Samedi 13 juin 2020
28 min

"Marcel Proust & Reynaldo Hahn. Une création à 4 mains" De Philippe Blay, Jean-Christophe Branger, Luc Fraisse

"Entre 1894-1896, Marcel Proust (1871-1922) et Reynaldo Hahn (1874-1947) dans leurs 20 ans vont connaître une histoire sentimentale qui se transformera en une amitié indéfectible. Chacun travaille à son œuvre, mais dialogue, converse, partage avec l'autre, inévitablement l'influence..." P. Venturini

"Marcel Proust & Reynaldo Hahn. Une création à 4 mains" De Philippe Blay, Jean-Christophe Branger, Luc Fraisse
France Musique, studio 152... Le producteur Philippe Venturini & Les auteurs : Philippe Blay, Luc Fraisse, Jean-Christophe Branger (g. à d.) , © Radio France / Annick Haumier / RF

"À l'époque le compositeur est plus connu que l'écrivain, son cadet de trois ans. Une étude précise et passionnante écrite à 6 mains, retrace le contexte de cette rencontre entre Hahn et Proust, et indique comment les esthétiques des deux artistes ont pu s'influencer ou diverger. À la faveur de documents inédits, Philippe Blay, Jean-Christophe Branger, Luc Fraisse, apportent un regard nouveau sur ces deux artistes."Philippe Venturini

Réécouter ! l'émission du 1er décembre 2018...

"À Reynaldo Hahn. Mon cher ami, je suis un peu triste ce soir veille du départ de Maman  et j’en profite comme d’un prétexte à me consoler auprès de vous en  vous évoquant cinq minutes. J’espère que mes dernières propositions  seront agréées par vous. Certainement vous ne serez pas aussi bien ici  que si j’avais une villa mais enfin la chambre que je vous donnerai est  au premier sur la mer et à côté de la mienne."Marcel Proust.Hôtel des Roches Noires (22 septembre 1894)

La relation suivie entre Marcel Proust et Reynaldo Hahn a profondément modelé aussi bien l'œuvre de l'écrivain que celle du compositeur. Les deux artistes ne cesseront de cheminer ensemble dans une compréhension, une admiration...

"Mademoiselle Lemaire m’a écrit que mes vers (à toi) étaient bien. Je  lui ai répondu qu’on est toujours bien inspiré quand on parle de ce  qu’on aime. La vérité est qu’on ne devrait jamais parler que de cela.  Ces vers-là sont les seuls de moi que tu me feras plaisir en montrant et  réciter [sic] le plus possible."Marcel Proust (18 janvier 1895)

Éditions Classiques-Garnier
Éditions Classiques-Garnier

Par Philippe Blay, Jean-Christophe Branger & Luc Fraisse : "Marcel Proust et Reynaldo Hahn. Une création à quatre mains" Collection Bibliothèque Proustienne> Éditions Classiques-Garnier

Éditions Classiques-Garnier
Éditions Classiques-Garnier

"Que vous êtes bon Reynaldo. Maman était émue de votre gentillesse et je  vous remercie et vous embrasse de tout mon cœur. Je vous ai apporté des petites choses de moi et le début du roman que Leon Yeatman lui-même près de qui j’écrivais a trouvé très "poney". (surnom donné à Proust par Hahn)

Vous m’aiderez à corriger ce qui le serait trop. Je veux que vous y soyez tout le temps mais comme un dieu déguisé qu’aucun mortel ne reconnaît. Sans cela c’est sur tout le roman que tu serais obligé de mettre "déchire". Marcel Proust (1896)

France Musique, studio 152... Le producteur Philippe Venturini & Les auteurs : Philippe Blay, Luc Fraisse, Jean-Christophe Branger (g. à d.)
France Musique, studio 152... Le producteur Philippe Venturini & Les auteurs : Philippe Blay, Luc Fraisse, Jean-Christophe Branger (g. à d.) , © Radio France / Annick Haumier / RF

Philippe Blay, conservateur en chef en charge des œuvres musicales au département des Métadonnées de la BnF, agrégé et docteur en musicologie, diplômé du CNSMD de Paris : histoire de la musique, esthétique, musicologie. Président de la Société Reynaldo Hahn.

Jean-Christophe Branger, professeur en musicologie à l'université de Lorraine. 

Luc Fraisse, professeur et critique littéraire à l'université de Strasbourg, membre senior de l'Institut universitaire de France.

France Musique, studio 152... Le producteur Philippe Venturini & Les auteurs : Philippe Blay, Luc Fraisse, Jean-Christophe Branger (g. à d.)
France Musique, studio 152... Le producteur Philippe Venturini & Les auteurs : Philippe Blay, Luc Fraisse, Jean-Christophe Branger (g. à d.) , © Radio France / Annick Haumier / RF

"Mon cher petit, vous auriez bien tort de croire que mon silence est celui qui prépare l’oubli. C’est celui qui comme une cendre fidèle couve la tendresse intacte et ardente. Mon affection pour vous demeure ainsi et s’avive sans cesse et je vois mieux que c’est une étoile fixe en la  voyant à la même place quand tant de feux ont passé — je ne dis pas  comme dans Vigny et ceux qui passeront, car il n’y en a pas d’allumé. En est-il de même pour vous ?"Marcel Proust,Trouville (octobre 1898)

L'équipe de l'émission :