Plage
Programmation musicale
Jeudi 22 août 2013
1h 31mn

La Guerre de Trente Ans, par François-Xavier Szymczak : IV (1633-1639)

Heinrich Schütz, Franz Schubert, Maurice Ravel, Luigi Rossi, Johann Strauss, Richard Strauss, Bedrich Smetana, Antonin Dvorak, Vincent D’Indy, Philip Glass… Tous ces compositeurs ont en commun d’avoir évoqué une ou plusieurs fois la Guerre de Trente Ans, série d’effroyables conflits qui allaient dessiner la carte de l’Europe moderne de 1618 à 1648. Si les dessins de Jacques Callot et les récits littéraires de Grimmelshausen, Schiller, Brecht, Döblin, Grass donnent vie à ces évènements qui ont embrasé l’Europe centrale et engagé des pays comme la Suède, la France, le Danemark ou l’Espagne, la musique porte elle aussi le témoignage d’une époque meurtrie, éclairant notre vision des guerres d’hier et celles d’aujourd’hui. Chacune des émissions commencera par une version musicale du poème Thränen des Vaterlandes (Larmes de la patrie) d'Andreas Gryphius, poème de 1636 lu par Dietrich Fischer-Dieskau.

Andreas Gryphius
Larmes de la patrie

Nous voici dévastés,
Ruinés, et plus encore !
Les cohortes impies,
La trompette furieuse,
L'épée grasse de sang,
Le canon rugissant,
Ont réduit à néant
Le fruit de tant d'efforts et de tant de sueur.

Nos tours sont incendiées,
Renversées nos églises,
A terre le beffroi,
Nos vaillants massacrés
Et nos filles souillées,
Et partout à l'entour
Flammes, et peste, et mort,
Navrant les coeurs et les esprits.

Par les remparts, la ville,
Coule toujours le sang ;
Voilà trois fois six ans
Que fleuves et rivières,
De cadavres remplis,
S'écoulent à grand-peine.

Mais je tairai le pire,
Plus amer que la mort,
Plus affreux que la peste
Et le feu et la faim :
Que tant, par la violence,
Du salut de leur âme aient fait le sacrifice.

(traduction Michel Chasteau / Harmonia Mundi)

Programmation musicale

Andreas Gryphius
Thränen des Vaterlandes / Anno 1636
Dietrich Fischer-Dieskau, diction
Ars Musici 1216-2

Ernst Pfiffner
Monologe über Friden und Krieg
Franz Reinmann, baryton
Jonathan Allen et Albor Rosenfeld, violons
Cornel Anderes, alto
Gerhard Pawlica, violoncelle
Proviva 170

Samuel Scheidt
Freue dich des Weibes deiner Jugend
La Capella Ducale / Musica Fiata, dir. Roland Wilson
CPO 777145-2

Maurice Ravel
Gaspard de la Nuit : II, Le Gibet
Martha Argerich, piano
Deutsche Grammophon 4775875

Franz Schubert
Der Wallensteiner Lanzknecht beim Trunk D. 931
Christoph Genz, ténor
Wolfram Rieger, piano
Naxos 8.554796

Vincent D'Indy
Wallenstein op. 12 : III, La Mort de Wallenstein
Orchestre National de la BBC du Pays de Galles, dir. Thierry Fischer
Hyperion A67690

Etienne Moulinié
Espagnol je te supplie
Claire Lefilliâtre, soprano / Serge Goubioud, ténor
Le Poème Harmonique, dir. Vincent Dumestre
Alpha 005

Hans Jakob Christoph Grimmelshausen
Komm Trost der Nacht
Frank Arnold, diction
Klassik aus Berlin 06007

Karl Amadeus Hartmann
Simplicius Simplicissimus : Deuxième Partie, première scène
Eberhard Büchner, ténor
Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, dir. Heinz Fricke
Wergo 6259-2

Karl Amadeus Hartmann
Simplicius Simplicissimus : Troisième Partie
Helen Donath, soprano
Klaus König, ténor
Bodo Brinkmann, baryton
Rainer Scholze, basse
Helmut Berger-Tuna, basse
Wolf Euba, récitant
Choeur de concert de Munich, dir. Hans Peter Rauscher
Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, dir. Heinz Fricke
Wergo 6259-2

Heinrich Schütz
Kleine Geistliche Konzerte :
O Hilf, Christe SWV 295
Fürchte dich nicht SWV 296

Ensemble Weser-Renaissance de Brême, dir. Manfred Cordes
CPO 999675-2/1

Bibliographie

Bertolt Brecht
Mère Courage et ses enfants : chronique de la guerre de Trente Ans
texte français de Guillevic
L'Arche, 2010

Alfred Döblin
Wallenstein
préfacé et traduit de l'allemand par François Vanoosthuyse
Agone, 2012

Günter Grass
Une rencontre en Westphalie
traduit de l'allemand par Jean Amsler
Seuil, 1981

Hans Jakob Christoph von Grimmelshausen
Les Aventures de Simplicius Simplicissimus
Aubier, 1988 (édition bilingue mais non intégrale)

Simplicissimus, l'aventurier
adapté et traduit de l'allemand par André Léry
préface Sabine Wespieser
Actes Sud, 1988

Les Aventures de Simplicissimus
traduit de l'allemand par Jean Amsler
préface Pascal Quignard
Fayard, 1990

Karel Pecka
Le Carré d'honneur
traduit du tchèque par Barbora Faure
Editions de l'Aube, 1991

Friedrich von Schiller
Wallenstein
traduit de l'allemand par Gilles Darras
L'Arche, 2005

L'équipe de l'émission :
Mots clés :