Open jazz
Magazine
Lundi 4 mars 2019
54 min

Yotam Silberstein, les mémoires du futur

Embarquant à ses côtés le grand bassiste John Patitucci dans “Future Memories”, le guitariste Yotam Silberstein présente un répertoire nomade et virtuose. Sortie chez Jazz&People/Pias.

Yotam Silberstein, les mémoires du futur
Yotam Silberstein, © Lauren Desberg

Au sommaire aujourd'hui

  • Yotam Silberstein à la Une

Entre l’accordéon du prodige brésilien Vitor Gonçalves et le piano de l’étoile montante du jazz new-yorkais Glenn Zaleski, le quartet de Yotam Silberstein quartet ouvre sa musique comme autant de fenêtres sur les beautés du monde.

« Future Memories »
« Future Memories »

S’il est nourri de la tradition du jazz, qu’il a assimilée auprès de grands anciens comme Jimmy Heath, Charles McPherson  ou  George  Coleman,  s’il  a  fait  sien  sur  la  guitare  le  langage développé par Wes Montgomery, Kenny Burrell ou Grant Green, si son nom s’impose dans la guitare jazz actuelle aux côtés de ceux de Julian Lage, Gilad Hekselman, Lage Lund, Romain Pilon ou Mike Moreno, il est une chose qui distingue Yotam Silberstein de ses confrères : son ouverture sur le mondeet notamment le continent sud-américain, qui inspire, depuis longtemps, une partie de son univers. 

Installé à New York depuis  2005, Yotam Silberstein a développé de véritables affinités avec d’autres cultures, d’autres traditions au  fil de ses  tournées, au point de totalement  les  intégrer  à  son  propre  monde.  Ami du pianiste argentin Carlos « Negro » Aguirre, ancien accompagnateur du Jamaïcain Monty Alexander et du Cubain Paquito D’Rivera, proche de son confrère brésilien Toninho Horta qui a joué sur l’un de ses albums, il n’a cessé d’élargir ses horizons et d’enrichir son jeu à de multiples influences, qui vont de l’Uruguay au Pérou, en passant par le Venezuela, l’Argentine et le Brésil, autant de pays qu’il a pour la plupart visités avec sa guitare pour passeport.

C’est  entouré de musiciens avec lesquels il joue régulièrement que le guitariste a enregistré « Future Memories », dans  lequel  ses  propres  compositions  se  mêlent  à  trois  thèmes repris à deux grands musiciens brésiliens, le mandoliniste Hamilton de Holanda et Paulinho da Viola, maître du  choro  héritier  de  la  tradition  de  Jacob  do  Bandolim  et  Pixinguinha.  Faut-il  ainsi  s’étonner  que  Yotam  Silberstein  accueille dans son quartet un Brésilien, en la personne de Vitor Gonçalves ? Ce  Carioca  d’adoption  a  travaillé  avec  Maria Bethânia et Itiberê Zwarg (complice de longue date d’Hermeto  Pascoal)  avant  de  s’installer  à  New  York  en  2012  où  ses  talents  doubles,  tant  au  piano  qu’à  l’accordéon, ne sont pas passés inaperçus. Gonçalves alterne au clavier  avec  Glenn  Zaleski,  l’un  des  pianistes  les  plus  remarquables apparus ces dernières années sur la scène du jazz à New York, qui s’est fait un nom au sein du quartet de Ravi Coltrane, par sa vivacité rythmique et l’acuité de son jeu mordant et ciselé. À la batterie, Daniel Dor, révélé par son passage dans le trio du contrebassiste Avishai Cohen, maîtrise avec une aisance confondante les métriques impaires popularisées par les jazzmen israéliens, tout autant qu’il se montre un percussionniste foisonnant aux grands talents de coloriste. 

