Open jazz
Magazine
Mercredi 16 septembre 2020
54 min

Wynton Marsalis, un opéra pour temps de crise

“The Ever Fonky Lowdown” de Wynton Marsalis sort en version exclusivement numérique chez Blue Engine. Un album engagé et satirique sur la liberté démocratique, l’abus de pouvoir, le racisme et la corruption.

Wynton Marsalis, un opéra pour temps de crise
Jazz at Lincoln Center Orchestra, © Laurence Sumulong

Au sommaire aujourd'hui

  • Wynton Marsalis à la Une

L'exploration des questions socioculturelles et politiques par Wynton Marsalis a donné lieu à certains de ses travaux les plus inspirés et les plus provocateurs au cours des quatre dernières décennies, à commencer par "Black Codes (From the Underground)", primé aux Grammy’s en 1985, “Blood on the Fields” ─ la première composition de jazz à avoir remporté un Pulitzer Prize - en 1996, “All Rise” en 2002 (interprété par des orchestres symphoniques dans le monde entier avec succès), et “From the Plantation to the Penitentiary” en 2007, qui, selon un critique, "révèle une vérité fondamentale sur ce pays avec beaucoup de colère et de cœur.

  • 2 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Simon Goubert vendredi 18 septembre à 21h30 au Sunside à Paris (75).  Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 2 premiers mails.
  • 2 invitations pour 2 à gagner pour le concert de La Fanfare au Carreau dimanche 20 septembre à 15h à la Salle Marcel Hélie à Coutances (50) dans le cadre du Week-end Sous les Pommiers.  Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 2 premiers mails.
«The Ever Fonky Lowdown »
«The Ever Fonky Lowdown »

The Ever Fonky Lowdown aborde frontalement le cocktail irrésistible de tromperie, de racisme, d'avidité et de crédulité qui entrave la lutte pour les droits de l'homme et corrompt les possibilités et les promesses de la démocratie en Amérique et dans le monde. Disponible exclusivement sur des plateformes numériques, “The Ever Fonky Lowdown” met en scène le Jazz at Lincoln Center Orchestra avec Wynton Marsalis et les chanteurs Camille Thurman, Ashley Pezzotti, Christie Dashiell et Doug Wamble. Le nouvel enregistrement s’articule autour d’une narration de l'acteur Wendell Pierce (The Wire, Treme, Jack Ryan) qui joue le rôle de "Mr. Game", dont le commentaire révèle une "bousculade" qui nous tient à la gorge et nous empêche de travailler ensemble pour construire un monde plus équitable et plus amical. "Mr. Game" est un homme fort et composite, en partie prédicateur évangélique, avocat, homme d'affaires, politicien, arnaqueur, journaliste, travailleur social, prophète de coin de rue et célébrité de la télé-réalité. Son langage est raffiné, familier et argotique, et son message confiant et populiste vous tient en haleine pour en savoir plus. Il est constamment charismatique, génère à la fois connivence et irrévérence, mais son manque de respect pour les conventions est si choquant qu'il en devient provocateur. 

Le livret de “Ever Fonky Lowdown” a été écrit en 2018 pour traiter des questions universelles de l'exploitation et de la souffrance humaine, en mettant l'accent sur la façon dont ces questions ont été traitées en Amérique. Les récentes violences policières et les inégalités sociales révélées par la pandémie de Covid-19 ont mis en lumière des problèmes nationaux et ont également touché un nerf planétaire, comme en témoignent les nombreuses manifestations internationales de solidarité. En ce moment même, notre monde connaît de plus en plus de bouleversements sociaux sur une myriade de questions relatives aux droits de l'homme. Le "Ever Fonky Lowdown" est aujourd'hui encore plus opportun car il expose un modèle sur le jeu qui a été et qui est mené sur tant d'entre nous. "Mr. Game" dit lui-même : "Nous sommes ici ce soir, mais il s'agit d'une agitation internationale. Cela s'est joué à de nombreuses reprises dans le temps et l'espace et n'est pas spécifique à une langue ou à une race. Elle prend des saveurs différentes selon les goûts des gens, mais finit toujours au même endroit". Pour revenir à “Blood on the Fields”, l'orchestre et les chanteurs jouent le rôle d'un chœur de la Grèce antique qui commente l'action et fait avancer les choses. Jouant une partition symboliquement complexe et à plusieurs niveaux avec la précision absolue, le sentiment et l'âme des musiciens de jazz, ils couvrent tout, du gospel au folk américain, en passant par le funk de la Nouvelle-Orléans, en utilisant le rythme du swing, ainsi que le tresillo - le rythme de la habanera cubaine - et d'autres grooves. La musique fonctionne également comme un personnage en soi, festif et extatique, exprimant la joie intérieure et l'allégresse avec lesquelles nous exploitons nos semblables. 

