Samedi 13 février 2016

Werther de Jules Massenet

Opéra enregistré le 26 janvier à l'Opéra Bastille. ATTENTION : Pour des raisons contractuelles, ce concert ne sera pas proposé à la réécoute . Présentation : Saskia Deville.

"Werther" est un drame lyrique en quatre actes et cinq tableaux de Jules Massenet. D'après un livret d'Édouard Blau, Paul Milliet et Georges Hartmann, cet opéra s'inspire du roman épistolaire de Goethe, Les Souffrances du jeune Werther. Cette oeuvre a été représentée pour la première fois, le 16 février 1892 sur la scène de l'Opéra Impérial de Vienne.

"Jamais Massenet n'a montré aussi bien que dans Werther la qualité charmante des dons qui en font l'historien musical de l'âme féminine...
Et l'amour de la musique de Massenet est une tradition que les femmes se transmettront, pendant bien longtemps encore, de générations en générations. Cela peut suffire à la gloire d'un homme." Claude Debussy, le 27 avril 1903, "Reprise de Werther à l'Opéra Comique"

# Distribution

Direction musicale - Giacomo Sagripanti
Mise en scène - Benoît Jacquot

Werther - Piotr Beczala
Albert - Stéphane Degout
La Bailli - Paul Gay
Schmidt - Rodolphe Briand
Johann - Lionel Lhote
Charlotte - Elīna Garanča
Sophie - Elena Tsallagova
Brühlmann - Piotr Kumon
Kätchen - Pauline Texier

# A propos de l'oeuvre

Du roman à l’opéra
Du roman épistolaire autobiographique de Goethe, Die Leiden des jungen Werther [les souffrances du jeune Werther] (1774), au drame lyrique de Massenet (1892), la légende de Werther suit une évolution qui la porte du roman à la scène. Les adaptations nécessaires et relatives au genre lyrique incitent les librettistes P. Millet, E. Blau, et G. Hartmann à donner vie à tous les personnages du roman, avec un relief particulier accordé à Werther, Charlotte et Albert. La musique de Massenet est ici la clé du drame car le compositeur considère l’orchestre comme l’un des personnages de l’opéra. De plus, c’est à travers des motifs caractéristiques, une écriture qui s’applique toujours à soutenir l’émotion qu’il recrée le drame du jeune homme. Influencé à la fois par Gounod et Wagner, le compositeur puise chez l’un – mais en lui donnant plus de force – la mise en avant des sentiments contrastés, chez l’autre le recours aux leitmotive comme procédé formel. Il va cependant plus loin dans la recherche d’une extrême sensibilité, et, à travers des nuances infimes, il témoigne des états d’âme de ses personnages. D’une grande finesse, son écriture vocale est toujours en adéquation avec la prosodie de la langue française. Ainsi, par une pensée mélodique qui traverse tout l’orchestre, donne-t-il au timbre une connotation sentimentale et agit en véritable coloriste de la palette orchestrale.

Résumé du livret
Au premier regard, Werther et Charlotte tombent amoureux l’un de l’autre, mais seul Werther lui déclare sa flamme. Charlotte, devenue la femme d’Albert qu’elle a épousé par devoir, aime Werther sans vouloir se l’avouer. Inflexible, elle repousse tout d’abord les avances du jeune homme ce qui le mène au suicide. Lorsqu’elle lui avoue son amour, il est trop tard.

# Podcast

# Photothèque

© Émilie Brouchon / OnP
© Émilie Brouchon / OnP
Werther de Jules Massenet, Mise en scène de Benoît Jacquot ©Émilie Brouchon / OnP
Werther de Jules Massenet, Mise en scène de Benoît Jacquot ©Émilie Brouchon / OnP
Werther de Jules Massenet, Mise en scène de Benoît Jacquot ©Émilie Brouchon / OnP
Werther de Jules Massenet, Mise en scène de Benoît Jacquot ©Émilie Brouchon / OnP

**# Programmation musicale

♫ Franz Liszt** : Années de pèlerinage 2ème année Italie s 161 : sposalizio
Nicholas Angelich, piano

♫ Jules Massenet : Le roi de Lahore : Prélude du 5ème acte et valse
Richard Bonynge dirige l'Orchestre Symphonique de Londres

♫ Reynaldo Hahn : Sérénade pour vents
Edouard Sabo, Armel Descotte, François Lemoine et Batiste Arcaix

♫ Gustave Charpentier : Impressions d'Italie (Symphonie pittoresque) : Sérénade - suite pour orchestre
Hervé Niquet dirigé le Brussels Philharmonic

♫ Camille Saint-Saëns : Quatuor à cordes n°1 en mi min op 112 : Scherzo
Quatuor Modigliani

♫ Georges Bizet : Symphonie en Ut Maj : (3 et 4)
Seiji Ozawa dirige l'Orchestre National de France

♫ Jules Massenet : Thais : Méditation (Acte II) - réduction pour clarinette et piano
Sharon Kam, clarinette et Itamar Golan, piano

♫ Jules Massenet : Concerto en Mi bémol Maj pour piano et orchestre (1)
Aldo Ciccolini, piano
Sylvain Cambreling dirige l'Orchestre National de l’Opéra de Monte Carlo

♫ Jules Massenet : Deuxième livre : Jours d’automne
Aldo Ciccolini, piano

♫ Jules Massenet : Cendrillon, Suite pour orchestre d'après l'opéra
Neville Marriner dirige l'Académie de Saint Martin in the Fields

**# Vidéothèque

**

► Maxim Vengerov joue la "Méditation de Thaïs" de Jules Massenet

► Elina Garanča chante le "Panis Angelicus" de César Franck

# Bibliographie

  • Werther, L'Avant-Scène Opéra n°61, Paris : Editions Premières loges, 1994.
  • Le livret d'opéra au temps de Jules Massenet, Publication de l'Universaité de Saint-Etienne (CIEREC, Travaux 108)
  • Opéra et religion sous la IIIe République, Publication de l'Universaité de Saint-Etienne (CIEREC, Travaux 129)

# Aller plus loin

  • Les costumes de Werther, Un spectacle, un souvenir
    Propos recueillis par Milena Mc Closkey pour 3ème Scène, le Magazine de l'Opéra de Paris
  • Johann Wolfgang von Goethe : Les Souffrances du jeune Werther, Paris : Livre de Poche, 1999.[Lire sur Google Books]
  • Jules Massenet : Mes souvenirs, 1/ Paris : P. Lafitte & Cie, 1912 ; 2/ Gérard Condé éd., Paris : Plume, 1992
  • Brigitte Olivier : Jules Massenet : Itinéraire pour un théâtre musical, Arles : Actes Sud, 1996.
  • FILM / Jacques Doillon, Le jeune Werther, 1993, mk2, 95 mn.
    Le jeune lycéen Ismaël et ses camarades enquêtent sur le suicide de leur ami. Il découvrira l'amour, ce sentiment si romantique qui peut s’avérer meurtrier.
L'équipe de l'émission :