Reportage
Entretien
Mercredi 13 octobre 2021
3 min

Une balade sonore et immersive autour du Vieux-Port de Marseille

Un chien qui aboie à Calcutta, un orage qui éclate en Corée. Jusqu’au 31 octobre l’installation "Des Mondes au creux de l’oreille" vous propose une balade dans des paysages sonores du monde entier, depuis le Vieux Port de Marseille.

Une balade sonore et immersive autour du Vieux-Port de Marseille
Le Vieux Port de Marseille, © Getty / David C Tomlinson

En face de nous, il y a la mer et les bateaux amarrés dans le Vieux-Port. Mais dans nos oreilles, c’est une forêt japonaise, située près de Kyoto, que l'on entend. Nous sommes connectés à l’application Des mondes au creux de l’oreille. Grégoire Lauvin, artiste enseignant-chercheur nous la présente : « Des mondes au creux de l’oreille est une promenade sonore autour du Vieux-Port de Marseille qui vous met en contact sonore avec sept environnements transmis en temps réel, depuis sept endroits répartis autour du globe. »

Depuis les différentes zones d’écoutes, on peut donc entendre en direct les sons d’une réserve ornithologique en Californie, d’une forêt pluviale en Australie ou encore des Iles du Frioul dans les Calanques de Marseille. Une écoute de l’environnement qui permet de sensibiliser aux enjeux du vivant, nous explique Peter Sinclair, artiste et chercheur, responsable du laboratoire Locus Sonus : « Il ne s’agit pas uniquement d’orchestre de la nature, ce serait peut-être un peu trop romantique comme façon d’envisager la chose. Nous sommes bien dans une approche de l‘environnement mais une approche qui est également critique. C’est-à-dire que dans certains de ces microphones, par exemple celui du Frioul, il y a des moments où ce que l’on entend le plus fort ce sont les jet skis, pas les mouettes ». 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

« L’écologie acoustique est une nouvelle démarche scientifique qui se développe »

Cette installation est le fruit de la rencontre entre artistes et scientifiques. Thierry Botti est le coordinateur du projet. Il est aussi responsable du service communication de l’Observatoire des sciences de l’Univers, l'Institut Pythéas : « Aujourd’hui l’écologie acoustique est une nouvelle démarche scientifique qui se développe. C’est d’ailleurs une manière très écologique d’étudier l’environnement puisque ce n'est absolument pas intrusif. On va poser un micro, et après on écoute. Il y a différentes façons de travailler, on peut simplement écouter les sons qui sont émis, et définir par exemple un son à un temps T comme un indicateur, qui, comme un indicateur boursier, va donner un état de santé de cet écosystème à un moment donné ». 

Pour profiter de la balade, rendez-vous donc avec un casque ou des écouteurs sur le Vieux-Port, et connectez-vous à l’application Des mondes au creux de l’oreille. Une page vous décrira l’environnement sonore que vous êtes en train d’écouter. Et pour ceux qui ne sont pas à Marseille, il y a la mappemonde sonore de Locus Sonus, avec encore plus de sons pour un tour du monde depuis chez vous.

L'équipe de l'émission :