Tour de chant
Programmation musicale
Dimanche 5 novembre 2017
30 min

Danielle Darrieux, chanteuse

Danielle Darrieux a eu une carrière complète, partagée entre cinéma, théâtre et chanson. Débutée en 1931 à l’âge de 14 ans, elle s’est achevée en 2010.

Danielle Darrieux, chanteuse
Danielle Darrieux (pose pour Vogue en 1938), © Getty / Toni Frissell

Ce parcours exceptionnel de 110 films, de presque autant de téléfilms, d’une cinquantaine de rôles au théâtres et d’au moins 200 chansons, reste un des plus beaux diamants de la vie artistique française du 20e siècle.
Née dans une famille de mélomanes, d’une mère cantatrice qui lui enseigna le chant, elle a pris également des cours de violoncelle et de piano. La musique était très présente dans sa vie, au point qu’aux dires de ses proches, elle fredonnait tout le temps.
Sa voix juste et claire a fait merveille dans nombre de ses films, notamment ceux des débuts, au cours des années 1930 et 40. Par la suite, elle a moins chanté dans ses films, mais elle a enregistré de nombreux disques dans les années 1950 et 60.
Adulée pour ses rôles au cinéma et au théâtre, elle aurait sans doute aimé être encore davantage reconnue comme chanteuse. Le but de cette émission est précisément de redécouvrir cette autre facette de son talent.

Programme musical

Danielle Darrieux chante :

La complainte des infidèles
(du film « La maison Bonnadieu ») document INA 1953
(p : Carlo Rim – m : Georges Van Parys)

Danielle Darrieux
Danielle Darrieux

There’s danger in your eyes chérie
(du film « Riche, jeune et jolie », 1951)
(Wendling, Richman, Meskill)

Danielle Darrieux
Danielle Darrieux

La chanson d’amour (1962)
(p : André Gardy - m : Jean Ferrat)

Always Mademoiselle
(de la comédie musicale « Coco ») 1970
(p : Alan Jay Lerner - m : André Previn)

Danielle Darrieux
Danielle Darrieux

Surprise
(de la comédie musicale « Ambassador ») 1971
(p : Hal Hackady - m : Don Gohman)

Une composition
(du film « Divine ») 1975
(p : Jean-Paul Ferrière – m : Jean Claudric et Bernard Lelou)

Guilbaud et la baronne (avec Jacques Revaux)
(du film « Une chambre en ville »)
(p : Jacques Demy – m : Michel Colombier)

Danielle Darrieux
Danielle Darrieux

Il n’y a pas d’amour heureux
(du film « Huit femmes ») 2002
(p : Louis Aragon – m : Georges Brassens)

Disques disponibles de Danielle Darrieux :

Danielle Darrieux 50 succès essentiels
Danielle Darrieux 50 succès essentiels

Danielle Darrieux : 50 succès essentiels 1941 - 1967
Marianne Mélodie

Danielle Darrieux Intégrale
Danielle Darrieux Intégrale

Danielle Darrieux Intégrale 1931-1951
Frémeaux

Danielle Darrieux chante "En suivant notre amour"
Archive INA

Danielle Darrieux évoque sa carrière
Archive INA

L'équipe de l'émission :