Tapage nocturne
Magazine
Vendredi 18 avril 2014
1h

Bryce Dessner

Si l’aventure sonore est le maître mot de cette émission Bryce Dessner en est le héros !

Guitariste, membre fondateur du groupe « The National », sa curiosité insatiable la emmené sur les rives de la musique de John Dowland, de l’improvisation, de l’écriture, de la création d’un label, et d’un festival : le MusicNow à Cincinatti aux Etats-Unis.

En 2013, paraît « Aheym », une œuvre interprétée par le quatuor Kronos, puis, il y a quelques semaines c’est Deutsche Grammophon qui lui ouvre ses portes pour un enregistrement avec l’orchestre Philharmonique de Copenhague, prélude à un opéra en chantier et une pièce pour le Los Angeles Philharmonic.

Bryce Dessner est notre invité ce soir, il évoque pour Tapage Nocturne, la multitude de ses facettes.

PROGRAMMATION MUSICALE

Bryce Dessner

Aheym
Tenèbre
Little blue something
Kronos Quartet
ANTI RECORDS

►Long winter
NAÎVE

IMAGE
IMAGE

►Pitassi
TALITRES

pochette
pochette

St Carolyn by the Sea
DG 0289479238827

pochette
pochette

LA CHRONIQUE D'ERIC SERVA

"Je vous ai apporté ce soir un magnifique album de l'artiste montréalaise France Jobin intitulé The Illusion Of Infinitesimal. Le titre est vraiment représentatif de l'album puisque France Jobin y a rassemblé trois compositions volontairement enregistrées à un niveau sonore très faible, sans rythmes ni fractures mais d'une richesse et d'une force tranquille des plus étonnantes. Ces "presque riens" sonores prennent au cours de leur développement une ampleur gigantesque. Avec beaucoup de douceur ils envahissent nos oreilles et l'espace qui nous entoure pour s'étendre à perte de vue et d’ouïe donnant ainsi naissance à une nouvelle illusion : celle de voir s'ouvrir devant nous de vastes paysages sonores dans un sentiment de quiétude inébranlable. The Illusion Of infinitesimal est un album totalement merveilleux pour les amateurs d'ambiant minimale, le genre de musique que l'on trouve aujourd'hui parfois sur le label Line ou 12K mais avec une sensibilité peut-être plus organique, plus chaleureuse qui peut nous rappeler les belles heures de Brian Eno, d'Harold Budd, de Ryuichi Sakamoto ou de David Sylvian en compagnie d'Holger Czukay. Bref, un album très méditatif qui s'écoute et s'apprécie sur sa longueur et donc malheureusement peu adapté à la radio-diffusion et encore moins à l'écoute d'un court extrait. Cet album remarquable est disponible au catalogue du label français Baskaru." (©Eric Serva – Avril 2014).

France Jobin
1/2
The Illusion Of Infinitesimal
Baskaru
karu 27
Site Web du Label Baskaru

L'équipe de l'émission :