Sous la couverture
Magazine
Samedi 3 mars 2018
28 min

Cécile Leblanc présente "Proust écrivain de la musique. L'allégresse du compositeur" Éditions Brepols

Proust critique musical: une nouvelle approche de la musique dans la vie et l'œuvre de Marcel Proust.

Le savoir musical a joué un rôle majeur dans la rédaction de tous les textes de Marcel Proust, fiction ou critique, et en particulier de la Recherche. Comment l’a-t-il acquis ? Si les salons mondains ont joué un rôle de laboratoire indéniable, Proust, à partir de 1912, leur retire presque tout rôle musical de premier plan et en fait des lieux d’apprentissage a contrario.

C’est qu’il adopte le point de vue du critique musical déplorant, comme les compositeurs, les conditions d’écoute dans ces lieux où l’on finance la musique sans l’aimer vraiment. En conférant ensuite à son narrateur un ethos de critique, Proust renouvelle le roman de l’artiste et légitime l’écriture de la musique par un écrivain. Nourrie des thèmes favoris de la presse spécialisée contemporaine, la Recherche peut être considérée comme le roman du critique musical.

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod\_id=IS\-9782503566368\-1

Spécialiste des rapports entre littérature et musique, Cécile Leblanc est notamment l’auteur de Wagnérisme et création en France, 1883-1889 (Honoré Champion, 2005) et a co-dirigé Le wagnérisme dans tous ses états : 1913-2013 (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2016). Elle enseigne à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Agrégée de lettres classiques, Cécile Leblanc est maître de conférences à la Sorbonne-Nouvelle-Paris 3 et habilitée à diriger des recherches. Elle est spécialiste des rapports entre musique et littérature à la fin du XIXe siècle. Elle est notamment l'auteur de Wagnérisme et création en France, 1883-1886 (Champion, 2005) et a co-dirigé Le wagnérisme dans tous ses états: 1913-2013 (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2016). Elle a participé à l’Encyclopédie Wagner (Actes Sud, 2010).

Elle se consacre depuis quelques années à la critique musicale chez Proust et plus généralement à la question de la musique dans la Recherche: voir notamment « Proust et la bande à Franck », dans Proust face à l’héritage du XIXe siècle, sous la direction de N. Mauriac Dyer, P.-E. Robert et K. Yoshikawa (Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2012) et « Saint-Saëns, le diable déguisé de la Recherche », Bulletin d'informations proustiennes, n° 46, 2016.

http://www.item.ens.fr/leblanc/

L'équipe de l'émission :