“The Ever Fonky Lowdown” est divertissant, mais il révèle aussi une vision incisive, panoramique et satirique de la société moderne. Parabole de jazz funky pour 2020, l’œuvre couvre un champ allant du football à la politique, du pouvoir à la pauvreté, de l'amour et de la romance à la trahison et à la corruption? Elle incite à danser et chanter et fait réfléchir et reconsidérer.

Wynton Marsalis déclare : "Habituellement, je fais des recherches et j'apprends beaucoup de ces nouvelles connaissances pour des pièces plus longues. Pour celle-ci, je suis parti de la musique et de l’expérience que j'ai vécue. De la musique que mon père et le grand batteur et compositeur de la Nouvelle-Orléans James Black ont jouée dans les années 60, au funk que nous avons joué dans les années 70, au jazz moderne que nous avons eu la chance de jouer, d'enseigner et de façonner au cours de ces dernières décennies. “The Ever Fonky Lowdown” est un antidote à l’idéologie toxique (et largement incontestée) qui continue à infecter notre qualité de vie générale". 

L'œuvre pose finalement la question suivante : où allons-nous à partir de ce constat ? Selon Wynton Marsalis, "il n'y a pas de vraie réponse, ni à gauche, ni à droite. La solution se trouve en dehors du jeu. Mais nous devons nous élever au-dessus de notre position pour avoir une vision plus large.....et ensuite décider individuellement, si nous avons la volonté de nous battre pour un pays (ou un monde) collectivement meilleur et peuplé d'"autres". Cela se résume à la question fondamentale de la prédation contre la symbiose : voulons-nous nous aider les uns les autres ou nous exploiter mutuellement ? 

Par ce travail, Wynton Marsalis suggère la nécessité pour nous tous de remettre en question le populisme et la propagande bon marché ; plutôt que de regarder ce qu'on vous dit de voir, regardez ce que vous voyez réellement dans votre environnement immédiat et agissez pour améliorer cela. "Le monde entier est aux prises avec des problèmes de gouvernance, de croyance, de richesse et d'intégrité culturelle. Ce n'est pas le moment de faire du somnambulisme", dit-il. "Des protestations dans le monde entier ont exprimé une solidarité avec la lutte afro-américaine, nous voyons des gens qui veulent se soulever et créer un monde plus équitable et plus participatif. Quelle est votre position ? Le nouveau monde est quelque chose pour lequel nous devons nous battre et la première étape est de le regarder en face. La prise de conscience et l'acuité sont les clés pour échapper au réseau complexe d'obscurcissements très délibérés de tous les côtés de l'équation. C'est une responsabilité et un fardeau que nous partageons tous. En ces temps de nuages, agir est en soi héroïque". 
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

La programmation musicale :
  • 18h08
    Mr. Game : Talk is a waste of time - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Mr. Game : Talk is a Waste of Time

    Wendell Pierce (conteur), Wynton Marsalis. : auteur
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h09
    I don't like nobody but myself - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    I Don't Like Nobody but Myself

    Wynton Marsalis. : compositeur, Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette, flûte), piccolo), Ted Nash (saxophone alto, clarinette, flûte, piccolo), Victor Goines (saxophones, clarinettes), Walter Blanding (saxophone ténor), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Wynton Marsalis (trompette), Vincent Gardner (trombone, sousaphone), Christopher Crenshaw (trombone, voix), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie, tambourin), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h12
    Night trader - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Night Trader

    Wynton Marsalis. : compositeur, Doug Wamble (guitare solo), Ted Nash (saxophone alto solo), Wynton Marsalis (trompette solo), Elliot Mason (trombone solo), Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Victor Goines (saxophone ténor, clarinettes), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Vincent Gardner (trombone), Christopher Crenshaw (trombone, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions), Wendell Pierce (conteur)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h15
    The ever fonky lowdown in 5 & 6 - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    The Ever Fonky Lowdown in 5 & 6

    Wynton Marsalis. : compositeur, Dan Block (saxophone soprano solo), Victor Goines (saxophone soprano solo), Vincent Gardner (trombone solo), Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Ted Nash (saxophone alto, clarinette), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Wynton Marsalis (trompette), Christopher Crenshaw (trombone, voix), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h19
    Isms, schisms - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Isms, Schisms

    Wynton Marsalis. : compositeur, Victor Goines (clarinette solo), Ted Nash (piccolo solo), Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Wynton Marsalis (trompette), Vincent Gardner (trombone), Christopher Crenshaw (trombone, voix), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h21
    Yes / No - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Yes / No

    Wynton Marsalis. : compositeur, Ted Nash (saxophone alto solo), Christopher Crenshaw (trombone solo), Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Victor Goines (saxophone ténor, clarinettes), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Wynton Marsalis (trompette), Vincent Gardner (trombone), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h25
    Why do we pick slavery over freedom? - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Why Do We Pick Slavery over Freedom ?

