Tapage nocturne
Magazine
Vendredi 5 avril 2019
1h

Tapage nocturne reçoit Keiko Devaux

Après la madeleine de la semaine, nous recevrons dans ce Tapage Nocturne Keiko Devaux, compositrice en résidence au Nouvel Ensemble Moderne de Montréal. Nous évoquerons son parcours et les singularités de son écriture.

Tapage nocturne reçoit Keiko Devaux
Keiko Devaux (détail), © Soundcloud

La madeleine de la semaine, par Bruno Letort

Jesus Rueda
Pocket Paradise, pour six percussionnistes (premier mouvement)
Interprétée par l’Ensemble Drumming, direction Miquel Bernat
REF Anemos C33004 (2009)

CD Rueda Pocket Paradise
CD Rueda Pocket Paradise

L'invitée de la semaine est Keiko Devaux

Keiko Devaux est une compositrice originaire de Colombie-Britannique au Canada, qui a élu domicile à à Montréal depuis 2003. Elle a composé pour divers ensembles : le Nouvel Ensemble Moderne, Ensemble Arkea, le Quartetto Prometeo, mais également pour la danse et le cinéma.
Venue du rock expérimental, où elle a mené une carrière remarquée comme claviériste, elle a développé un intérêt pour les traductions musicales au-delà des frontières disciplinaires. Son catalogue est fait de multiples oeuvres souvent à l’écoute des sonorités que nous offrent la nature, la timbralité verbale des interactions humaines.

Illustrations sonores de l'interview :

Keiko Devaux
" Ere "
Par Quentin Virguier, Fantou Clerc, Aurélie Fauthous, Madeleine Langlois, Baptiste Jean et Clément Lanfranchi

" Kintsukuroi "
Par le duo Air (Louis-Philippe Bonin, saxophone & David Therrien-Brongo, percussions) et Kimihiro Yasaka, piano

" Les étourneaux "
Par L'Orchestre de L'Université de Montréal, dirigé par Nadège Foofat

" Ebb "
 Par Les musiciens du Nouvel Ensemble Moderne, dirigé par Dina Gilbert

" A perte de vue...  "
Création de Keiko Devaux, lauréate du Concours de composition de l'OUM (l'Orchestre de l'Université de Montréal) 2018
 Par Orchestre de l'Université de Montréal, dirigé par Walter Boudreau

L'équipe de l'émission :