Reportage
Entretien
Vendredi 11 juin 2021
2 min

Chiche ! La minute foot

A l'occasion de l'Euro 2021, Marina Chiche, violoniste, fan de foot et supportrice de l’équipe de France, productrice de "Vous avez dit classique ? Chiche !", sera en charge de votre éducation footballistique, avec une chronique mettant en lien l'univers du ballon rond et celui de la musique.

Chiche ! La minute foot
Le début de tous les matches de foot : l'hymne chanté par les joueurs, © Getty / Christian Liewig - Corbis

Le 15 juin prochain aura lieu le match d’entrée en compétition de l’équipe de France face à la Mannschaft. France-Allemagne, une affiche de choc. Pour l'ouverture de l'Euro de foot, nous nous intéressons ce matin à ce qui ouvre les matchs de foot : les hymnes, moments incontournables des grandes compétitions internationales.
Qu'il s'agisse de La Marseillaise ou de God save the Queen, les hymnes ont également été une source d'inspiration importante pour de nombreux compositeurs ! Beethoven, Paganini ou encore Stravinsky, les occurrences ne manquent pas dans la musique.

Au fil des siècles, les compositeurs se sont largement inspirés des hymnes et notamment de la Marseillaise : on retrouve ce thème chez Robert Schumann, Hector Berlioz ou Piotr Ilitch Tchaikovski dans son Ouverture 1812. Même Igor Stravinsky, il y a presque cent ans, a fait un arrangement de la mélodie de Rouget-de-Lisle pour violon. Il a harmonisé de manière sommaire la mélodie ; il faisait souvent ce genre de remaniements légers sur des œuvres - les siennes en premier chef - pour en récupérer les droits.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Un autre hymne a également inspiré les compositeurs : God save the Queen ou plutôt the King. A l’origine, il s’agit d’une mélodie française, puisque c’est lors d’un séjour en France qu’Haendel aurait entendu cet air de Jean-Baptiste Lully… Les supporters anglais chantent donc, sans le savoir, un air qui est à l'origine français !

En 1803, Beethoven écrit un thème et variations sur l’hymne anglais. Hymne également repris à la sauce italienne 20 ans plus tard, cette fois par la pop-star du violon, le virtuose Niccolo Paganini, qui compose des variations pour le violon pleines d’acrobaties.

Enfin Haydn utilise dans le 2ème mouvement de son quatuor opus 76 n°3 dit "l'Empereur" le "Gott erhalte Franz den Kaiser", alors hymne impérial autrichien qu'il a composé lui-même, et qui deviendra plus tard l'hymne allemand. Si vous aimez le violon et la musique de chambre, le foot est donc fait pour vous !

L'équipe de l'émission :