Open jazz
Magazine
Lundi 22 avril 2019
54 min

Wynton Marsalis ressuscite Buddy Bolden

Wynton Marsalis signe la bande originale du biopic “Bolden” chez Blue Engine Records. Sortie du film le 3 mai aux États-Unis.

Wynton Marsalis ressuscite Buddy Bolden
Wynton Marsalis, © Fred Norris

Au sommaire aujourd'hui

  • Wynton Marsalis à la Une

Pour la bande originale de “Bolden”, Wynton Marsalis s'est vu confier une tâche presque impossible : ramener d'entre les morts le cornettiste néo-orléanais, Buddy Bolden (1877-1931), considéré comme l'un des pères fondateurs du jazz. 

Bolden
Bolden

Héros de Louis Armstrong et de King Oliver, on ne connaît aucun enregistrement de Buddy Bolden. En 1907, à l’âge de 30 ans, il sera interné jusqu’à la fin de ses jours pour de graves désordres psychiques dus à son alcoolisme. 

Pour la musique du film réalisé par Dan Pritzker, avec Gary Carr dans le rôle principal, Wynton Marsalis ressuscite la sonorité de Bolden comme personne d'autre n’aurait pu le faire, organisant une orgie musicale dans la Big Easy reconstituée, soit avec ses propres compositions, soit avec certains des morceaux les plus chers à Buddy Bolden. 

Avec les chanteuses Catherine Russell et Brianna Thomas et une distribution d'instrumentistes de premier plan, dont Wycliffe Gordon, Victor Goines, Marcus Printup et bien d'autres, Marsalis redonne vie à la Nouvelle-Orléans du début du 20ème siècle, en insufflant un son et une énergie modernes aux classiques du ragtime que Buddy Bolden et son concurrent Louis Armstrong avaient popularisés. Une atmosphère sépia et enflammée.

L'équipe de l'émission :