Plage
Programmation musicale
Lundi 19 août 2013
1h 31mn

La Guerre de Trente Ans, par François-Xavier Szymczak : I (1618-1621)

Heinrich Schütz, Franz Schubert, Maurice Ravel, Luigi Rossi, Johann Strauss, Richard Strauss, Bedrich Smetana, Antonin Dvorak, Vincent D’Indy, Philip Glass… Tous ces compositeurs ont en commun d’avoir évoqué une ou plusieurs fois la Guerre de Trente Ans, série d’effroyables conflits qui allaient dessiner la carte de l’Europe moderne de 1618 à 1648. Si les dessins de Jacques Callot et les récits littéraires de Grimmelshausen, Schiller, Brecht, Döblin, Grass donnent vie à ces évènements qui ont embrasé l’Europe centrale et engagé des pays comme la Suède, la France, le Danemark ou l’Espagne, la musique porte elle aussi le témoignage d’une époque meurtrie, éclairant notre vision des guerres d’hier et celles d’aujourd’hui. Chacune des émissions commencera par une version musicale du poème Thränen des Vaterlandes (Larmes de la patrie) d'Andreas Gryphius, poème de 1636 lu par Dietrich Fischer-Dieskau.

Andreas Gryphius
Larmes de la patrie

Nous voici dévastés,
Ruinés, et plus encore !
Les cohortes impies,
La trompette furieuse,
L'épée grasse de sang,
Le canon rugissant,
Ont réduit à néant
Le fruit de tant d'efforts et de tant de sueur.

Nos tours sont incendiées,
Renversées nos églises,
A terre le beffroi,
Nos vaillants massacrés
Et nos filles souillées,
Et partout à l'entour
Flammes, et peste, et mort,
Navrant les coeurs et les esprits.

Par les remparts, la ville,
Coule toujours le sang ;
Voilà trois fois six ans
Que fleuves et rivières,
De cadavres remplis,
S'écoulent à grand-peine.

Mais je tairai le pire,
Plus amer que la mort,
Plus affreux que la peste
Et le feu et la faim :
Que tant, par la violence,
Du salut de leur âme aient fait le sacrifice.

(traduction Michel Chasteau / Harmonia Mundi)

Programmation musicale

Andreas Gryphius
Thränen des Vaterlandes / Anno 1636
Dietrich Fischer-Dieskau, diction
Ars Musici 1216-2

Ernst Krenek
Kantate von der Vergänglichkeit des Irdischen (Cantate sur l'inconstance de toute chose) op 72
Caroline Stein, soprano
Choeur de chambre du RIAS de Berlin, dir. Hans Christoph Rademann
Philip Mayers, piano
Harmonia Mundi 902049

Martin Luther (harmonisateur Johann Walter)
Ein feste Burg ist unser Gott
Kreuzchor Dresden, dir. Hans Gruss
Capella Fidicinia Leipzig, dir. Martin Flamig
Berlin Classics 0091192

Anton Dvorak
Ouverture hussite op. 67 B 132
London Symphony Orchestra, dir. Istvan Kertesz
Decca 417597-2

Michael Praetorius
Gelobet und gepreiset (Polyhymnia Caduceatrix et Panegyrica)
Capella Ducale
Musica Fiata Köln, dir. Roland Wilson
Sony 62929

Heinrich Schütz
Psaume II (Warum toben die Heyden) SWV 23
Cantus Cölln / Concertino Palatino, dir. Konrad Junghänel
Harmonia Mundi 901652/53

Anonymes de l'époque de la Guerre de Trente Ans
Nous sommes debout et ne plions jamais
La Ville de Netolice

Musica Bohemica, dir. Jaroslav Krcek
Schwann 3-1213-2

Anton Dvorak
Les Héritiers de la Montagne Blanche op. 30
Orchestre Symphonique de Prague / Choeurs de la Radio de Prague, dir. Tomas Koutnik
Praga 254045

Heinrich Schütz
Da pacem Domine SWV 465
Cantus Cölln / Musica Fiata Köln, dir. Roland Wilson
Deutsche Harmonia Mundi 05472 77175 2/1

Anonyme de l'époque de la Guerre de Trente Ans
Malheur à nous, frères tchèques !
Musica Bohemica, dir. Jaroslav Krcek
Schwann 3-1213-2

Michelangelo Galilei
Deux Pièces pour le duc de Bavière : Toccata et Volta
James Tyler, luth
Saga Records 9036

Joseph Rheinberger
Wallenstein op. 10
Orchestre Philharmonique de Francfort sur l'Oder, dir. Athinaos Niikos
Signum X50-00

Bibliographie

Bertolt Brecht
Mère Courage et ses enfants : chronique de la guerre de Trente Ans
texte français de Guillevic
L'Arche, 2010

Alfred Döblin
Wallenstein
préfacé et traduit de l'allemand par François Vanoosthuyse
Agone, 2012

Günter Grass
Une rencontre en Westphalie
traduit de l'allemand par Jean Amsler
Seuil, 1981

Hans Jakob Christoph von Grimmelshausen
Les Aventures de Simplicius Simplicissimus
Aubier, 1988 (édition bilingue mais non intégrale)

Simplicissimus, l'aventurier
adapté et traduit de l'allemand par André Léry
préface Sabine Wespieser
Actes Sud, 1988

Les Aventures de Simplicissimus
traduit de l'allemand par Jean Amsler
préface Pascal Quignard
Fayard, 1990

Karel Pecka
Le Carré d'honneur
traduit du tchèque par Barbora Faure
Editions de l'Aube, 1991

Friedrich von Schiller
Wallenstein
traduit de l'allemand par Gilles Darras
L'Arche, 2005

L'équipe de l'émission :
Mots clés :