Tour de chant
Programmation musicale
Dimanche 10 novembre 2019
30 min

Berlin : des chansons d’est en ouest

A l’occasion des 30 ans de la chute du mur de Berlin, « Tour de chant » se penche sur la chanson allemande d’auteur, à l’est et à l’ouest entre 1945 et 1989, en lien avec la partition du pays.

Berlin : des chansons d’est en ouest
L'auteur-compositeur Wolf Biermann lors d'un passage de la frontière vers la RDA , © Getty / ADN-Bildarchiv/ullstein bild

L’ouverture du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, reste une date clé de l’histoire du 20e siècle. Dans le climat de Perestroïka instauré par Gorbatchev en URSS, la frontière hermétique constituée par le rideau de fer entre les pays d’Europe de l’est et de l’ouest se fissure de plus en plus. Après la Pologne, la Hongrie, la Tchéoslovaquie, c’est au tour de l’austère régime de la RDA de céder.
L’ordre européen établi depuis 1945 est soudain remis en question et ce qui paraissait encore inimaginable la veille va finir par se produire : la réunification de l’Allemagne.
Le 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin est pour nous l’occasion d’évoquer les chansons de l’Est et de l’Ouest au temps de l’Allemagne divisée, avec des documents rares et souvent inattendus.

Programmation musicale

C’était à Babelsberg
Anna Prucnal, 1993
(p : Jean Mailland – m : Francis Lai)

Anna Prucnal
Anna Prucnal

The Ruins of Berlin
Marlène Dietrich, 1948
BO du film « La scandaleuse de Berlin »
(p & m : Friedrich Hollaender)

Auferstanden aus Ruinen
Hymne de la RDA
Chœurs de la radio berlinoise, 1996
(p : Johannes Becher – m : Hanns Eisler)

Lied von der grossen Kapitulation
Helene Weigel
Extrait de « Mère courage et ses enfants »
Document INA, 1954
(p : Bertold Brecht – m : Paul Dessau)

Mère Courage - pièce de Bertolt Brecht, musique Paul Dessau
Mère Courage - pièce de Bertolt Brecht, musique Paul Dessau

Die Leiche aus der Meisenstrasse 8
Document de la radio communiste de Berlin Est, vers 1961
(p & m : inconnu)

West of the wall
Toni Fisher, 1962
(p & m : Wayne Shanklin)

Le mur
Eva, 1965
(p : Michel Vaucaire – m : Charles Dumont)

Das Lied von der Moldau
Gisela May, avec Jean Wiéner au piano
Document INA, 1968
(p : Bertold Brecht – m : Hanns Eisler)

Ermutigung
Wolf Biermann, 1968
(p & m : Wolf Biermann)

Au dessus des nuages / Über den Wolken
Frédérik Mey/Reinhard Mey, 1974
(p & m : Frédérik Mey/Reinhard Mey

Pour aller plus loin

Wolf BiermannMa vie de l'autre côté du mur

16/10/2019 Un artiste dissident raconte l’Allemagne de l’Est

Wolf Biermann, né à Hambourg en 1936, est une véritable célébrité en Allemagne. Ses concerts rallient plusieurs générations, bercées depuis des décennies par ses chansons populaires. Mais plus encore, Biermann est une figure de la dissidence en RDA. Sous surveillance constante de la Stasi, ses textes engagés lui ont valu, dès 1965, d’être interdit de circulation, de représentation, et enfin, en 1976, d’être banni de son pays.
Symbole de rébellion et d’espoir, il nous livre ici sa vie exceptionnelle. L’histoire d’un artiste, fils de parents résistants dont le père Juif sera assassiné à Auschwitz, et qui aura eu à coeur de défendre socialisme et droit à la liberté.
Best-seller en Allemagne, Ma vie de l’autre côté du mur est le témoignage extraordinaire d’un artiste à la vie hors du commun et une plongée fascinante dans l’ancienne Allemagne de l’Est.

Editions Calmann-Lévy

Wolf Biermann - Ma vie de l'autre côté du mur
Wolf Biermann - Ma vie de l'autre côté du mur, © Calmann-Lévy
L'équipe de l'émission :