Quel scandale !
Programmation musicale
Dimanche 1 août 2021
58 min

Debussy réplique

L’originalité de la partition de Pelléas et Melisande de Claude Debussy a dérouté bon nombre de spectateurs venus assister à la création de cet opéra en 1902. Et alors même que l’auteur du livret a fustigé l’ouvrage, les chanteurs et les musiciens se sont montrés eux aussi très critiques.

Debussy réplique
Barbara Hannigan, Laurent Naouri et Chloé Briot dans Pelléas et Mélisande de Debussy, oeuvre qui a fait scandale lors de sa création en 1902, © AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

En créant Pelléas et Mélisande, Claude Debussy s’est inspiré de la pièce éponyme de Maurice Maeterlinck. L’année de sa création en 1902, de nombreuses polémiques éclatèrent autour de ce drame lyrique.
Pourtant tout avait bien commencé lorsque Debussy était allé voir Maeterlinck à Gand, pour lui soumettre ses premières esquisses et les coupures qu’il souhaitait faire. L’écrivain était alors ravi de cette collaboration. Mais rapidement, des tensions sont apparues entre les deux hommes, surtout lorsque Maeterlinck a voulu imposer sa compagne, Georgette Leblanc, dans la distribution. Debussy n'a pas cédé à sa demande et a refusé, lui préférant la soprano écossaise, Mary Garden, qui venait de briller dans le rôle-titre de Louise de Charpentier sur la scène de l’Opéra-Comique. L’écrivain alla même jusqu’à le menacer d'une action en justice pour faire interdire son Pelléas… 

"Tout se perd et rien ne se crée dans la musique de M. Debussy" Camille Bellaigue, dans La Revue des Deux Mondes 

Placé sous la direction, d’André Messager, il aura fallu 21 répétitions pour que les chanteurs et les musiciens intègrent la partition de Debussy. Puis, vint le fameux soir de la répétition générale, restée mémorable... Si le premier acte se déroule dans un calme relatif où les spectateurs présents découvrent avec intérêt l’atmosphère onirique de l’œuvre, au début du 2ème acte, lorsque Mélisande s’exclame devant Golaud "Je ne suis pas heureuse, ici", un spectateur crie "Tu parles !". D’autres ont alors renchéri : "Nous non plus !", déclenchant ainsi une tempête dans toute la salle. Le critique Arthur Pougin dans Le Ménestrel va jusqu'à écrire : "Le rythme, le chant, la tonalité, voilà trois choses inconnues à M. Debussy et volontairement dédaignées par lui".
Puis c’est à la censure de frapper : choqué par l’enfant qui espionne de possibles ébats amoureux entre Pelléas et Mélisande, on oblige Debussy à couper la scène 4 de l'acte III au lendemain de la répétition générale, faisant fi du langage harmonique nouveau crée par le compositeur.
Pourtant, le surlendemain le 30 avril 1902, soir de la première, l’atmosphère était déjà bien différente dans la salle. Le succès de cette partition ne se fera pas attendre et l'oeuvre de Maurice Maeterlinck profitera par la suite de la réussite de l'opéra. En 1920, deux ans après la mort de Debussy, l'écrivain en reconnaîtra enfin la justesse artistique. 

Programmation musicale

Claude Debussy
L'Enfant Prodigue : Cortège et air de danse
Orchestre philharmonique de Radio France
Direction, Mikko Franck
ERATO

Claude Debussy
Danse bohémienne
Jean-Efflam Bavouzet, piano
CHANDOS

Claude Debussy
Pelléas et Mélisande : Mes longs cheveux descendent (Acte III)
Rachel Yakar, soprano
Eric Tappy, ténor
Philippe Huttenlocher, baryton
Orchestre national de l'Opéra de Monte-Carlo
Direction, Armin Jordan
ERATO

Claude Debussy
Nocturnes : 3. Sirènes; 1. Nuages
Choeur et Orchestre de Cleveland
Direction, Pierre Boulez
DG

Claude Debussy
Images pour orchestre : 2. Ibéria : Par les rues et par les chemins
Orchestre de la Suisse Romande
Direction, Armin Jordan
ERATO

Claude Debussy
Trio avec piano en Sol Maj : 2. Scherzo, intermezzo, Moderato con allegro
Trio Atanassov
PARATY

En partenariat avec Classica

-
-
L'équipe de l'émission :