Propos sur Bach
Magazine
Dimanche 1 novembre 2020
5 min

E comme Echo

La retour d’une mélodie, d’un rythme ou d’une basse est un élément constitutif du discours musical baroque. Cette répétition explore le rapport entre permanence et changement, rapport dont les enjeux sont à la fois musicaux et philosophiques. Jean-Sébastien Bach raffole de ces procédés.

E comme Echo
E comme Echo

Générique de l'Abécédaire :
Eugen CICERO
Ciceros Swinging Bach (à partir de la Badinerie)
Eugen Cicero, piano
Peter Witte, contrebasse
Charly Antolini, batterie
Enregistrement de concert au Subway à Cologne en 1997

Jean-Sébastien BACH
Ouverture à la française en si mineur BWV 831   n° 8 Echo
Benjamin Alard, clavecin
Disque : ALPHA 180 (2010)

Jean-Sébastien BACH
Ouverture à la française en si mineur BWV 831   n° 8 Echo
Hansjörg Albrecht, orgue
Disque : OEHMS Classics OC 634 (2009)

Jean-Sébastien BACH
Cantate BWV 213 « Hercule à la croisée des chemins »   Air d’Hercule « Treues Echo dieser Orten »
Andreas Scholl, contre-ténor
Akademie für Alte Musik
Direction : René Jacobs
Disque : Harmonia Mundi HMC 901544 (1996)

Jean-Sébastien BACH
Oratorio de Noël BWV 248 (4e partie)   Air de soprano avec écho « Flösst mein Heiland, flösst dein Namen »
Dorothee Mields, soprano
Clemens Sommerfeld, enfant (écho)
Orchestre du Gewandhaus de Leipzig
Direction : Gotthold Schwarz
Disque : ACCENTUS Music ACC 30469 (2019)

L'équipe de l'émission :