Open jazz
Magazine
Mardi 5 janvier 2021
54 min

Woody Herman, la période bleue (1943-54)

Le coffret consacré par Mosaic au chef d'orchestre Woody Herman est, sans conteste, l'un des plus précieux jamais publiés sur Mosaic, du fait de la rare opportunité de combiner les trésors cachés de bibliothèques musicales éparses.

Woody Herman, la période bleue (1943-54)
Woody Hermann, © Getty / Tom Copi

Au sommaire aujourd'hui

  • Woddy Herman à la Une

"The Complete Woody Herman Decca, Mars and MGM Sessions (1943-1954)" présente Woody Herman sur sept CD au cours d'une période remarquable de son développement : d’abord au tout début de sa carrière, quand le clarinettiste dirigea un groupe dont la longévité allait être exceptionnelle ; puis quelques années plus tard, en studio et en concert au Carnegie Hall, lorsque le groupe jouissait d'une renommée mondiale bien méritée ; et enfin pendant la période du Third Herd, lorsque Woody Herman dirigeait également sa propre maison de disques.

The Complete Woody Herman
The Complete Woody Herman

Ces trois moments dans la carrière de Woody Herman ont eu jusqu’ici beaucoup moins de visibilité que son travail pour Columbia et Capitol, précédemment documenté par Mosaic sur des coffrets aujourd’hui épuisés. Certaines des musiques présentées ici sont totalement indisponibles depuis l'époque où sont apparus les LP. De ce fait, même en connaissant les autres coffrets - ou le mini-set de Mosaic Select qui documente son travail sur Phillips au début des années 1960 - on n’a jamais eu la chance d'écouter des morceaux aussi variés rassemblés dans un seul coffret, signés par un chef d'orchestre qui ne s'est jamais contenté de rester dans le confort.

Grâce à la diversité de son matériel et à la nature évolutive de son personnel, le point de vue de Woody Herman reste toujours clair, énergique, frais et pertinent. Son engagement dans les big bands n'a jamais été nostalgique ou figé dans le temps, mais toujours tourné vers l'avenir.

Un leader élu

Woody Herman - un enfant dont les parents étaient des stars du vaudeville - était convaincu de son avenir en tant que musicien de jazz, dès le début de son adolescence. Il était en tournée avec le groupe d’Isham Jones quand le leader, à 40 ans, décida que ses droits d'auteur sur des chansons comme See You In My Dreams et It Had to Be You lui suffisaient largement pour lui permettre de quitter confortablement la scène et les tournées. Il a annoncé au groupe qu'il abandonnait la musique pour s’acheter un ranch et les a laissés en plan. Désemparés, les membres de l’orchestre se sont alors réunis pour réfléchir à leur avenir. Ils décidèrent alors de faire équipe avec les membres du groupe Pollack, récemment dissous, et élirent immédiatement Woody Herman à leur tête, en raison de sa grande connaissance du show-business. Le nouveau chef avait à peine 23 ans.

Cette expérience de jeune leader à la tête de musiciens plus âgés, fonctionnant plus ou moins en tant que collectif, a sûrement été un facteur important dans l’évolution de l’organisation des ensembles de musiciens. Woody Herman avait la réputation de traiter les membres de son groupe comme des pairs plutôt que comme des employés. Et chaque nouvelle incarnation de son groupe, avec des arrivées successives, lui fournissait également de nouveaux interprètes et de nouveaux auteurs.

Un nouveau contrat

Peu après avoir reconstitué l’orchestre, Woody Hermann a obtenu un contrat chez Decca. La formation étaient connue sous le nom de "The Band That Plays The Blues", ce qui en soi indiquait que ce groupe était fait aussi bien pour être écouté, que pour danser. Alors que certains des vétérans partent à la guerre, Woody s'entoure de jeunes musiciens comme Chubby Jackson, Ray Wetzel, Eddie Bert, Frances Wayne et plus tard Dave Tough, Flip Phillips, Bill Harris, Neal Hefti et Ralph Burns. Hefti était un fan de Dizzy Gillespie et, avec Burns, il a commencé à écrire pour Herman dans ce nouveau style. C'est leur intérêt pour le bebop qui a donné à cet orchestre son penchant vers l'expérimentation, et non un point de vue spécifique que Woody Herman aurait pu se contenter de défendre et faire fructifier. En travaillant avec des musiciens plus jeunes, et en leur ouvrant une grande partie du répertoire, il était déterminé à toujours jouer quelque chose de nouveau et d’installer une dynamique.

