Samedi 23 mai 2020
2h 58mn

L'Orfeo de Monteverdi au Théâtre royal de Copenhague

Considéré comme le premier opéra, L'Orfeo est une fable musicale d'une ampleur rare, interprétée ici de façon éclatante et vibrante par le baryton Marc Mauillon dans le rôle-titre. Le chef danois Lars Ulrik Mortensen dirige le Concerto Copenhagen. Bonheur et affliction mêlés.

L'Orfeo de Monteverdi au Théâtre royal de Copenhague
Le baryton Marc Mauillon (Orphée) et Sofie Lund-Tonnesen (Eurydice) sur la scène du Théâtre royal de Copenhague (10/03/2020) , © Kgltheater
  • Claudio Monteverdi, L'Orfeo
    Opéra enregistré le Mardi 10 mars 2020 au Théâtre royal de Copenhague

Résumé

Alors que bergers et nymphes chantent l’amour d’Orphée et Eurydice, Orphée prie le soleil de bénir son couple. Tout entier à son bonheur, il chante pour les arbres, les Dieux, et par la magie de ses vers, parvient même à émouvoir les pierres. Soudain, la Messagère vient annoncer à l’assemblée horrifiée la mort subite d’Eurydice, mordue par un serpent. Brisé, Orphée décide de rejoindre son amour au royaume des morts. Guidé prudemment par l’Espérance, il parvient aux Enfers. Là, il doit franchir le Styx, que Charon lui interdit, malgré ses chants envoûtants. Mais Orphée déjoue les pièges… et passe. Pour récompenser sa témérité, Pluton décide de lui rendre Eurydice, à condition toutefois qu’il ne se retourne pas vers elle lors de son retour sur terre. Les retrouvailles d’Orphée et Eurydice sont de courte durée, car sitôt leur voyage entamé, Orphée succombe à la tentation et regarde son Eurydice – perdue à tout jamais. Accablé, il choisit de renoncer à l’amour, avant que son père, le Dieu Apollon, ne le mène au ciel, d’où il pourra admirer pour l’éternité sa chère Eurydice.

Distribution

Marc Mauillon, baryton (Orphée)
Sofie Lund-Tonnesen, soprano (Eurydice)
 Ellen Larsson's, soprano (La Musique, L'Esperance)
Mia Bergström, mezzo soprano (La Messagère)
Mark Milhofer, ténor (Apollon)
Philippa Cold, soprano (Une Nymphe, Prosperine)
Thomas Lichtenecker, haute-contre (Un Berger)
Gerald Geerink, ténor (Un Berger, Un Écho)
Kyungil Ko, basse (Charon)
Nicolai Elsberg, basse (Pluton)
Mark Milhofer, ténor (Apollon)
Mise en scène : Jetske Mijnssen
Concerto Copenhagen
Direction : Lars Ulrik Mortensen

Quelques photos de la mise en scène de Jetske Mijnssen

Images captivantes de la mise en scène de Jetske Mijnssen et du scènographe Ben Baur
Images captivantes de la mise en scène de Jetske Mijnssen et du scènographe Ben Baur, © Kgltheater

Programmation musicale

Jean Sebastien Bach
Sonate en mi min BWV 1034 : Andante
Linde Brunmayr-Tutz, flûte traversière
Lars Ulrik Mortensen, clavecin
ORF

Gabriel Fauré
Mélodies : le papillon et la fleur; Après un rêve; Les berceaux; Les roses d'Ispahan; Mandoline; Soir
Marc Mauillon, baryton
Anne Le Bozec, piano
HARMONIA MUNDI

Richard Rodgers
My Funny Valentine
Eileen Farrell, soprano
Luther Henderson And His Orchestra
Luther Henderson, direction
SONY CLASSICAL

Richard Wagner
Wesendonck Lieder : Der Engel; Stehe still !; Im Treibhaus; Schmerzen; Träume
Eileen Farrell, soprano
Orchestre Philharmonique de New-York
Direction : Leonard Bernstein
SONY CLASSICAL

Franz Liszt
Années de pèlerinage 2ème année Italie s 161 : sonnet 47 de Petrarque
Nicholas Angelich, piano
MIRARE

Arnold Schönberg
Le livre des jardins suspendus, op. 15 (extraits)
Kerstin Meyer, mezzo-soprano
Glenn Gould, piano
WEST HILL RADIO ARCHIVES

L'équipe de l'émission :