Reportage
Entretien
Jeudi 26 novembre 2020
2 min

ENote, la nouvelle application de partitions numériques venue d'Allemagne

Une petite révolution pour les musiciens. L’application Enote se présente comme la première et plus grande bibliothèque de partitions numériques au monde. Reportage à Berlin, en Allemagne, où elle a été créée, de notre correspondant Ludovic Piedtenu.

ENote, la nouvelle application de partitions numériques venue d'Allemagne
L' application allemande de partitions numériques ENote, © ENote

Un chef d’orchestre et un informaticien. Le premier en avait assez de travailler avec des partitions papiers ou parfois numériques mais seulement en format PDF, « vous ne pouvez rien faire avec ça, on ne peut pas interagir avec !».

Son collègue informaticien a alors développé une intelligence artificielle capable de lire une partition dans les moindres détails, peu importe l’instrument, peu importe la taille de l’orchestre. L’application offre des possibilités immenses, explique Boian Videnoff à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Manheim et à l’origine de ENote : « Vous pouvez changer la taille du texte, changer le style de l'annotation, ce qui est important pour nous musiciens. Vous pouvez  personnaliser votre partition, la transposer dans une autre tonalité en un clic. »

Même avantage pour les chanteurs ou les pianistes qui parfois les accompagnent. Un gain de temps, c’est aussi du stress évité : « Vous pouvez extraire les parties de chaque instruments, mais aussi naviguer entre les mouvements, les mesures. »

Jouer avec une partition sur tablette présente notamment un avantage lorsque l'on joue dehors , « avec les pages qui volent », selon Boian Videnoff. « Très souvent on travaille avec du matériel qui est froissé, abimé, sur lequel beaucoup de choses sont écrites », ajoute le chef, « et puis il y a énormément de musiciens qui sont en recherche permanente de partitions, il n'y a qu'à voir les nombreux messages sur Facebook, 'qui a la partition de telle ou telle pièce, s'il vous plait, j'ai besoin de la jouer demain en concert !' ». 

Tout le monde peut être beta testeur gratuitement aujourd'hui, il suffit de télécharger l'application avant une version payante mensuelle ultérieurement.  3 500 œuvres aujourd’hui et pratiquement autant ajoutées chaque semaine. D’ici à la fin de l’année prochaine, l’application Enote en contiendra plus de 150 000. 

L'équipe de l'émission :