    Wynton Marsalis. : compositeur, Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Ted Nash (saxophone alto, clarinette), Victor Goines (saxophone ténor, clarinettes), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Wynton Marsalis (trompette), Vincent Gardner (trombone), Christopher Crenshaw (trombone, voix), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h26
    Reprise : The ever fonky lowdown in 4 - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Reprise_ The Ever Fonky Lowdown in 4

    Wynton Marsalis. : compositeur, Kenny Rampton (trompette solo), Marcus Printup (trompette solo), Christopher Crenshaw (trombone solo), Ryan Kisor (trompette solo), Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Ted Nash (saxophone alto, clarinette), Victor Goines (saxophone ténor, clarinettes), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Wynton Marsalis (trompette), Vincent Gardner (trombone), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h29
    I know I must fight - Wynton Marsalis,  Jazz at Lincoln Center Orchestra
    The Jazz At Lincoln Center Orchestra & Wynton Marsalis

    Know I Must Fight

    Wynton Marsalis. : compositeur, Camille Thurman (voix), Ashley Pezzotti (voix), Christie Dashiell (voix), Sherman Irby (saxophone alto, clarinette), Ted Nash (saxophone alto, clarinette), Victor Goines (saxophone ténor, clarinettes), Walter Blanding (saxophone ténor, clarinette), Dan Block (saxophones, clarinette), Paul Nedzela (saxophone baryton, clarinette basse, clarinette), Ryan Kisor (trompette), Marcus Printup (trompette), Kenny Rampton (trompette), Wynton Marsalis (trompette), Vincent Gardner (trombone), Christopher Crenshaw (trombone, voix), Elliot Mason (trombone), Doug Wamble (guitare, voix), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (basse), Jason Marsalis (batterie), Bobby Allende (congas), Ricky 'Dirty Red' Gordon (percussions)
    Album The Ever Fonky Lowdown Label Blue Engine Année 2020
  • 18h32
    Dizzy atmosphere - CHARLIE PARKER
    Charlie Parker

    Dizzy Atmosphere

    Dizzy Gillespie. : compositeur, Charlie Parker (saxophone alto), Fats Navaro (trompette), Bud Powell (piano), Curley Russell (contrebasse), Art Blakey (batterie)
    Album Intégrale Vol. 7 - Just Friends - 1949 -1950 Label Frémeaux & Associés (FA 1337)
  • 18h37
    Desormais - SIMON GOUBERT
    Simon Goubert

    Désormais…

    Simon Goubert. : compositeur, Simon Goubert (batterie), Yannick Rieu (saxophone), Sophia Domancich (piano), Michel Zenino (contrebasse)
    Album Désormais Label Seventh Records (SRA A32) Année 2001
  • 18h41
    Before we go - MATHIEU NAJEAN
    Mat Najean Jazz Band

    Before we go

    Mathieu Najean : auteur
    Album Panorama Label Juke Année 2020
  • 18h46
    Hulla gulla - RUDD ROSWELL
    Roswell Rudd

    Hulla gulla

    Roswell Rudd. : compositeur, Ray Anderson (trombone), Roswell Rudd (trombone), Eddie Bert (trombone), Sam Burtis (trombone), Wycliffe Gordon (trombone), Josh Roseman (trombone), Barry Altschul (batterie)
    Album Trombone Tribe Label Sunnyside (SSC 1207) Année 2009
  • 18h49
    Nutty - THELONIOUS MONK
    Thelonious Monk

    Nutty

    Thelonious Monk. : compositeur, Thelonious Monk (piano), Johnny Griffin (saxophone ténor), Ahmed Abdul-Malik (contrebasse), Roy Haynes (batterie)
    Album The Complete Riverside Recordings Label Riverside (RCD 022-2)
  • 18h56
    platzDADA!! - PAGO LIBRE
    Pago Libre

    platzDADA!!

    John Wolf Brennan. : compositeur, Hans Arp. : compositeur, Agnes Heginger (voix), Tscho Theissing (violon), Arkady Shilkloper, John Wolf Brennan (piano), Georg Breinschmid (contrebasse), Patrice Heral (batterie)
    Album platzDADA!! Label Leo (CDLR887) Année 2020
  • 18h58
    SinnDong - PAGO LIBRE
    Pago Libre

    SinnDong

    John Wolf Brennan. : compositeur, Hans Arp. : compositeur, Agnes Heginger (voix), Tscho Theissing (violon), Arkady Shilkloper (cor anglais), John Wolf Brennan (piano), Georg Breinschmid (contrebasse), Patrice Heral (batterie)
    Album platzDADA!! Label Leo (CDLR887) Année 2020
  • 18h58
    Sankt Ziegensack St. Fassanbass - PAGO LIBRE
    Pago Libre

    Sankt Ziegensack St. Fassanbass

    John Wolf Brennan. : compositeur, Hans Arp. : compositeur, Agnes Heginger (voix), Tscho Theissing (violon), Arkady Shilkloper (cor anglais), John Wolf Brennan (piano), Georg Breinschmid (contrebasse), Patrice Heral (batterie)
    Album platzDADA!! Label Leo (CDLR887) Année 2020
L'équipe de l'émission :