La présence de John Patitucci fait suite, quant à elle, à la participation de Yotam à l’album du contrebassiste “Irmãos de Fé” (Newvelle, 2017). Musicien dont il n’est pas besoin de vanter les mérites, compagnon de longue date de deux maîtres fondateurs du jazz actuel, Wayne Shorter et Chick Corea,  John Patitucci  révèle  sa  double culture de  contrebassiste et de bassiste, alternant les instruments à bon escient, y compris la basse fretless, toujours d’une présence superbement  articulée  en  arrière-plan  du  soliste,  apportant groove et contre-chant dans une authentique complicité  avec  le  guitariste  :  «  La  connexion  avec  Yotam  a  été  parfaite. C’est un musicien très intuitif, très sensible, très lyrique tout en étant très solide rythmiquement. Il a trouvé sa propre voix et, en plus,c’est une encyclopédie vivante de la musique brésilienne ! » confie-t-il en évoquant l’enregistrement de cet album.

Si  la  guitare  est,  par  excellence,  un  instrument  nomade,  celle  de  Yotam  Silberstein  a  retenu de ses périples de par le monde un éventail d’impressions qui se traduisent superbement  dans  un  album  vibrant  et  inspiré  —  le  plus  personnel qu’il ait jamais enregistré selon ses dires — et s’ouvrent  comme  autant  de  fenêtres  sur  les  beautés  du  monde et le souvenir des émotions qu’elles procurent en chacun de nous.  

Où écouter Yotam Silberstein

Yotam Silberstein (guitare)
Vitor Gonçalves (piano, accordéon, clavier )
Rick Rosato (contrebasse)
Daniel Dor (batterie)

La programmation musicale :
    18:06
    Paul Desmond

    « Pure Desmond » Squeeze Me (Duke Ellington, Lee Gaines)

    Paul Desmond (saxophone Alto), Ed Bickert (guitare), Ron Carter (contrebasse), Connie Kay (batterie)LABEL : EPICANNÉE : 1975
    « Pure Desmond » Squeeze Me (Duke Ellington, Lee Gaines)
    18:12

    FUTURE MEMORIES

    Yotam SilbersteinLABEL : JAZZ & PEOPLEANNÉE : 2018
    FUTURE MEMORIES
    18:21
    Yotam Silberstein

    « Future Memories » Wind on the Lake (Yotam Silberstein)

    Yotam Silberstein (guitare, Voix, Percussions), Glenn Zaleski (piano, Fender Rhodes), John Patitucci (basse, Basse électrique), Daniel Dor (batterie, Percussions), Andre Mehmari (synthétiseur)LABEL : JAZZ & PEOPLEANNÉE : 2019
    « Future Memories » Wind on the Lake (Yotam Silberstein)
    18:28
    Pat Metheny Group

    « Offramp » James (Metheny, Mays)

    Pat Metheny Group, Pat Metheny (guitare, Synthétiseur), Lyle Mays (piano, Synthétiseur, Autoharpe, Orgue, Synclavier), Steve Rodby (basse, Basse électrique), Dan Gottlieb (batterie), Nana Vasconcelos (percussions, Voix, Berimbau)ALBUM : OFFRAMPLABEL : ECMANNÉE : 1982
    « Offramp » James (Metheny, Mays)
    18:36
    Kenny Burrell & John Coltrane

    « John Coltrane & Kenny Burrell Complete Studio Sessions » Freight Trane (Tommy Flanagan)

    John Coltrane (saxophone Ténor), Kenny Burrell (guitare), Tommy Flanagan (piano), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie)LABEL : PRESANNÉE : 2019
    « John Coltrane & Kenny Burrell Complete Studio Sessions » Freight Trane (Tommy Flanagan)
    18:46
    Bessie Smith

    « The Complete Columbia Recordings, Vol. 4 » Me and my Gin (H. Burke)

    Bessie Smith (voix), Porter Grainger (piano), Joe Williams (trombone)LABEL : Columbia LegacyANNÉE : 1992
    « The Complete Columbia Recordings, Vol. 4 » Me and my Gin (H. Burke)
    18:50
    Jerry Bergonzi

    « Dog Star » Darf (Jerry Bergonzi)

    Jerry Bergonzi (saxophone Ténor), Phil Grenadier (trompette), Carl Winther (piano), Johnny Aman (basse), Anders Mogensen (batterie)LABEL : SavantANNÉE : 2017
    « Dog Star » Darf (Jerry Bergonzi)
    18:56
    Thomas De Pourquery

    SIMPLE FORCES

    SupersonicALBUM : SONS OF LOVELABEL : LABEL BLEUANNÉE : 2017
    SIMPLE FORCES
L'équipe de l'émission :