Samedi 18 avril 2020
4h

La Femme sans ombre de Richard Strauss au Théâtre des Champs-Élysées

Composé aux heures les plus sombres de la Première Guerre Mondiale, cet opéra exprime l’œuvre de la barbarie, servi par une écriture symphonique et vocale brillantissime. Le chef Yannick Nézet-Séguin dirige une équipe artistique exceptionnelle, notamment la soprano Lise Lindstrom.

La Femme sans ombre de Richard Strauss au Théâtre des Champs-Élysées
La soprano Lise Lindstrom , © Rosie Hardy
  • Richard Strauss, La Femme sans ombre (Die Frau ohne Schatten)
    Opéra enregistré le lundi 17 février 2020 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris

Résumé

La fille du Roi des Esprits est devenue la femme de l’Empereur des îles du sud-est au prix de la perte de ses dons magiques mais elle n’a pas réussi à acquérir une ombre, qui serait le signe tangible de sa nouvelle appartenance au monde des humains. Le père de l’Impératrice lui fait savoir qu’il lui reste trois jours pour parvenir à projeter une ombre, sinon, son époux sera changé en pierre et elle devra rejoindre le monde des esprits. Dès lors, l’Impératrice est prête à tout pour se procurer une ombre, promesse d’humanité et de fertilité. Sa fidèle nourrice lui promet de la conduire vers le monde des humains où il lui sera possible d’en négocier une auprès de la femme insatisfaite du pauvre teinturier Barak. La Nourrice usant de sortilèges parvient à convaincre la femme de Barak de céder son ombre mais au dernier moment, l’Impératrice, touchée par le malheur qui attend le couple ensorcelé, renonce à son propre bonheur pour les sauver. Par ce renoncement, elle devient enfin humaine, rompant la malédiction qui pesait sur les deux couples dont les voix fusionnent dans un quatuor célébrant l’amour conjugal et la fécondité.

Distribution

Lise Lindstrom, soprano(La Teinturière)
Michaela Schuster, mezzo-soprano(La Nourrice)
Elza van den Heever, soprano(L’Impératrice)
Stephen Gould, ténor(L’Empereur)
Michael Volle, baryton(Barak)
Katrien Baerts, soprano(La voix du faucon)
Bror Magnus Tødenes, ténor (L’apparition d’un jeune homme)
Andreas Conrad, ténor(Le Bossu)
Michael Wilmering, baryton(Le Borgne)
Thomas Oliemans, baryton(Le Messager de Keikobad)
Nathan Berg, baryton-basse(Le Manchot)
Yannick Nézet-Séguin direction
Rotterdams Philharmonisch Orkest
Rotterdam Symphony Chorus
Maîtrise de Radio France
Sofi Jeannin, direction

L'équipe de l'émission :