Quel scandale !
Programmation musicale
Dimanche 8 août 2021
58 min

Le massacre du printemps

Impossible de faire l’impasse sur l’un des plus célèbres scandales de l’histoire de la musique : Le Sacre du Printemps crée en 1913 au Théâtre des Champs-Elysées reste assurément le choc musical du siècle. Mais que s'est-il véritablement passé lors de la mythique soirée du 29 mai 1913 ?

Le massacre du printemps
Le Sacre du Printemps de Stravinsky dans la chorégraphie de Pina Bausch, © Maxppp / MOHAMED OMAR/EPA

Qu’est ce qui a le plus choqué les spectateurs le soir de la première du Sacre du Printemps : la musique ou la danse ? A moins que ce ne soit l’attitude des spectateurs les plus virulents présents dans la salle et la cacophonie devenue légendaire qui y régnait ?
Pour le comprendre, revenons à ce fameux soir de mai 1913. Nous sommes à l'aube de la première guerre mondiale, deux mois après l’inauguration du Théâtre des Champs-Elysées. La salle est tournée vers la musique française : celle de Debussy ou encore de Dukas. La saison musicale est conçue par Gabriel Astruc, qu’il souhaite moderne et audacieuse. C’est donc naturellement qu’il fait appel aux célèbres Ballets russes de Diaghilev, compagnie qui crée à chaque fois l’événement lors de sa venue dans la capitale.
Pour ce nouveau spectacle, Diaghilev propose à Vaslav Nijinski de s’atteler à la chorégraphie, tout en confiant la musique au jeune compositeur russe Igor Stravinsky. Le jour de la première, on peut apercevoir dans la salle, Picasso, Paul Claudel, Debussy, Florent Schmitt, Ravel, Cocteau, Poulenc et tant d’autres… Le Tout-Paris est présent !

"Taisez-vous, les garces du XVIe"

C’est au basson d’ouvrir le bal ! Alors qu’à peine les premières notes commencent à résonner, quelques murmures se font entendre dans la salle... Rapidement, un certain désordre gagne une grande partie du théâtre, avant de laisser échapper des sifflets et des huées. La musique n'est quasiment plus dicible et est recouverte d'invectives en tout genre : "C’est la première fois en soixante ans qu’on ose se moquer de moi !" entend-on. Les spectateurs se déplacent dans la pénombre, s'alpaguant pour tantôt défendre tantôt railler ce qui se passe sur scène et en fosse : dans une loge, une dame en vient même à gifler son voisin qui venait de siffler. Des policiers ne tardent pas à arriver pour tenter d'atténuer ce pugilat.

Durant tout ce temps, le spectacle subsiste tant bien que mal : les musiciens continuent de faire vivre la rythmique enivrante de la partition de Stravinsky pendant que les danseurs poursuivent leur rite païen dans une frénésie animale qui se clôturera par le sacrifice de l’élue.
Pour Stravinsky, c’est la désolation la plus totale. Pourtant Gabriel Astruc avait bien tenté de calmer les esprits en interpellant le public à plusieurs reprises : "Ecoutez d’abord, vous sifflerez après", mais pour le compositeur, l’originalité de sa partition n’a pas eu l’écho mérité, rejetant la faute à Nijinski et à sa chorégraphie…
Il aura fallu attendre l'année suivante, pour que Stravinsky assiste au succès de la version de concert de ce Sacre, réhabilitant ainsi tout le génie de sa musique.

Programmation musicale

Igor Stravinsky
Suite n°2 : 2. Valse; Suite n°1 : Balalaika
Orchestre de chambre Orpheus
DG

Igor Stravinky
L'Oiseau de feu : Danse Infernale de Tous les Sujets de Kastchei
Orchestre philharmonique de New York
Direction, Pierre Boulez
CBS

Igor Stravinky
Le Rossignol : Ah, joie, emplis mon coeur (Acte II)
Natalie Dessay, soprano
Orchestre de l'Opéra national de Paris
Direction, James Conlon
EMI

Igor Stravinky
Petrouchka : Fête populaire de la Semaine Grasse
Orchestre philharmonique de New York  
Direction, Pierre Boulez
SONY

Igor Stravinsky
4 chansons paysannes russes : 1. Près de l'église à Chigisakh; 2. Ovsen
Choeur d'enfants du Théâtre Bolchoï
Direction, Andrei Zaboronok
COLLINS

Igor Stravinsky
Mavra : Chanson russe
Nathan Milstein, violon
Arthur Balsam, pianoforte
ERMITAGE

Igor Stravinsky
Scherzo à la russe
Orchestre symphonique de Londres
Direction, Antal Dorati
MERCURY

En partenariat avec Classica

-
-
L'équipe de l'émission :