Samedi 18 juin 2016

"Lear" de Aribert Reimann

Enregistré le 6 juin 2016 à l'Opéra Garnier. Soirée lyrique présentée par Jérémie Rousseau. ATTENTION ! Pour des raisons contractuelles, ce concert ne sera pas proposé à la réécoute.

TRAIT
TRAIT

Lear d'Aribert Reimann est un opéra en deux parties sur un livret de Claus H. Henneberg , d'après le drame Le Roi Lear de William Shakespeare.
Lear a été créé au Hof-und National Theater de Munich le 9 juillet 1978 avec Dietrich Fischer-Dieskau, Julia Varady, Helga Dernesch, sous la direction de Gerd Albrecht.

TRAIT
TRAIT

Distribution

König Lear - Bo Skovhus(baryton)
König von Frankreich - Gidon Saks(baryton-basse)
Herzog von Albany - Andreas Scheibner(baryton)
Herzog von Cornwall - Michael Colvin(ténor)
Graf von Kent - Kor-Jan Dusseljee(ténor)
Graf von Gloster - Lauri Vasar(baryton-basse)
Edgar - Andrew Watts (ténor)
Edmund - Andreas Conrad(ténor)
Goneril - Ricarda Merbeth(soprano dramatique)
Regan - Erika Sunnegardh(soprano)
Cordelia - Annette Dasch(soprano)
Narr - Ernst Alisch (rôle parle)
Bedienter - Nicolas Marie(ténor)
Ritter - Lucas Prisor(rôle parlé)

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris dirigé par Fabio Luisi
Chef des Choeurs - Alessandro Di Stefano
Mise en scène - Calixto Bieito

TRAIT
TRAIT

Podcast

TRAIT
TRAIT

Argument

Ire partie

Avant d'abdiquer, le roi Lear divise son royaume en trois parties, chacune destinée à l’une de ses filles : Goneril, Regan et Cordelia. Afin que le partage soit équitable, elles doivent exprimer en paroles l'amour qu'elles nourrissent pour leur géniteur. Lors de ce spectacle, les deux aînées déploient un art oratoire qui va droit au cœur du monarque, tandis que sa préférée, Cordelia, reste muette, provoquant la rage de Lear. Au moment où il s'apprête à la renier, son plus fidèle soutien, le comte Kent, ose parler en faveur de la coupable, s'attirant les foudres de l'irascible vieillard qui le chasse du royaume. Lear offre alors Cordelia au roi de France qui la courtisait, en lui refusant la moindre dot, sa part du royaume étant partagée entre ses sœurs disertes. Ce geste monstrueux provoque l'horreur du jeune Edgar, fils du comte Gloucester, tandis qu'Edmund, le fils naturel du comte, en conclut combien il est important de se prémunir contre la folie des pères. Observées par le Bouffon royal, et sous le regard distant d'Edgar et d'Edmund, Goneril et Regan confirment leurs projets : le roi n'étant plus rien sans son royaume, c'est à ses filles qu'appartient le pouvoir. Quant à Edmund, après avoir retourné Gloucester contre son frère, il pousse ce dernier à la fuite.

© Elisa Haberer / OnP
© Elisa Haberer / OnP

Interlude l
S'étant débarrassé des soucis qu'amène le pouvoir, Lear erre désormais entre les châteaux de ses filles, tout en gardant sa suite et son Bouffon. Il est bientôt rejoint par Kent qui se présente à lui déguisé, afin de mieux le servir. Le comportement de Lear et de ses soudards irrite Goneril et Regan qui, surprenant Kent en train de les épier, le mettent aux fers. Méprisant de concert leurs époux respectifs, le duc d'Albany et celui de Cornouaille, elles concluent un pacte qui dissimule mal leur rivalité. En présence de Gloucester, elles ordonnent à Lear de limoger sa suite. Comprenant enfin son erreur, Lear décide alors de suivre Cordelia pour implorer son pardon. Une tempête approche ; après avoir libéré Kent, Goneril et Regan ouvrent les portes du château, laissant Lear en proie aux intempéries.
Interlude II
Debout sous la pluie battante, Lear défie les éléments. Kent et le Bouffon le mènent vers une cabane (Interlude III). Edgar, chassé de la maison paternelle, s'abrite dans la même cabane. Il jette ses habits, apparaissant nu comme un ver, sous l'identité du pauvre Tom. À son triste aspect, Lear suppose qu'il fut victime de filles ingrates, nul autre malheur ne pouvant réduire l'homme à une misère pareille. Le roi jette à son tour ses robes, retrouvant ainsi sa condition naturelle. Arrive Gloucester avec ses hommes, offrant à Lear un abri plus sûr. Mais le roi a plus urgent à faire : organiser le procès solennel de ses deux filles qu'il condamne en présence des témoins. Gloucester recommande à Kent de mener le roi à Douvres où il sera en sécurité. Lear et sa troupe partent, seul le Bouffon les abandonne : son rôle est terminé.

