Samedi 27 février 2016
3h 51mn

Lady Macbeth de Mzensk de Dimitri Chostakovitch

Opéra enregistré le 25 janvier 2016 à l'Opéra de Lyon, présentée par Stéphane Grant.

TRAIT
TRAIT

Lady Macbeth de Mzensk est un opéra en 4 actes & 9 tableaux, Opus 29 de Dmitri Chostakovitch (1906 - 1975).

Livret du compositeur & d'Alexandre Preis, d'après Nikolaï Leskov. Dmitri Chostakovitch travaille par intermittence durant près de deux ans à Lady Macbeth de Mzensk. Commencé le 14 octobre 1930, l'opéra est achevé le 17 décembre 1932 et dédié à la jeune femme du compositeur : Nina Varzar.

Cet opéra a été créé le 22 janvier 1934, au Théâtre d’opéra Maly de Léningrad sous la baguette de Samuel Abramovitch Samossoud.

« Je me suis efforcé de faire un portrait psychologique des principaux personnages de la tragédie tout en dressant, dans les scènes de masse, un tableau social de la Russie de cette époque. Dans la musique de Lady Macbeth, il n’y a pas de leitmotiv, mais chaque personnage fait l’objet d’un traitement musical particulier. » Dmitri Chostakovitch, « Le nouvel opéra de Chostakovitch », Vecherniaia Moskva, 21 décembre 1932

TRAIT
TRAIT

Distribution

Direction musicale - Kazushi Ono
Orchestre et Chœurs de l’Opéra de Lyon

Katerine Ismaïlova - Ausrine Stundyte
Boris Timoféiévitch Ismaïlov /Le fantôme de Boris - Vladimir Ognovenko
Zinovy Borisovitch Ismaïlov - Peter Hoare
Sergueï - John Daszak
Le Pope / Un vieux bagnard - Gennady Bezzubenkov
Le Chef de la police - Almas Svilpa
Sonietka - Michaela Selinger
Aksinia / Une détenue - Clare Presland
Balourd miteux - Jeff Martin

trait rouge
trait rouge

**L’œuvre

**
Composée entre 1930 et 1932, Lady Macbeth de Mzensk est une partition de grande envergure – quatre actes, neuf tableaux, plus de deux heures trente de musique, un orchestre pléthorique. Elle exhibe les ambitions nouvelles d’un jeune génie iconoclaste prêt à affronter la tradition et à relever le défi de la grande forme. Chostakovitch choisit de collaborer avec l’un des colibrettistes du Nez, Alexandre Priess, à l’adaptation d’une nouvelle de Nikolai Leskov (1831-1895), inspirée d’un fait divers. Dans une petite ville de la province russe, une jeune femme, Katerina Ismaila, délaissée par son mari et brimée par son beau-père, prend pour amant un simple ouvrier, Serguei. Le couple accomplira le meurtre du beau-père puis du mari, pour préserver sa relation. Découverts au moment où ils célèbrent leurs noces, Katerina et Serguei sont condamnés au bagne. Apprenant qu’il courtise une autre détenue, Katerina se suicide, entraînant sa rivale dans la mort. En apparence, voila un opéra « socialiste » un peu cru, mais dans la lignée du réalisme prôné par le pouvoir. En apparence seulement car ici la satire sociale ne saurait se contenter d’une simple opposition de classes. Dans Lady Macbeth, il n’y a pas vraiment de bons et de méchants ; la bassesse n’épargne personne. La musique, souvent persiflante, n’oublie pas de le souligner. Tous pourris au royaume du koulak ! Seule l’héroïne semble trouver grâce aux yeux du compositeur…

trait rouge
trait rouge

Programmation musicale

♫ à venir ... ♫

TRAIT
TRAIT

**Vidéothèque

**

► "Lady Macbeth de Mzensk" de Chostakovitch - Extraits du spectacle

► "Lady Macbeth de Mzensk" de Chostakovitch - Xavier Rockenstrocly présente l'œuvre et son compositeur.

TRAIT
TRAIT

**Bibliographie

**

  • Avant-scène opéra n°141
  • La nouvelle de Leskov : Leskov, Nicolaj Semenovic, Lady Macbeth au village ; L’Ange scellé ; Le Vagabond enchanté ; Le Chasse-diable
    Préface de Jean-Claude Marcadé, traduction de Boris de Schloezer
    Paris, Gallimard, 1982, Folio n° 1399
    -Dmitri Chostakovitch de Bertrand Demoncourt
    Actes Sud
L'équipe de l'émission :