Tour de chant
Programmation musicale
Dimanche 1 septembre 2019
30 min

La chanson s’expose dans deux musées en région

Pour démarrer cette nouvelle saison, Tour de chant vous propose une émission un peu particulière puisqu’elle va nous mener à revisiter nos souvenirs de chansons du 20e siècle à travers deux expositions originales.

La chanson s’expose dans deux musées en région
Affiche de l'exposition Si on chantait !, © Constanza Benedetta Matteucci

Tout d’abord, puisque nous sommes encore à la fin de l’été et que c’est peut-être pour vous le dernier week-end de vacances, l’exposition
« Vos tubes de l’été », présentée depuis la fin juin au Musée des musiques populaires de Montluçon. Elle questionne ce phénomène plus riche et complexe qu’il n’y paraît, en s'intéressant aussi bien à ses aspects sociaux, commerciaux, qu'artistiques.

Affiche de l'exposition Vos tubes de l'été à Montluçon
Affiche de l'exposition Vos tubes de l'été à Montluçon

Ensuite, un autre genre de parcours musical, avec une plongée au cœur de notre mémoire collective et des chansons qui ont marqué des générations. Nous allons en effet visiter l’exposition « Si on chantait » au Musée départemental de Seine-et-Marne, situé à Saint-Cyr-sur-Morin, le village de l’écrivain Pierre Mac Orlan, qui accueille un public mêlant toutes les générations.

Le tube
Henri Salvador, 1958
(p : Boris Vian – m : Henri Salvador)

Mes premières vraies vacances
France Gall, 1964
(p : Maurice Vidalin - m : Jacques Datin)

Fais-moi le couscous, chérie
Bob Azzam et son orchestre, 1960
(p : Jean Bingler et Bob Azzam – m : Armand Canfora)

Tomber la chemise
Zebda, 1998
(p : Magyd Cherfi – m : Zebda)

Pour un flirt
Michel Delpech, 1971
(p : Michel Delpech – m : Roland Vincent)

Il tape sur des bambous
Philippe Lavil, 1982
(p : Didier Barbelivien – m : Michel Héron)

L’été sera chaud
Francky Vincent et Mariah Appavoo, 2019
(p : Sophie Depooter – Christopher Ramassamy)

Si on chantait
Julien Clerc, 1972
(p : Etienne Roda-Gil – m : Julien Clerc)

Chanson populaire
Claude François, 1973
(p : Nicolas Skorsky - m : Jean-Pierre Bourtayre)

Tous les mêmes
Stromae, 2013
(p & m : Stromae)

A Montmertre
Artistide Bruant, 1911
(p & m : Artistide Bruant)

Rue des marais
Dominique A, 2006
(p & m : Dominique Ané)

La rue qui pavoise
Monique Morelli, 1968
(p : Pierre Mac Orlan – m : Lino Léonardi)

Pour aller plus loin

Peter Szendy : Tubes, Editions Minuit 2008

Présentation du livre :

C'est Boris Vian qui semble avoir inventé l'usage argotique du mot tube, pour désigner une chanson à succès. C’est-à-dire, le plus souvent, une chanson quelconque, qui ressemble à toutes les autres et qui chante volontiers sa banalité même.
Or, ces mélodies, ces airs comme ça nous hantent, prolifèrent en nous comme des vers d’oreille. Jusqu’à devenir parfois la bande-son de notre vie, commémorant tel moment passé, tel vécu singulier.
Comment penser cette conjonction paradoxale, propre sans doute aux tubes, entre le plus banal et le plus singulier ? Comment le cliché musical qui circule jusqu’à l’usure peut-il être porteur de l’unique, d’un affect à nul autre pareil ?
À ces questions, ce sont d’une part les tubes eux-mêmes qui répondent, si on sait leur prêter l’oreille : les histoires que racontent nombre d’entre eux (Je suis venu te dire que je m’en vais ou Parole, parole, parole, parmi tant d’autres qui habitent ces pages) parlent indirectement de leur propre pouvoir, des obsessions qu’ils suscitent.
Mais, d’autre part, les tubes demandent aussi à être pensés, à être élevés à la dignité d’objets philosophiques. Aussi est-ce en lisant Kierkegaard, Kant, Marx, Freud ou Benjamin que l’on tente ici d’interpréter leurs rapports avec l’argent, ainsi que l’épreuve de la reprise dont ils nous font faire l’expérience.
Enfin, pour les voir à l’œuvre dans leur manière unique d’articuler la psyché et le marché, il fallait se rendre au cinéma. De Fritz Lang à Alain Resnais, en passant par l’incontournable Hitchcock, les tubes apparaissent comme cette production inouïe du capitalisme avancé : un hymne intime à l’échange.

Peter Szendy : Tubes
Peter Szendy : Tubes, © Editions de Minuit
L'équipe de l'émission :