Propos sur Bach
Magazine
Dimanche 8 décembre 2019
5 min

Propos sur Bach :15. Premier mariage avec Maria Barbara (1707)

L’arrivée de Jean-Sébastien à Mühlhausen au printemps 1707 ne fut pas des plus réjouissantes : la ville avait subi au mois de mai un terrible incendie qui avait dévasté plus de 360 habitats. L’étendue du désastre était colossal, et l’installation de Jean-Sébastien n’alla pas de soi ...

Propos sur Bach :15. Premier mariage avec Maria Barbara (1707)
Episode 15

... Les troubles causés par cette catastrophe expliquent les longues semaines qui s’écoulèrent entre l’audition d’orgue qu’il fit auprès des autorités en avril et la signature de son contrat qui n’eut lieu qu’à la fin du mois de juin. Et ce n’est qu’en septembre que le transport de ses effets personnels est pris en charge par la municipalité de Mühlhausen, les acheminant depuis Arnstadt jusqu’à sa nouvelle demeure, dans le quartier nord de la cité médiévale. 

Un événement d’une autre nature survient au cours de l’été : suite au décès de son oncle maternel, Jean-Sébastien reçoit en héritage une somme qui égale plus de la moitié de son salaire annuel. Voilà qui permet au jeune homme de s’installer vraiment. Avec cette somme, il s’empresse d’organiser son propre mariage, un événement qui devait être en discussion depuis une ou deux années déjà. C’est dès son arrivée à Arnstadt en 1703 qu’il avait rencontré l’heureuse élue : Maria Barbara. Celle-ci logeait avec sa sœur, comme lui, chez le bourgmestre de la petite ville. De cinq mois son aînée, Maria Barbara n’était autre que l’une de ses cousines au deuxième degré ; en effet, les deux grands-pères des jeunes tourtereaux étaient frères.

Le mariage est célébré le 17 octobre 1707 dans le petit village de Dornheim, tout près d’Arnstadt. C’est un ami de la famille de Maria Barbara qui unit les jeunes époux : le pasteur Johann Lorenz Stauber. Son nom est important à retenir, car pour son propre mariage qui a lieu quelques mois plus tard le 5 juin 1708, avec une tante de Maria Barbara, Jean-Sébastien compose l’une de ses toutes premières cantates.

Après la noce qui réunit une grande partie du clan Bach à Dornheim, le jeune couple séjourne quelques jours à Arnstadt avant de se rendre à Erfurt pour visiter toute la branche de la famille qui n’avait pu se déplacer. Environ une semaine plus tard, Jean-Sébastien et Maria Barbara s’installent à Mühlhausen.

Ainsi débute leur vie à tous les deux : ils passeront treize années ensemble et auront sept enfants dont quatre atteindront l’âge adulte. Parmi eux, deux garçons deviendront à leur tour d’excellents musiciens : Wilhelm Friedemann et Carl Philipp Emanuel.

Jean-Sébastien Bach
Cantate BWV 196 « Der Herr danket am uns »
Sinfonia et chœur conclusif
Ensemble Clematis
Direction Leonardo Garcia-Alarcon
Disque : Ricercar RIC 323 (2011)

L'équipe de l'émission :