Samedi 3 octobre 2015

"Platée" de Jean-Philippe Rameau

Judith Chaine, en direct de l'Opéra Garnier. Ce concert ne sera pas proposé à la réécoute pour des raisons contractuelles.

"Un opéra-ballet ? Un opéra Bouffon ? En tout cas, l'une des oeuvres les plus drôles, les plus joyeuses, les plus dérisoires et les plus ironiques du théâtre lyrique de tous les temps."

Pierre-Jean Rémy, Dictionnaire amoureux de l'Opéra (Plon)

"Platée" de Jean-Philippe Rameau est une comédie lyrique en un prologue et trois actes. D'après un livret d'Adrien-Joseph Le Valois d'Orville et d'après la comédie de Jacques Autreau en langue française, cet opéra a été créé le 31 mars 1745 à la Grande Ecurie de Versailles.

© Filippo Minelli, Courtesy Museo Correale di Terranova, Sorrento
© Filippo Minelli, Courtesy Museo Correale di Terranova, Sorrento

Argument Dansez, chantez ... 7mn à l'Opéra de Paris : Platée de Rameau par Judith Chaine (Production & réalisation : France Musique)

tcplayer.radiofrance.frPrologue

Après une nuit de fête, l’acteur Thespis est tiré de la torpeur de l’ivresse par ses amis qui le supplient de reprendre sa louange à Bacchus. Momus (l’incarnation de la satire) et Thalie (muse de la comédie) se joignent à la fête. Ils demandent à Thespis de les aider à créer une nouvelle forme de théâtre qui tournerait en dérision les défauts des dieux comme ceux des humains. Momus leur suggère de fonder leur satire sur le stratagème bien connu qu’employa Jupiter pour tâcher de guérir Junon de sa jalousie. Amour les interrompt, déclarant qu’ils ne peuvent monter cette pièce sans lui. Menés par Thespis, tous invoquent l’aide de Bacchus pour créer leur nouveau spectacle.

Acte I

Mercure explique à Cithéron que Jupiter lui a demandé de trouver une solution à la jalousie de Junon. Cithéron a un plan parfait : Jupiter doit prétendre être amoureux de Platée, une nymphe ridicule et repoussante qui ne peut croiser un homme sans le croire follement amoureux d’elle. Junon doit devenir jalouse de cette supposée maîtresse de Jupiter et les surprendre ensemble. Lorsqu’elle découvrira à quel point Platée est absurde, elle comprendra que sa jalousie est déraisonnable et le couple des dieux se réconciliera. Un tel plan permettra ensuite à Jupiter d’avoir d’autres aventures extraconjugales en toute liberté... Platée apparaît avec sa suivante Clarine. En dépit des démentis constants de Cithéron, Platée est convaincue qu’il est amoureux d’elle. Mais lorsque Cithéron et Mercure informent la nymphe que Jupiter est tombé sous son charme, elle révise ses intentions et ses ambitions. Elle se prépare alors à rencontrer le Roi des Dieux…

Acte II

Mercure a convaincu Junon d’aller chercher son époux infidèle à Athènes, ce qui leur permet, à Cithéron et à lui, de développer leur plan en paix. Platée vient attendre Jupiter. Le grand Dieu lui apparaît successivement sous la forme d’un nuage, d’un âne puis d’un hibou, avant de se révéler sous sa forme habituelle, accompagné d’éclairs. Les amis de Jupiter font mine d’admirer la beauté de Platée tout en se moquant d’elle. La Folie fait une apparition surprise. Elle chante le pouvoir de l’Amour et de la Musique tout en narrant les contes d’Apollon et Daphné, puis de Zéphyr et Flore. La joie de Platée ne fait que croître à l’approche de ses noces.

Acte III

N’ayant pu trouver Jupiter à Athènes, Junon revient furieuse mais Mercure lui conseille de se cacher. Platée et Jupiter arrivent en effet en compagnie des amis de Jupiter qui s’apprêtent à célébrer leur union imminente. Comme Platée demande pourquoi Amour et Hymen ne sont pas venus bénir son mariage, Mommuss, l’un des suivants de Jupiter, se transforme en version improvisée d’Amour. La Folie rejoint également la fête. Au moment où Jupiter et Platée s’apprêtent à se retirer dans l’intimité, Junon fait irruption. À la vue de Platée, elle éclate de rire, se rendant compte qu’au final tout cela n’était qu’une plaisanterie. Son hilarité se propage à toute l’assistance. Réconciliés, Jupiter et Junon retournent à la demeure des dieux tandis que Platée, ridiculisée et humiliée, reste seule.

Robert Carsen

© Éléna Bauer/OnP - © Éric Mahoudeau/OnP
© Éléna Bauer/OnP - © Éric Mahoudeau/OnP

► En ouverture de l’opéra, Judith Chaine s’entretiendra avec Edouard Gouhier, le directeur technique adjoint de l'Opéra Garnier, la responsable de spectacles Valérie Dubuis et la décoratrice Chantal Thomas. Puis, pendant l'entracte, ce sera avec Armelle Khourdoïan, Julian Behr, François Lis, Frédéric Antoun et Florian Sempey que Judith Chaine échangera. A l'issue de la représentation, Judith Chaine recevra Marc Minkowski, Julie Fuchs,Philippe Talbot et Aurélia Legay.

► Distribution

Dramaturgie musicale : Marc Minkowski
Mise en scène : Laurent Pelly

Thespis - Frédéric Antoun
Un satyre, Cithéron - Alexandre Duhamel
Momus - Florian Sempey
Thalie, la folie - Julie Fuchs ("La folie en tête", portrait de Julie Fuchs)
L'amour, Clarine - Armelle Khourdoïan
Platée - Philippe Talbot
Jupiter - François Lis
Mercure - Julien Behr
Junon - Aurélia Legay

► Bibliographie

  • Avant-Scène Opéra n° 189
    • Jean-Philippe Rameau de Sylvie Bouissou (éditions Fayard)

Le Magazine de l'Opéra de Paris : "La folie en tête", un portrait de Julie Fuchs

Programmation musicale

Jean-Philippe Ramea u : Musette, Platée
Pierre Hantaï & Skip Sempé, clavecins

Jean-Philippe Rameau : Le rappel des oiseaux, Suite en mi mineur n° 15
Pierre Barbizet, piano

Jean-Philippe Rameau : Hippolyte & Aricie
Véronique Gens, Jean-Paul Fouchécourt, Bernarda Fink, Laurent Naouri
Les musiciens du Louvre
Marc Minkowski, direction

Jean-Philippe Rameau : Les Sauvages
Grigory Sokolov, piano

Jean-Phlippe Rameau : L'entretien des Muses
Natacha Kudritskaya, piano

Jean-Philippe Rameau : La Poule
Récitatif & Ariette : "Essayons du brillant ...", "Aux langueurs d'Apollon" (Platée)
Nadine Koutcher, soprano - Alxei Svetov, basse
Music Arterna
Teodor Currentzis, direction

Jean-Philippe Rameau : La Villageoise
Yuri Bashmet, alto
Mikhail Muntian, piano

Paul Dukas : Variations, Interlude et Fianle sur un thème de Rameau
Olivier Chauzu, piano

A lire sur le site de l'Opéra de Paris : La robe-partition de Platée

Mireille Delunsch dans le rôle de la Folie © Christian Leiber / OnP
Mireille Delunsch dans le rôle de la Folie © Christian Leiber / OnP
L'équipe de l'émission :