© Elisa Haberer / OnP
© Elisa Haberer / OnP

IIe partie

Le duc de Cornouailles, époux de Regan, a capturé Gloucester, traître qui porta secours à Lear exilé. Ayant confié Edmund aux soins de Goneril, le duc arrache un œil de Gloucester. Un Serviteur s'interpose, blessant mortellement le duc dont l'épouse plante alors un poignard dans le dos de l'assaillant, avant d'arracher le second œil de Gloucester. Le vieillard aveugle, qui a perçu trop tard la trahison d'Edmund, est chassé du château. En pré- vision d'un débarquement français que commande Cordelia, Goneril et Regan préparent leurs armées. Pendant que dans son camp Cordelia attend Lear, retrouvé par ses soldats près de Douvres, Goneril et Edmund goûtent aux joies de l'adultère. Dans la plaine près de Douvres, Edgar, toujours déguisé en pauvre Tom, rencontre son père aveugle qui cherche la plus haute falaise afin de se suicider. Ayant appris de son mari, le duc d'Albany, la mort du duc de Cornouailles, Goneril jubile : veuve, sa sœur est désormais vulnérable ; le poison achèvera sa chute, faisant de Gonerilla souveraine du royaume. Le duc d'Albany, frémissant d'horreur, abandonne sa femme pour rejoindre les forces françaises.

© Elisa Haberer / OnP
© Elisa Haberer / OnP

Interlude IV
Edgar mène Gloucester sur le bord de la falaise d'où le vieillard se précipite dans l'abîme. Surpris, il se relève, vivant. Edgar s'en approche alors, affirmant que son vol fut stupéfiant; en réalité, Gloucester est tombé sur la terre plate. Lear, vieillard fou, et Gloucester, vieillard aveugle, se rencontrent enfin. Bouleversé, Gloucester baise la main de son roi qui se laisse attraper par les soldats de Cordelia.
Interlude V
Cordelia console son père qui finit par la reconnaître. Lors de la bataille, perdue par les forces françaises, Edmund, chef des armées de Goneril et de Regan, et leur amant à toutes deux, a capturé Lear et Cordelia. Il les envoie en prison, les faisant suivre par un capitaine auquel il ordonne de les tuer avant que le duc d'Albany ne vienne à leur secours. Une querelle éclate entre le duc, Edmund et les deux sœurs, pendant laquelle Regan ressent les premiers tourments du poison. Un chevalier masqué paraît, provoquant Edmund en duel. Il l'abat au moment où Regan expire. Avant de rendre l'âme, Edmund reconnaît avoir ordonné la mort de Lear et de Cordelia. À la mort de son amant, Goneril se poignarde. C'est alors que retentit la voix horribl de Lear portant le corps de Cordelia que le soldat d'Edmund avait pendue dans la prison. Il expire sur son cadavre.

trait rouge
trait rouge
TRAIT
TRAIT

Programmation musicale

♫ Alexander von Zemlinsky : Suite Cymbeline
Orchestre du Gürzenich de Cologne, dir. James Conlon (EMI)

♫ Felix Mendelssohn : Songe d’une Nuit d’été
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, dir. Bernard Haitink (Philips)

♫ Giuseppe Verdi : Duo d’Otello
Placido Domingo et Katia Ricciarelli, Orchestre de l’Académie Sainte-Cécile de Rome, dir. Gianandrea Gavazzeni (Sony)

♫ Vaughan William : Full fathom five
Les éléments, dir. Joël Suhubiette (Hortus)

TRAIT
TRAIT

Bibliographie

  • Avant-scène opéra N°291
  • William Shakespeare, La tragédie du Roi Lear, trad. Jean-Michel Départs , Paris, Gallimard, Folio Théâtre 1978
  • Jean-Philippe Heberlé, "Lear de Aribert Reimann, ou Shakespeare à l'opéra"
L'équipe de l'émission :