Ces premièrs faces pour Decca sont les tout débuts du classique First Herd qui a établi la norme pour tout le travail futur de Woody Herman. Lui-même se considérait comme un soliste parmi les autres brillants talents du groupe et non pas comme une vedette. Et avec des invités tels que Ben Webster, Ray Nance, Johnny Hodges ou Juan Tizol, pourquoi monopoliser les projecteurs ? Les lignes de blues langoureuses et les arpèges fugaces de Woody sont sans aucun doute les siens, généralement livrés en courtes rafales qui favorisent ses capacités techniques sans recourir à la frime. On entend dès le début la façon dont Woody Herman conçoit le swing en musique. Lorsque l'ensemble est serré et précis, le soliste ou le chanteur ont quelque chose sur quoi se balancer.

Un chanteur sous-estimé

Il existe également de nombreuses occasions de découvrir le talent de Woody Herman en tant que chanteur, ainsi que celui de la chanteuse Frances Wayne (ses tout premiers enregistrements). Woody Herman n'a jamais été vraiment reconnu pour son talent de vocaliste, peut-être parce que les gens qui aiment les étiquettes le considèrent comme quelqu'un qui chante dans un style populaire. Mais il s’avère très “entertainer”, très compétent et très expressif et il pouvait vraiment raconter la chanson.

Avec l’animation d’une émission de radio nationale, le contrat d'enregistrement et les campagnes publicitaires, Woody Herman s'impatiente du rythme des sorties de Decca et opte pour un contrat avec Columbia. C'est là que ce contrat s'est interrompu et que le coffret Mosaic précédent a repris.

Ici, nous nous retrouvons ensuite en 1946 pour assister à une représentation de Woody and the Herd au Carnegie Hall de New York, avec l'orchestre complet et les Woodchoppers (Sonny Berman, Shorty Rogers, Bill Harris, Flip Phillips, Red Norvo, Tony Aless, Billy Bauer, Chubby Jackson et Don Lamond ou Ralph Burns). Les musiciens sont jeunes, les tempos sont vifs, les mouvements sont incisifs et l'énergie ne faiblit jamais. Même sur des ballades comme Everywhere, un titre bien connu du tromboniste Bill Harris, l'accompagnement est agressif et la réponse du soliste est moderne et vivante. D'autres enregistrements de la MGM datant de janvier, mars et juin 1951, et d'autres encore de mai et septembre 1952, présentent ce qui est devenu le "Third Herd", offrant différents points de vue sur le blues et des exemples types d'un des motifs caractéristiques de Woody Hermann : des lignes à l'unisson qui explosent soudainement en un éventail d'exubérance harmonique. L'orchestre comprend des noms aussi prestigieux que Pete Candoli, Si Zentner, Don Ferrara, Sonny Igoe, Urbie Green, Jimmy Giuffre, Louie Bellson, Dave McKenna, Bill Perkins et Sam Staff. Les arrangements ont été réalisés par Burns, Hefti, Gene Roland et Nat Pierce.

Déclaration d'indépendance

Woody Herman est encore à l'époque de son troisième Herd lorsqu'il décide de lancer son propre label, Mars Records. Il l'a maintenu de 1952 à 1954, en proposant de nouvelles versions de Stompin' At The Savoy, Early Autumn ou Moten Stomp. Il complète l'offre avec des standards comme I Love Paris et I'm Making Up For Lost Time (popularisé par Dolly Houston), du mambo, du calypso, son blues caractéristique et les nouveautés toujours présentes que le public attend de lui. Chubby Jackson est de retour dans le groupe et ses solos ainsi que ceux d'Arno Marsh, Don Fagerquist, Nat Pierce, Kai Winding et Carl Fontana sont un régal.

Aujourd'hui, entendre ces premières floraisons de la musique de Woody Herman aux côtés des incarnations ultérieures de son groupe nous rappelle combien il a travaillé sans relâche non seulement pour nourrir la nostalgie d'un son particulier, mais aussi pour rester populaire tout en constituant une force musicale innovante.

Comme toutes nos collections Mosaic, "The Complete Woody Herman Decca, Mars and MGM Sessions (1943-1954)" comprend un livret exclusif, écrit et conçu pour accompagner ce coffret, avec un essai original et une analyse piste par piste, de nombreuses photographies rares de Woody Herman et du groupe de cette époque, et une discographie complète, qui dans certains cas corrige des informations attribuées à tort à ces dates d'enregistrement.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

La programmation musicale :
  • 18h07
    The music stopped - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    The Music Stopped

    Jimmy McHugh. : compositeur, Harold Adamson. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Frances Wayne (voix), Cappy Lewis (trompette), Bobby Guyer (trompette), Ray Wetzel (trompette), Ben Stabler (trompette), Nick Travis (trompette), Eddie Bert (trombone), Al Mastren (trombone), Ed Kiefer (trombone), Johnny Bothwell (saxophone alto), Chuck Dimaggio (saxophone alto), Ben Webster (saxophone ténor), Pete Mondello (saxophone ténor), Skippy Desair (saxophone baryton), Dick Kane (piano), Hy White (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Cliff Leeman (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/1-2) Année 2019
  • 18h10
    Do nothin' till you hear from me - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    Do Nothin' Till You Hear From Me

