Soirée lyrique
Concerts
Samedi 5 avril 2014
3h 50mn

Pelléas et Mélisande de Claude Debussy

Opéra enregistré le 23 mars au Théâtre Graslin de Nantes.

Pelléas et Mélisande de Claude Debussy
Drame lyrique en cinq actes créé à l’Opéra-Comique de Paris, le 30 avril 1902.
Livret de Maurice Maeterlinck, d'après sa pièce éponyme.

Enchâssé dans un parc trop sombre où sourd l’eau glacée d’une fontaine que l’on dit miraculeuse, le château d’Allemonde se referme à la nuit sur ses mystères. C’est là que le vieux roi Arkel égrène la fin de son règne, accueille ses petits-fils Golaud et Pelléas, contemple les facéties du destin. Tout, en ce royaume, étouffe de ses légendes, s’étiole dans la torpeur de l’oubli, pousse vers la mer par espoir de lumière. Et Mélisande, éternelle égarée en ce monde, à jamais effrayée par un passé qu’elle rejette de tout son inconscient, captive d’un Golaud qu’elle vient d’épouser par innocente mégarde, apparition d’amour pour un Pelléas en mal de rêves, beauté éthérée qui fascine Arkel, devient l’âme vacillante de ce songe dont on ne peut s’éveiller.

Fruit de l’osmose entre texte et musique, Pelléas et Mélisande balaie tout réalisme, toute continuité dramatique, pour leur préférer une seule cohérence poétique et, comme Debussy l’écrivait un an plus tôt à propos de la musique de Moussorgski, « cela se tient et se compose par petites touches successives, reliées par un lien mystérieux et par un don de lumineuse clairvoyance ». La modernité de l'oeuvre de Debussy révolutionne les codes musicaux de ce début de XXe siècle.

Textes issus de la présentation du site Angers-Nantes-Opéra.

► En ouverture de l’opéra, Judith Chaine reçoit le chef d'orchestre Daniel Kawka, la mezzo-soprane Stéphanie d’Oustrac (Mélisande) ainsi que la metteuse en scène Emmanuelle Bastet et Jean-Paul Davois, directeur d'Angers-Nantes Opéra.
Elle retrouve à l’entracte les barytons Armando Noguera (Pelléas) et Jean-François Lapointe (Golaud).

Mélisande (Stéphanie d’Oustrac), Arkel (Wolfgang Schöne) et Yniold (Chloé Briot) © Jef Rabillon
Mélisande (Stéphanie d’Oustrac), Arkel (Wolfgang Schöne) et Yniold (Chloé Briot) © Jef Rabillon

DISTRIBUTION :
Armando Noguera, Pelléas
Stéphanie d’Oustrac, Mélisande
Jean-François Lapointe, Golaud
Wolfgang Schöne, Arkel
Cornelia Oncioiu, Geneviève
Chloé Briot, Yniold
Frédéric Caton, Le Docteur

Chœur d’Angers Nantes Opéra sous la direction de Xavier Ribes
Orchestre National des Pays de la Loire
Daniel Kawka, direction

Mise en scène, Emmanuelle Bastet
Scénographie et costumes, Tim Northam
Lumière, François Thouret

La productrice Judith Chaine et la metteuse en scène Emmanuelle Bastet.
La productrice Judith Chaine et la metteuse en scène Emmanuelle Bastet.

BIBLIOGRAPHIE :

  • Avant-Scène Opéra n°266, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, 2012.
  • Jean-Christophe Branger, Sylvie Douche et Denis Herlin (coordination), « Pelléas et Mélisande » cent ans après : études et documents, Symétrie, 2012.
  • Chimènes Myriam & Laedrich Alexandra (dir.), Regards sur Debussy, Fayard, Paris, 2013.
  • Jean Barraqué, Debussy, Seuil, coll. Solfèges, Paris, 1962 (réed. 1994).
  • André Boucourechliev, Debussy, la révolution subtile, Fayard, coll. « Les chemins de la musique», Paris, 1998.
  • Jean-François Gautier, Claude Debussy, la musique et le mouvant, Actes Sud, 1997.
  • Vladimir Jankélévitch, La vie et la mort dans la musique de Debussy, Neuchâtel, 1968.
    Debussy et le mystère de l'instant, La Baconnière, Boudry, Paris, 1976.
  • Maurice Emmanuel , Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, Mellottée, Paris, 1950.
Mélisande (Stéphanie d'Oustrac) et Pelléas (Armando Noguera)
Mélisande (Stéphanie d'Oustrac) et Pelléas (Armando Noguera)

"Prenez garde ! Par ici" - Acte III Scène 2, par José van Dam (Golaud) et François le Roux (Pelléas) sous la direction de Claudio Abbado, accompagnés de l’Orchestre philharmonique de Vienne. Disque publié chez la Deutsche Grammophon en 1992.

Un aperçu de la production donnée au Théâtre Royal de La Monnaie à Bruxelles (avril 2013), sous la direction musicale de Ludovic Morlot. Une mise en scène de Pierre Audi, des décors d’Anish Kapoor.
Stéphane Degout incarne Pelléas,
Monica Bacelli, Mélisande,
Dietrich Henschel, Golaud ; Frode Olsen, Arkel
et Patrick Bolleire, le médecin.

► Programmation musicale :
♫ Claude Debussy (1862-1918)
Children’s Corner, petite suite pour piano seul
The snow is dancing (modérément animé)
Arturo Benedetti Michelangeli, piano
Prague, juin 1960
Harmonia Mundi - Praga Digitals 350 091

♫ Gabriel Fauré (1845-1924)
Pelléas et Mélisande
III. Sicilienne. Allegretto molto moderato
Czech Philharmonic Orchestra
Serge Baudo, direction
Prague, 1989
Supraphon 3899-2

♫ Claude Debussy (1862-1918)
Images – Première série
Reflets dans l’eau
Arturo Benedetti Michelangeli, piano
Turin, 1963
Fonit Cetra CDE 1048

Arnold Schönberg (1874-1951)
Pelleas und Melisande, poème symphonique pour orchestre
Langsam et In gehender Bewegung
Orchester der Deutschen Oper Berlin
Christian Thielemann, direction
Berlin, 1999
Deutsche Grammophon 469 008-2

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :