Tapage nocturne
Magazine
Vendredi 22 novembre 2013
1h

Diego Losa

Diego Losa fait partie de ce drôle de monde qui explore avec aisance le curieux lien, presque contre nature, qui unit instruments acoustiques et technologie nouvelle. Il est l'invité de ce Tapage Nocturne.

Cet aisance trouve son explication dans l’itinéraire même du compositeur, qui, à Buenos-Aires, s’est frayé un chemin balisé par une curiosité de l’inouï. Ainsi, après avoir étudié la flûte, le saxophone et l’harmonie, il se pique de technique d’enregistrement et intègre le LIPM, laboratoire de recherche et production musicale de la capitale argentine.

C’est en 1996 qu’il intègre le GRM, le groupe de recherche musicale à Paris, chargé notamment de la numérisation des oeuvres. Son catalogue reflète cette curiosité constructive, qui mêle avec un goût prononcé pour le jeu de l’ouïe, musique pour le théâtre, la danse, la création radiophonique, une longue liste à la Prévert qui se joue des codes et référents.

PROGRAMMATION MUSICALE

Sortie d'un rêve dans une nuit étrange très loin d'ici definitiva

Enregistrée au studio 118 de la maison de la radio

"La stratégie du vent"

pièce pour saxophone soprano et GRM Tools en temps réel.

Composition : Diégo Losa

Interprêtes : Diégo Losa ; Saxophone soprano

Christian Zanesi ; Électroniques

"Fantasmas ,Cortazar"

Composition : Diégo Losa

Interprêtes : Diégo Losa ; Électroniques

diego
diego

LA CHRONIQUE D'ERIC SERVA

"Ce soir je vous ai apporté la ré-édition (en coffret 6 CD) des albums du regretté Beta Band. The Beta Band était un groupe de musiciens d'origine écossaise formée en 1996 par John Maclean, Richard Greentree, Steve Mason et Robin Jones. Un groupe très à part, un ovni, une comète qui traversera pendant sept ans le paysage musical électro pop de l'époque. The Beta Band avait l'étoffe des grands, leurs compositions étaient d'une remarquable générosité mélodique avec cette touche de classe et d'originalité qui les plaçait dès leur début sur le haut du panier de la pop musique. Le groupe n'hésitait pas à emprunter les voix du folk, de la pop psychédélique, du rock, de l'électro ou du hip hop. Ce style foutraque, indéfinissable et génial les avait immédiatement propulsés en première partie de Radiohead lors de la tournée US en 2001. La séparation du groupe en 2004 reste une perte qui affecte encore le paysage musical actuel malgré les poussières d'étoiles que nous laissent en solo ou en groupe ses anciens membres (ne ratez pas Gordon Anderson sous le pseudonyme de Lone Pigeon). Cette réédition est plus que complète puisqu'elle permet de retrouver : les trois albums du groupe The Beta Band (1999), Hot Shots II (2001) et Heroes To Zeros (2004) + une compilation de EP intitulée The Three E.P.’s (sur laquelle on retrouve quelques titres incontournables comme Dry The Rain et She’s The One) + 24 inédits (démos, versions live, remix et quelques sessions enregistrées pour la BBC.) Une mine de pépites dans un coffret vendu au prix d'un CD. Indispensable." (©Eric Serva – France Musique – Novembre 2013).

The Beta Band
It's Not To Beautiful
The Regal Years (1997 – 2004)
Parlophone Records
http://www.parlophonemusic.fr

the beta band
the beta band
L'équipe de l'émission :