Reportage
Entretien
Mardi 29 décembre 2020
2 min

Y-a-t-il eu des instruments de musique sous les sapins de Noël ?

Les fêtes de Noël viennent juste de terminer et peut-être avez-vous trouvé sous le sapin, une guitare, un clavier ou un kazoo. Les instruments de musique ont-ils été plébiscités parmi les cadeaux cette année ?

Y-a-t-il eu des instruments de musique sous les sapins de Noël ?
Les guitares font partie des instruments les plus vendus à Noël , © Getty / Rinatus

A Royez Musik, boutique située dans le 11e arrondissement de Paris, lorsqu’on lève la tête des guitares sont accrochées. On les essaye aussi dans le fond du magasin, entre des amplis, et des partitions. Chaque année, les instruments de musique font partie des cadeaux que l’on s’offre à Noël, nous explique Nicolas Royez, responsable du lieu. Nous lui avons demandé lesquels on trouve fréquemment sous le sapin : « on offre beaucoup de guitares, il se vend aussi beaucoup de pianos électroniques, puisque c’est très pratique pour les gens qui ont des appartements, des gens qui n’ont pas forcément de grande place. Après on a toujours les instruments classiques, clarinettes, saxophones, également le violon, et aussi l’accordéon qui reprend beaucoup de popularité auprès des jeunes, notamment des filles ». 

Cette année les instruments de musique ont notamment eu du succès en raison des confinements, propices à l’apprentissage de la musique. Ce qui a permis de limiter un peu les dégâts économiques : « Il y a quand même, malgré cette grande période, délicate et difficile, beaucoup de gens qui se sont mis ou remis à la musique, ils ont fait même beaucoup de musique. Après, le fait que les musiciens professionnels ou les intermittents du spectacle n’aient pas pu travailler, ça nous a occasionné une baisse de chiffres d’affaires, puisqu’ils n’avaient pas besoin de matériel, pas besoin de renouvellement, pas besoin d’accessoire. Ça a été un petit peu compensé par les gens qui ont démarré un instrument ».

Mais comme pour tous les commerces dits non essentiels l’année 2020 a été très délicate et les effets des confinements continuent à se faire sentir : « ça a été compliqué parce qu’on a été obligé de fermer pendant deux mois la première fois et un mois la seconde. Ça a été compliqué aussi parce que les usines étaient fermés et donc les approvisionnements étaient très délicats. On a encore des problèmes d’approvisionnement d'ailleurs par exemple pour les pianos Yamaha, ou les pianos Roland. On n’arrive pas à livrer les commandes des clients. Et ça a été très compliqué parce que les gens ne comprennent pas, il faut attendre quatre à six mois pour avoir un piano ». 

Comme pour les libraires, ou les disquaires, la vente par correspondance a bien fonctionné cette année. Désormais, et pour le moment, les boutiques sont ouvertes, si vous souhaitez vous offrir un cadeau de Noël même en janvier.  

L'équipe de l'émission :