des oeuvres plus tardives ,même si ce n’est pas une musique enjouée pour un matin tôt sur France Musique, je ne peux pas ne pas penser à la Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg qui demeure pour moi un chef-d’œuvre absolu :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :