Samedi 10 janvier 2015
3h 50mn

Semiramide de Gioachino Rossini

Opéra enregistré le 23 novembre au Théâtre des Champs-Elysées (Paris).

Semiramide, melodramma tragico en deux actes de Gioachino Rossini (1792-1868) créé au Théâtre de la Fenice de Venise le 3 février 1823. Livret de Gaetano Rossi, inspiré de la pièce de Voltaire, Sémiramis.

Sémiramis, demi-déesse, descendante d’Achille et de Penthésilée, est abandonnée à la naissance et élevée par des colombes. Reine de Babylone et de ses Jardins suspendus, une des Sept Merveilles du monde, elle doit à la mort de son époux désigner un nouveau souverain. Alors qu’oracles, prêtres et spectre la désignent comme régicide ; Arsace, son fils caché, décide de l’assassiner pour monter sur le trône.

Chant du cygne de l’opéra seria, qui domina le XVIIIe et les débuts du XIXe siècle, Semiramide fut un testament stylistique éblouissant qui ouvrit à Paris la période du Grand Opéra à la française.

« La partition recèle quelques magnifiques pages de moments nimbés d’une intense noirceur, mais c’est bien le sentiment de luminosité qui traverse l’ouvrage, d’un bout à l’autre, tout autant vocale qu’orchestrale. On ne dira jamais assez tout le génie de Rossini. Si ses comédies tirent leurs effets de son extraordinaire sens rythmique, ses tragédies de la maturité se parent d’un sens mélodique raffiné et d’un vocabulaire harmonique parmi les plus riches. Quel que soit le registre, Rossini reste un maître de la forme narrative. Et en ce sens, le Maître de Pesaro a peu d’égaux dans l’histoire de l’opéra. »
Texte issu du site du Théâtre des Champs-Elysées.

► Au cours de la soirée, Judith Chaine s’entretiendra avec le chef d’orchestre Evelino Pidò et la soprano Elena Mosuc.

► Distribution :
Elena Mosuc, Semiramide
Ruxandra Donose, Arsace
Michele Pertusi, Assur
John Osborn, Idreno
Patrick Bolleire, Oroe
Anna Pennisi, Azema

Orchestre et Chœurs de l’Opéra de Lyon
Evelino Pidò, direction
Gianluca Capuano, chef des Chœurs

Sites de la soprano Elena Mosuc, de la mezzo-soprano Ruxandra Donose, du ténorJohn Osborn et de la basse Patrick Bolleire.

► Bibliographie :

  • Jean et Jean-Philippe Thiellay, Rossini, Actes Sud, Paris, 2012.
  • Pierre Levi, Gioachino Rossini - Une jeunesse foudroyante, Amalthée, Nantes, 2011.
  • Gérard Denizeau, Gioachino Rossini, Bleu Nuit, Paris, 2009.
  • Stendhal, Vie de Rossini par M. de Stendhal, A. Boulland, Paris, 1824 réédition récente dans le recueil L'Âme et la Musique (Suzel Esquier, dir.), Paris, Stock, 1999.
  • Thierry Beauvert et Peter Knaup, Rossini : les péchés de gourmandise, Paris, Plume,‎ 1997.

    A noter : la mezzo-soprano Anna Bonitatibus à consacré un disque à la figure de Semiramide de Babylone. Elle y interprète plusieurs scènes issues d'opéras allant du XVIIIème (Jommelli, Caldara, Porpora,Gluck) au XIXème siècle (Meyerbeer, Rossini et Garcia).
    Double CD paru en juin 2014 chez Deutsche Harmonia Mundi.

Visuel Bonitatibus Semiramide
Visuel Bonitatibus Semiramide

Montserrat Caballé (Semiramide) et Marilyn Horne (Arsace) dans le duo "Ebben, a te...Giorno d'orrore...Madre, addio!" du second acte de Semiramide. Festival d'Aix-en-Provence, 1980. Le Scottish Chamber Orchestra sous la direction de Jesus Lopez-Cobos :

► Programmation musicale :
Gioachino Rossini
Duetto buffo di due gatti (Le duo des chats, air issu de l’opéra Otello )
Victoria de los Angeles et Elisabeth Schwarzkopf, sopranes
Gerald Moore, piano
Enr. 1967
EMI CDC 7 49794 2

Gioachino Rossini
Semiramide, acte I : « Dolce pensiero »
Joan Sutherland, Semiramide
Orchestra and Chorus of the Opera Company of Boston
Richard Bonynge, direction
Enr. 1965
VAI Audio 1223-3

Giacomo Meyerbeer
Ouverture (Sinfonia) de Semiramide
Württemberg Philharmonic Orchestra
Richard Bonynge, direction
Enr. 2005
Naxos 8.660205-06

Gioachino Rossini
Fantasia per clarinetto e pianoforte
Dimitri Ashkenazy, clarinette
Vovka Ashkenazy, piano
Enr. 1995
PAN Classics 510 094

L'équipe de l'émission :
Mots clés :