Reportage
Entretien
Samedi 26 décembre 2020
15 min

Les coulisses de la captation du Ring de Richard Wagner

À partir de ce soir et jusqu’au 2 janvier, France Musique diffuse le Ring de Wagner, interprété à huis clos par l’Orchestre de l’Opéra de Paris. Un projet colossal qui a connu de nombreux rebondissements en raison de la crise sanitaire. Ce matin, Sofia Anastasio nous en fait découvrir les coulisses.

Les coulisses de la captation du Ring de Richard Wagner
La répétition générale de "Siegfried" à l'Auditorium de Radio France, © Elisa Haberer / Opéra national de Paris

Ce Ring, dirigé par Philippe Jordan, a été capté par les équipes de Radio France à l’Opéra Bastille et à l’Auditorium de la Maison de la Radio. Sofia Anastasio s'est rendue en régie pour la captation de Siegfried, à Radio France, le 6 décembre dernier et nous invite dans les coulisses de la captation du troisième volet de L'Anneau du Nibelung.

Bienvenue dans les coulisses de cette captation exceptionnelle, dans l'antre du son. Cabine de prise de son, console, enregistreurs, et une équipe conséquente dédiée au bon déroulement de l'enregistrement des quatre opéras : musicien metteur en ondes, réalisateur, directeur du son, techniciens... On retrouve également quelques invités. Pendant le premier entracte, la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot et la présidente de Radio France, Sibyle Veil, sont venues saluer les équipes de Radio France.

Enregistrer un Ring est un événement, comme l'explique Jean-Claude Mullet, réalisateur.

En 20 ans de radio c’est la troisième qui passe, donc c’est quelque chose qui arrive assez rarement, c’est toujours un évènement. La Tétralogie, comme dit Etienne, c’est 20 kilos de partitions, 14h de musique... »

Un monument de l'histoire de la musique, mais aussi une gageure pour les équipes, qui doivent coordonner quelques 70 micros pour plus d’une centaine de musiciens. Et un plaisir non dissimuler pour le directeur du son Yves Baudry, qui se trouve délesté de la contrainte des caméras : « Comme il y a du public, qu’il y a souvent des captations images, les micros ne doivent pas trop se voir, et ce sont des contraintes énormes en opéra [...] Je me suis fait plaisir sur l’installation des micros. »

Cette dernière captation s'est achevée avec émotion par un discours de Philippe Jordan, adressé aux musiciens. C’est avec cette dernière production lyrique que le chef quitte la direction de l’Orchestre de l’Opéra de Paris.

  • Rendez-vous à 20h ce soir pour le premier volet du Ring, le prologue L'Or du Rhin, présenté par Judith Chaine.
L'équipe de l'émission :