Samedi à l'opéra
Concerts
Samedi 21 septembre 2019
2h 58mn

La Prise de Troie au Festival Berlioz de La Côte-Saint-André !

A l'occasion des 150 ans la mort de Berlioz, le Festival confie ce chef-d'oeuvre à son orchestre-académie, le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz-Isère et le chœur de l’Orchestre de Paris, sous la baguette experte de François-Xavier Roth.

La Prise de Troie au Festival Berlioz de La Côte-Saint-André !
Gravure de la prise de Troie (1875), © Getty / Grafissimo
  • H. Berlioz, La Prise de Troie
    Première partie (actes I et II) de l’opéra Les Troyens

Opéra enregistré le dimanche 25 août à 21h, au Château Louis XI, Cour de La Côte-Saint-André

Distribution

Isabelle Druet, mezzo-soprano (Cassandre)
Mirko Roschkowski, ténor (Énée)
Thomas Dolié, baryton (Chorèbe)
Boris Grappe, basse (Panthée)
Vincent Le Texier, basse (Priam)
Eléonore Pancrazi, soprano (Ascagne)
François Rougier, ténor (Helenus)
Jérôme Boutillier, baryton (Chef Grec, un soldat troyen)
Damien Pass, baryton-basse (l’Ombre d’Hector)
Isabelle Cals, soprano (Hécube)

Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz - Isère
Chœur de l’Orchestre de Paris
Chœur Européen Hector Berlioz
François-Xavier Roth, direction
Lionel Sow, préparation du Chœur de l’Orchestre de Paris
Anass Ismat, préparation du Chœur Européen Hector Berlioz 

Le jeune Hector découvre Virgile grâce à l’enseignement de son père, le docteur Louis Berlioz, à La Côte-Saint-André. La lecture de la mort de Didon déclenche chez lui son premier émoi poétique : « Le poète latin, en me parlant de passions épiques que je pressentais, sut le premier trouver le chemin de mon cœur et enflammer mon imagination naissante. » (H. Berlioz, Mémoires, chapitre II)

La passion de Didon pour Énée qui évoque pour lui certainement sa propre passion pour Estelle, premier et dernier amour de sa vie, fait naître chez le compositeur le rêve de mettre en musique l’Énéide : «  Je suis tourmenté par l’idée d’un vaste opéra dont je voudrais écrire les paroles et la musique, ainsi que je viens de le faire pour ma trilogie sacrée : l’Enfance du Christ. »  
(H. Berlioz, Mémoires, chapitre LIX).

Et ce tourment ne le quittera pas. Les Troyens, ce gigantesque opéra en cinq actes fut jugé trop long et trop coûteux par l’Opéra de Paris, seule salle pouvant convenir à cette œuvre de cinq heures. Le compositeur n’a d’ailleurs jamais assisté à une représentation complète de son opéra.
Le Théâtre Lyrique accepta pourtant de présenter Les Troyens, à condition de le découper en deux parties et de ne donner que la deuxième : Les Troyens à Carthage, au plus grand désespoir de Berlioz qui rencontra enfin le succès puisque vingt autres représentations suivirent. Berlioz ne vit jamais la première partie, « La Prise de Troie », dans laquelle Cassandre sent la menace qui pèse sur son peuple. Malgré le départ des Grecs, elle est certaine de la destruction de Troie. Les Grecs sont entrés dans la ville, aidés du cheval de bois offert aux Troyens.
Festival Berlioz

Programmation musicale

Hector Berlioz
Les Troyens : La Prise de Troie
Extrait de l'annonce et présentation du 24 mai 1956 depuis le théâtre des Champs Elysées
INA ARCHIVES

Hector Berlioz
Symphonie fantastique op. 14 : Un bal - réduction pour piano S 470
Roger Muraro, piano
DECCA

Hector Berlioz
Les nuits d'été op. 7 : Villanelle, Le Spectre de la rose, Sur les lagunes, Absences, Au cimetière, l'île inconnu
Stéphane Degout, baryton
Orchestre Les Siècles
Direction : François-Xavier Roth
HARMONIA MUNDI

Jean Valmy / Marc-Cab / Joseph Kosma
Les chansons de Bilitis : La ronde de la guerre de Troie
Mathé Altery, soprano
Christian Borel, chant
MARIANNE MELODIE

Antoine de Bertrand
1er Livre des Amours de Ronsard : Ces deux yeux bruns, Le veux mourir pour tes beautez, Beauté dont la douceur pourront vaincre les roys, Quand en songeant ma folastre j'acole, Tes yeux divins, Ce ne sont qu'ains, Le ciel ne veut Dame que je jouisse
Ensemble Métamorphoses de Paris
Maurice Bourdon, direction

B.O Le Rêve de Casssandre / Philip Glass
Cassandra's dream finale
Philip Glass Ensemble
Direction : Michael Riesman

Francesco Cavalli
La Didone : Sinfonia (Prologue), (Acte I Scène 3), (Acte I Scène 6)
Hilary Summers, contralto (Hécube)
Yvonne Kenny, soprano (Cassandre)
Ensemble Balthasar Neumann
Direction : Thomas Hengelbrock

Hector Berlioz
Les Troyens : (Acte V Scène 2), (Acte V Scène 3)
Joyce Di Donato, mezzo-soprano (Didon)
Hanna Hipp, mezzo-soprano (Anna)
Nicolas Courjal, basse (Narbal)
Chœur de l'Opéra du Rhin
Chœur et Orchestre Philharmonique de Strasbourg
Direction : John Nelson

L'équipe de l'émission :