Un air d'histoire
Magazine
Dimanche 25 septembre 2016
55 min

Musique et violences de masse, par Stéphane Audoin-Rouzeau

Un air d’histoire aujourd’hui ouvre une série de questions sur ce que la musique est, et sur ce que la musique fait aux violences de masse – elle qui a « dit » le vent du boulet durant la Grande Guerre, qui a pu s’arranger de l’organisation des camps de concentration durant le second conflit mondial ; elle encore qui a accompagné les appels au génocide au Rwanda, en 1994, et qui, désormais, en panse les plaies.

En compagnie de…

Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en Sciences sociales à Paris (EHESS), spécialiste de la Grande Guerre et président du Centre de recherche de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne, dans la Somme. Ses recherches se sont également centrées sur la question du génocide des Tutsi au Rwanda. Auteur entre autres de Combattre. Une anthropologie historique de la guerre moderne (XIXe-XXe siècle), et prochainement au Seuil (janvier 2017), de Une inititation. Voir un génocide en face (Rwanda 1994-2016).

Le violoncelliste Thomas Duran et le pianiste Nicolas Mallarte interprètent en direct depuis le studio 109 la Sonate pour violoncelle et piano, en ré mineur de Franck Bridge, qu'ils ont enregistrée sur un album intitulé La Naissance d’un nouveau monde, chez Hortus (2014, coll. "Les Musiciens et la Grande Guerre").

Thomas Duran, Nicolas Mallarte et Stéphane Audoin-Rouzeau
Thomas Duran, Nicolas Mallarte et Stéphane Audoin-Rouzeau

Torture blanche

Cette torture blanche consiste en l'utilisation de bruits sourds diffusés à un volume d'environ 82 décibels et qui ne sont interrompus que 7 secondes toutes les 45 minutes.
Parfois, la torture se sert de morceaux de musique joués en boucle, 24h sur 24. Les morceaux sont choisis en fonction de leur structure, de leur aspect naturellement répétitif, de leur agressivité, mais aussi parfois par le message patriotique qu'ils délivrent, comme par exemple Born in the USA, de Bruce Springsteen. Retrouvez ci-dessous notre playlist regroupant certains des titres qui auraient été utilisés à des fins de torture :

Programmation musicale

Drowning Pool
Bodies - Sinner
WIN 504091 2

Charles Trenet
Qu’est devenue la Madelon
EMI , 7906372

Corneille
Sur la tombe de mes gens - Le marchand de rêves
Wagram Music ‎– 3110532

André Danerty et Eugène Dédé
Ils n’passeront pas, on les aura
Marcelly, chant
MARIANNE MELODIE, 051094

Claude Debussy
Noël pour les enfants qui n’ont plus de maison
Chœur de Tapiola, dir. Jorma Panula
ONDI , ODE 828-2

Ivor Gurney
Sleep
Sarah Connolly, mezzo-soprano ; Malcolm Martineau, piano
CHAN 10691

Franck Bridge
Sonate pour violoncelle et piano, en ré mineur (1913 – 17) Deuxième mouvement
Thomas Duran, violoncelle ; Nicolas Mallarte, piano
HORTUS 705

Simon Bikindi
Extrait Youtube

Bonhomme
Extrait Youtube

Maria Yohana Mukankuranga
Extrait Youtube

Pour aller plus loin

Il se trouve que les oreilles n'ont pas de paupières
Conception, musique, dramaturgie et mise en scène Benjamin Dupé
Texte d’après le livre La Haine de la musique de Pascal Quignard aux éditions Calmann-Lévy (1996)

Hate Radio

Journal d'une étrangère.Chroniques de guerre et d'amour et exposition Naissance d'une avant-garde

expo naissance d'une avant garde
expo naissance d'une avant garde

Bibliographie

Stéphane Audoin-Rouzeau, Combattre. Une anthropologie historique de la guerre moderne (XIXe-XXe siècle), Paris, Seuil, 2008

Stéphane Audoin-Rouzeau, Annette Becker, Christian Ingrao, Henry Rousso (dir.), La violence de guerre. 1914-1945. Approche comparée des deux conflits mondiaux, Bruxelles, Complexe, 2002

Stéphane Audoin-Rouzeau, « Redécouvrir la violence de guerre du XXe siècle ? », dans Michel Wieviorka (ed.), Les sciences sociales en mutation, Editions sciences humaines, 2007, p. 519-527.

Stéphane Audoin-Rouzeau, La Grande Guerre des musiciens, Lyon, Symétrie, 2009

Timothée PICARD, « Musique », dans Dictionnaire de la violence, Michela MARZANO (dir.), Paris, PUF, Quadrige, 2011, p. 939.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Partenaires :
  • Logo L'Histoire