    Duke Ellington. : compositeur, Bob Russell. : compositeur, Woody Herman (voix), Cappy Lewis (trompette), Bobby Guyer (trompette), Ray Wetzel (trompette), Ben Stabler (trompette), Nick Travis (trompette), Eddie Bert (trombone), Al Mastren (trombone), Ed Kiefer (trombone), Johnny Bothwell (saxophone alto), Chuck Dimaggio (saxophone alto), Ben Webster (saxophone ténor), Pete Mondello (saxophone ténor), Skippy Desair (saxophone baryton), Dick Kane (piano), Hy White (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Cliff Leeman (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/1-2) Année 2019
  • 18h14
    I´ve got you under my skin - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    I´ve Got You Under My Skin

    Cole Porter. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Cappy Lewis (trompette), Bobby Guyer (trompette), Ray Wetzel (trompette), Ben Stabler (trompette), Nick Travis (trompette), Eddie Bert (trombone), Al Mastren (trombone), Ed Kiefer (trombone), Johnny Bothwell (saxophone alto), Chuck Dimaggio (saxophone alto), Ben Webster (saxophone ténor), Pete Mondello (saxophone ténor), Skippy Desair (saxophone baryton), Ralph Burns (piano), Hy White (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Cliff Leeman (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/1-2) Année 2019
  • 18h17
    I get a kick out of you - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    I Get a Kick Out of You

    Cole Porter. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Cappy Lewis (trompette), Bobby Guyer (trompette), Ray Wetzel (trompette), Ben Stabler (trompette), Nick Travis (trompette), Eddie Bert (trombone), Al Mastren (trombone), Ed Kiefer (trombone), Johnny Bothwell (saxophone alto), Chuck Dimaggio (saxophone alto), Ben Webster (saxophone ténor), Pete Mondello (saxophone ténor), Skippy Desair (saxophone baryton), Ralph Burns (piano), Hy White (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Cliff Leeman (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/1-2) Année 2019
  • 18h21
    As long as I live - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    As Long as I Live

    Max Steiner. : compositeur, Charles Tobias. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Frances Wayne (voix), Neal Hefti (trompette), Billy Robbins (trompette), Ray Wetzel (trompette), Mario Serritello (trompette), Ray Nance (trompette), Al Esposito (trombone), Ed Kiefer (trombone), Juan Tizol (trombone), Johnny Hodges (saxophone alto), Chuck Dimaggio (saxophone alto), Herbie, Fields (saxophone ténor), Pete Mondello (saxophone ténor), Skippy Desair (saxophone baryton), Ralph Burns (piano), Bill Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Red Saunders (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/1-2) Année 2019
  • 18h24
    Perdido - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    Perdido

    Juan Tizol. : compositeur, Harry Lenk. : compositeur, Ervin Drake. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Neal Hefti (trompette), Billy Robbins (trompette), Ray Wetzel (trompette), Mario Serritello (trompette), Ray Nance (trompette), Al Esposito (trombone), Ed Kiefer (trombone), Juan Tizol (trombone), Johnny Hodges (saxophone alto), Chuck Dimaggio (saxophone alto), Herbie, Fields (saxophone ténor), Pete Mondello (saxophone ténor), Skippy Desair (saxophone baryton), Ralph Burns (piano), Bill Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Red Saunders (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/1-2) Année 2019
  • 18h30
    Bijou - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    Bijou

    Ralph Burns. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Sonny Berman (trompette), Marky Markowitz (trompette), Conrad Gozzo (trompette), Pete Candoli (trompette), Shorty Rogers (trompette), Bill Harris (trombone), Ralph Pfeffner (trombone), Ed Kiefer (trombone), Sam Marowitz (clarinette, saxophone alto), John LaPorta (clarinette, saxophone alto), Flip Phillips (saxophone ténor), Mickey Folus (saxophone ténor), Sam Rubinwitch (saxophone baryton, clarinette basse), Tony Aless (piano), Billy Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Don Lamond (batterie), Red Norvo (vibraphone)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/3-4) Année 2019
  • 18h33
    Woody introduces ebony - WOODY HERMAN
    Woody Herman

    Woody Introduces Ebony

    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/3-4) Année 2019
  • 18h33
    Ebony concerto (third movement) - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    Ebony Concerto (Third Movement)

