Sous la couverture
Magazine
Samedi 29 octobre 2016
28 min

De Caroline Giron-Panel “Musique et musiciennes à Venise. Histoire sociale des ospedali - XVIIe-XVIIIe siècles”

“Enfants prodiges, génies en devenir, célèbres pour avoir déçu Jean-Jacques Rousseau qui les qualifia de laiderons tout en se délectant de leur chant, les musiciennes des ospedali méritent une place à part dans l’histoire culturelle et musicale de Venise...”

Quelles sont les raisons qui expliquent cette spécificité vénitienne ? Pourquoi avoir choisi de réserver l’apprentissage de la musique aux seules filles ? Qui étaient ces musiciennes ? Quels témoignages en ont donné les voyageurs qui traversaient l’Europe pour venir les entendre ?

Éditions de l'École française de Rome
Éditions de l'École française de Rome, © Autre

** Caroline Giron-Panel
“Musique et musiciennes à Venise. Histoire sociale des ospedali - XVIIe-XVIIIe siècles”
Télécharger ! éditions de l'École française de Rome, 2015**

* Alors que le goût pour les enfants prodiges se diffuse en Europe, les hôpitaux de Venise offrent à des petites filles abandonnées ou orphelines, doublement pénalisées par leur sexe et leur naissance misérable, des possibilités inédites d’ascension et de reconnaissance sociales en leur enseignant la musique.*

Éditions de l'École française de Rome
Éditions de l'École française de Rome, © Autre

* L’excellence artistique des musiciennes est assurée dès le XVIIe siècle à la fois par le recrutement de professeurs de grande qualité, une sélection rigoureuse des pensionnaires et la mise en place d’une initiation musicale dès le plus jeune âge.*

Éditions de l'École française de Rome
Éditions de l'École française de Rome, © Autre

* L’admission de petites filles de 3-4 ans au sein du chœur, formées conjointement au chant et à la pratique instrumentale, assure aux ospedali un vivier de musiciennes capables de se produire en concert dès l’adolescence, ce qui contribue à la renommée des chœurs hospitaliers vénitiens jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.*

Cet ouvrage a reçu le Prix des muses 2016 de la Fondation Singer-Polignac.

France Musique, studio 143... notre invitée la brillante Caroline Giron-Panel & Philippe Venturini, producteur (de g. à d.) ©Annick Haumier-Radio France
France Musique, studio 143... notre invitée la brillante Caroline Giron-Panel & Philippe Venturini, producteur (de g. à d.) ©Annick Haumier-Radio France, © Radio France

* Archiviste paléographe, docteure de l’Université de Grenoble et de l’Università Ca’ Foscari à Venise, ancienne membre de l’École française de Rome, Caroline Giron-Panel est conservatrice à la Bibliothèque nationale de France-Bnf. Ses travaux portent sur l’histoire du fait musical, sur la circulation des musiciens à l’époque moderne et les rapports entre musique et genre.*

**► SOUS LA COUVERTURE - GENERIQUE**

Coffret label ERATO 75436
Coffret label ERATO 75436, © Autre

♫Domenico Scarlatti : Sonate K 453
Scott Ross, clavecin
CD “Domenico Scarlatti - L'oeuvre pour clavier”
Télécharger ! Coffret label ERATO 75436

►SOUS LA COUVERTURE - PROGRAMME
♫Baldassare Galuppi : Motet - Confitebor tibi, Domine, Ut det illis haereditatem
Véronique Gens, soprano
Il Seminario Musicale

label Virgin VC 5 45030 2

♫Giovanni Legrenzi : La Cetra op. 10 - Sonata a quattro n°5, Presto. Adagio
Europa Galante
Fabio Biondi, violon & direction

label Opus 111 OPS 30-186

♫Antonio Vivaldi :Kyrie RV 587 Christie eleison
Les Cris de Paris
Geoffroy Jourdain, direction

label Ambronay AMY047

♫Nicola Porpora :Notturno secondo per i defunti, Quis mihi hoc tribuat
Romina Basso, alto
La Stagione Armonica
Stafano Demicheli, direction

label Fuga Libera FUG 526

France Musique, studio 143... notre invitée la brillante Caroline Giron-Panel & Philippe Venturini, producteur (de g. à d.) ©Annick Haumier-Radio France
France Musique, studio 143... notre invitée la brillante Caroline Giron-Panel & Philippe Venturini, producteur (de g. à d.) ©Annick Haumier-Radio France, © Radio France
L'équipe de l'émission :
Mots clés :