Samedi 14 mai 2016
1h 55mn

"Persée" de Jean-Baptiste Lully

Enregistré le 6 avril 2016 au Théâtre des Champs-Elysées. Soirée lyrique présentée par Jérémie Rousseau.

Persée est une tragédie en musique en quatre actes de Jean-Baptiste Lully (1632-1687).
Livret : Philippe Quinault
Création : Paris, Académie royale de musique, théâtre du Palais-Royal, 17 avril 1682

trait rouge
trait rouge

Distribution

Persée - Mathias Vidal
Andromède - Hélène Guilmette
Mérope - Katherine Watson
Phinée - Tassis Christoyannis
Céphée - Jean Teitgen
Vénus - Chantal Santon-Jeffery
Cassiope - Marie Lenormand
Mercure - Cyrille Dubois
Méduse - Marie Kalinine
Sténone - Thomas Dolié
Euryale - Zachary Wilder

Le Concert Spirituel & le Chœur du Concert Spirituel dirigés par Hervé Niquet

trait rouge
trait rouge

Argument

Acte I
Une cour du Palais de Céphée
Céphée, roi des Céphiens, aux confins de l’Ethiopie, exprime à son épouse Cassiope ses craintes que la haine de Junon contre elle ne soit pas apaisée, et qu’il ne puisse défendre son peuple contre Méduse. Cassiope regrette d’avoir comparé sa gloire à celle de Junon, et espère que les jeux qu’elle prépare en son honneur apaiseront sa colère. Céphée compte sur Persée, fils de Jupiter, pour obtenir son assistance. Cassiope explique à sa soeur Mérope qu’elle la destinait à Persée, mais que celui-ci est épris de sa fille Andromède. Mérope est jalouse, mais bien décidée à le cacher à Persée. Andromède, fille du couple royal, et Phinée, frère de Cassiope, arrivent. Phinée ne croit pas à l’amour d’Andromède pour lui et l’accuse d’être éprise de Persée. Andromède s’en défend, assurant qu’elle fuit Persée et qu’elle se fait un devoir de l’aimer, lui Phinée. Les Jeux Junoniens vont commencer. On apporte les prix. Cassiope invoque Junon et fait amende honorable. Les jeux commencent par un concours de danse. Mais trois Ethiopiens surviennent, et annoncent que de nouveaux malheureux ont été transformés en rochers par Méduse. Le chœur ne pense qu’à se sauver.

Acte II
Les jardins du Palais de Céphée
Méduse s’est retirée. Cassiope désespère de calmer la colère de Junon. Phinée réclame à Céphée la main d’Andromède, et met en doute que Persée soit le fils de Jupiter. Céphée lui annonce que Persée a offert de tuer Méduse, mais réclame Andromède en contrepartie. Céphée reprend espoir. Andromède arrive et se demande comment ne pas succomber à Persée. Persée, avant de combattre Méduse, vient dire son amour à Andromède. Celle-ci répond qu’elle est promise à Phinée, mais se trahit. Craignant l’issue du combat, elle essaie en vain de retenir Persée. Mercure, sortant des Enfers, annonce à Persée que les dieux vont lui prêter assistance, en dépit de Junon. Des Cyclopes viennent, en dansant, et l’un donne à Persée, de la part de Vulcain, une épée et des talonnières ailées, semblables à celles de Mercure. Des Nymphes guerrières entrent, dont une présente à Persée, de la part de Pallas, un bouclier de diamants. Les divinités infernales sortent des enfers, et l’une d’entre elles apporte à Persée le casque de Pluton. Mercure et les chœurs souhaitent la victoire à Persée.

Acte III
L’antre des Gorgones
Méduse se lamente sur sa beauté perdue, mais se console par la puissance de son regard. Une douce musique se fait entendre. Mercure survient. Méduse pense que les dieux ont besoin d’elle, mais Mercure lui annonce qu’il vient lui offrir un sommeil paisible. Les trois Gorgones se récrient, mais, touchées par le caducée de Mercure, s’endorment. Mercure conseille à Persée de surpendre Méduse pendant son sommeil, en évitant de la regarder. Persée, tenant son bouclier devant ses yeux, approche de Méduse et lui coupe la tête. Euryale et Sténone s’éveillent et veulent venger Méduse, mais ne peuvent voir Persée, grâce à son casque. Des fantômes, dont Chysaor, Pégase et des monstres se forment du sang de Méduse. Certains s’élèvent dans les airs, d’autres rampent, les autres courent, mais Persée leur reste invisible. Mercure renvoie Persée, et contraint les deux Gorgones ainsi que les monstres à descendre aux Enfers.

Acte IV
La mer, un rivage bordé de rochers
Le chœur des Ethiopiens accueille le vainqueur de Méduse. Phinée et Mérope sont les seuls à ne pas s’en réjouir. Mérope se plaint de l’indifférence de Persée, et Phinée est jaloux de son triomphe. Le chœur des Ethiopiens annonce que qui viendra dévorer Andromède. Phinée se réjouit, préférant voir Andromède dévorée que dans les bras de Persée. Céphée et Cassiope se lamentent, Cassiope s’accusant d’avoir provoqué la colère de Junon. Cassiope et Céphée supplient en vain les Tritons qu’on les laissent prendre la place d’Andromède, mais ceux-ci rappellent que la grandeur des mortels est vaine. Cassiope et Céphée, désespérés, appellent en vain Andromède. Le monstre apparaît, mais Persée surgit, le combat et le tue. Les Tritons redescendent cacher leur honte dans la mer qui s’apaise. Le chœur des Ethiopiens chante la victoire de Persée, qui délie Andromède. Un vacarme survient, Phinée paraît : il annonce à Persée qu’il faut périr et lui céder Andromède. Persée, Phinée et leurs suites respectives se lancent dans un violent combat, sous les yeux de Cassiope et Andromède qui craignent pour la vie de Persée. Celui-ci désarme Phinée et lui laisse la vie sauve, mais Phinée retourne un poignard contre lui pour échapper au succès de son rival. On emporte Phinée, le combat cesse. Vénus descend et annonce que Jupiter et Junon ont calmé leur courroux et que tous vont pouvoir vivre en paix. Les grâces et les plaisirs témoignent leur joie par des chants et des danses, et célèbrent l’hymen d’Andromède et de Persée.

trait rouge
trait rouge

Programmation musicale

♫ Paride ed Elena de Gluck par Magdalena Kozena, Gabrieli Consort & Players, dir. Paul McCreesh (Archiv)

♫ Paride ed Elena de Gluck par Anne Sofie von Otter, The English Concert, dir. Trevor Pinnock (Archic)

♫ Orphée et Eurydice de Gluck par Anne Sofie von Otter, Barbara Hendricks, Monteverdi Choir, Orchestre de l'Opera de Lyon, dir. John Eliot Gardiner (EMI)

♫ Fandango de Boccherini par Rolf Lislevand, Le Concert des Nations, dir. Jordi Savall (Alia Vox)

♫ Atys de Lully par Guy de Mey, Guillemette Laurens, Les Arts Florissants, dir. William Christie (HM)

♫ Persée de Lully / Air de Mercure par Gérard Souzay, English Chamber Orchestra, dir. Raymond Leppard (Philips)

trait rouge
trait rouge

► "Persée" de Lully : un monument | Le Concert Spirituel - Hervé Niquet

TRAIT
TRAIT

Bibliographie

  • Piotr Kaminski, 1001 opéras, Fayard, 2003
L'équipe de l'émission :