    Igor Stravinsky. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Sonny Berman (trompette), Marky Markowitz (trompette), Conrad Gozzo (trompette), Pete Candoli (trompette), Shorty Rogers (trompette), Bill Harris (trombone), Ralph Pfeffner (trombone), Ed Kiefer (trombone), Sam Marowitz (clarinette, saxophone alto), John LaPorta (clarinette, saxophone alto), Flip Phillips (saxophone ténor), Mickey Folus (saxophone ténor), Sam Rubinwitch (saxophone baryton, clarinette basse), Tony Aless (piano), Billy Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Don Lamond (batterie), Red Norvo (vibraphone)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/3-4) Année 2019
  • 18h39
    Your father´s mustache - WOODY HERMAN & HIS ORCHESTRA
    Woody Herman

    Your Father´s Mustache

    Bill Harris. : compositeur, Woody Herman. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Sonny Berman (trompette), Marky Markowitz (trompette), Conrad Gozzo (trompette), Pete Candoli (trompette), Shorty Rogers (trompette), Bill Harris (trombone), Ralph Pfeffner (trombone), Ed Kiefer (trombone), Sam Marowitz (clarinette, saxophone alto), John LaPorta (clarinette, saxophone alto), Flip Phillips (saxophone ténor), Mickey Folus (saxophone ténor), Sam Rubinwitch (saxophone baryton, clarinette basse), Tony Aless (piano), Billy Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Don Lamond (batterie), Red Norvo (vibraphone)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/3-4) Année 2019
  • 18h44
    Heads up - WOODY HERMAN  & HIS WOODCHOPPERS
    Woody Herman

    Heads Up

    Red Norvo. : compositeur, Shorty Rogers. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Sonny Berman (trompette), Marky Markowitz (trompette), Conrad Gozzo (trompette), Pete Candoli (trompette), Shorty Rogers (trompette), Bill Harris (trombone), Ralph Pfeffner (trombone), Ed Kiefer (trombone), Sam Marowitz (clarinette, saxophone alto), John LaPorta (clarinette, saxophone alto), Flip Phillips (saxophone ténor), Mickey Folus (saxophone ténor), Sam Rubinwitch (saxophone baryton, clarinette basse), Red Norvo (vibraphone), Tony Aless (piano), Billy Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Don Lamond (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/3-4) Année 2019
  • 18h46
    One-two-three-four jump - WOODY HERMAN  & HIS WOODCHOPPERS
    Flip Phillips.compositeur

    One-Two-Three-Four Jump

    Woody Herman, Woody Herman (clarinette), Sonny Berman (trompette), Marky Markowitz (trompette), Conrad Gozzo (trompette), Pete Candoli (trompette), Shorty Rogers (trompette), Bill Harris (trombone), Ralph Pfeffner (trombone), Ed Kiefer (trombone), Sam Marowitz (clarinette, saxophone alto), John LaPorta (clarinette, saxophone alto), Flip Phillips (saxophone ténor), Mickey Folus (saxophone ténor), Sam Rubinwitch (saxophone baryton, clarinette basse), Tony Aless (piano), Billy Bauer (guitare), Chubby Jackson (contrebasse), Don Lamond (batterie), Red Norvo (vibraphone)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/3-4) Année 2019
  • 18h51
    Terrissita - WOODY HERMAN & THE NEW THIRD HERD
    Woody Herman

    Terrissita

    Ralph Burns. : compositeur, Woody Herman (clarinette), Don Fagerquist (trompette), John Howell (trompette), Roy Caton (trompette), Jack Scarda (trompette), Carl Fontana (trombone), Urbie Green (trombone), Jack Green (trombone), Arno Marsh (saxophone ténor), Dick Hafer (saxophone ténor), Bill Perkins (saxophone ténor), Sam Staff (flûte, saxophone baryton), Nat Pierce (piano), Chubby Jackson (contrebasse), Sonny Igoe (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/5-6) Année 2019
  • 18h55
    Early autumn - WOODY HERMAN & THE NEW THIRD HERD
    Woody Herman

    Early Autumn

    Ralph Burns. : compositeur, Woody Herman. : compositeur, Johnny Mercer. : compositeur, Woody Herman (voix), Don Fagerquist (trompette), John Howell (trompette), Roy Caton (trompette), Lee Fortier (trompette), Carl Fontana (trombone), Urbie Green (trombone), Jack Green (trombone), Arno Marsh (saxophone ténor), Dick Hafer (saxophone ténor), Bill Perkins (saxophone ténor), Sam Staff (flûte, saxophone baryton), Nat Pierce (piano), Chubby Jackson (contrebasse), Sonny Igoe (batterie)
    Album The Complete Decca, Mars & MGM Sessions (1943-1954) Label Mosaïc (MD7267/5-6) Année 2019
L'équipe de l'émission :