Open jazz
Magazine
Mardi 11 mai 2021
54 min

Wollny, Parisien, Lefebvre, Lillinger, impro sous X

Rassemblés le temps de quatre nuits euphoriques au club A-Trane à Berlin fin 2019, Michael Wollny, Émile Parisien, Christian Lillinger et Tim Lefebvre ont inventé un univers musical intense, mouvementé et fiévreux, entre jazz moderne, musique improvisée et krautrock concassé.

Wollny, Parisien, Lefebvre, Lillinger, impro sous X
Wollny, Parisien, Lefebvre, Lillinger, © ACT

Au sommaire aujourd'hui

  • Michael Wollny, Emile Parisien, Tim Lefebvre et Christian Lillinger à la Une

Tant en termes d'ambition musicale que de casting, “XXXX” qui paraît chez ACT, est un projet évènement comme on en fait peu. Au cœur du noyau, là où le feu est vivace, s'épanouit une musique qui repousse les limites de ses quatre géniteurs, jusqu'aux frontières de leurs territoires respectifs.

« XXXX »
« XXXX »

eXplore 

Cette histoire commence autour d’un seul et unique son, provenant d’un lieu que la communauté jazz de Berlin considère comme son jardin, le A-Trane, à Charlottenburg. En décembre 2019, le club accueille quatre figures majeures de la musique improvisée d’aujourd’hui, qui transforment cet espace cosy en un terrain de jeu, leur laboratoire de recherche. Le temps de huit sets répartis sur quatre soirées, le phénomène du piano Michael Wollny, le réinventeur du saxophone soprano Émile Parisien, l’icône de la basse électrique Tim Lefebvre et l’électron libre qu’est le batteur Christian Lillinger ont carte blanche ; s’étant au préalable entendus sur le fait que rien ne serait préparé, composé ou arrangé à l’avance. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

eXpand 

Le résultat tel qu’il se présente aujourd’hui est une musique qui défie toute catégorisation. Nous voyageons en terre inexplorée ; la bonne façon d’en appréhender l’essence première pourrait être d’examiner un à un les quatre éléments principaux qui en sont à l’origine. Il y a d’abord Michael Wollny qui, pour la première fois, ne joue que sur des claviers électroniques. Il crée un monde habité de sons rétro-futuristes qui lui ressemble beaucoup. On y entend ça et là des références aux premiers travaux de Jean-Michel Jarre, à la science-fiction et aux films d’horreur ainsi que des réminiscences vivaces du Krautrock (Can, Irmin Schmidt, Klaus Schulze).  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Tim Lefebvre est, quant à lui, un musicien qui a mis par le passé son immense savoir-faire au service de David Bowie, Tedeschi Trucks Band, John Mayer, Knower, Steely Dan, Elvis Costello ou Wayne Krantz. Il est ici comme un roc au milieu d’une mer tempétueuse. Il propulse la musique vers l’avant, combinant sa basse à de nombreux effets, il construit des structures et dompte des éléments incontrôlables. La façon dont il crée le groove est spectaculaire.  

En contrepoint, on trouve le jeu à la fois explosif et hautement sensible du batteur Christian Lillinger, qui superpose des couches et des couches de rythmes et de textures.  

Enfin, les lignes mélodiques d’Émile Parisien au saxophone soprano sont toujours d’une impressionnante élasticité et d’une grande inventivité. Son énergie latente donne l’impression qu’il peut s’envoler à tout instant. 

eXploit 

tetSe jeter dans un tel environnement, sans filet de sécurité, ne peut se faire qu’avec des musiciens atypiques. Avant même qu’ils ne se rencontrent, Wollny, Parisien, Lillinger et Lefebvre étaient bien conscients des risques encourus, musicalement parlant; chacun d’eux mesurant la différence de vocabulaires et d’héritages qui pouvait rendre l’exercice périlleux. Et il y eut bel et bien une certaine tension dès les premières minutes; tension qui prit simplement un quart d’heure à se dissiper. Celle-ci laisse vite la place à une prise de conscience collective, les 4 musiciens s’évertuant à ce que chaque mouvement, chaque impulsion, chaque note se révèle concrète, palpable, pour l’auditeur. Le quartet se retrouve alors en permanence tiraillé entre l’urgence de construire une structure, des lignes, des grooves, des harmonies, des textures et le plaisir presque interdit de déchirer en morceau ces structures fragiles avant même qu’elles n’aient pu être entendues. On retrouve sur l’album des beats et des schémas musicaux issus de musique des décennies passées, des années 70, 80 ou 90, le tout fusionné dans une bacchanale sonore et cinématique. Ces quatre maîtres improvisateurs et compositeurs se retrouvent en permanence portés par l’envie puissante de réécrire les règles de leur propre monde musical - et de faire ceci en temps réel. 

eXterminate 

Les concerts donnés par Wollny, Parisien, Lefebvre et Lillinger convoquent des collages fascinants et puissants de sons ; un amas de richesses musicales qui, le temps de l’expérience durant les quatre soirées au A-Trane, donnera naissance à rien de moins que huit heures de musique originale. Un long travail de distillation de ces enregistrements aura été nécessaire pour aboutir à cet album qui se présente, in fine, comme bien plus qu’un document audio de concerts.  En février 2020, Tim Lefebvre et Michael Wollny rencontrent le producteur et ingénieur du son Jason Kingsland à Atlanta. Le CV de Kingsland est riche d’expériences aux côtés d’artistes pop et indie rock de renom mais l’ingénieur du son est aussi porté par une véritable passion pour l’expérimentation et l’improvisation.  La tâche principale du trio aura été de saisir l’essence première de l’euphorie de ces quatre nuits à Berlin, tout en s’appuyant sur l’abondance d’enregistrements pour produire un album cohérent, au final. Durant plusieurs jours et nuits, le matériau sonore de base est découpé, réduit, distillé jusqu’à ce qu’émergent petit à petit dix morceaux.  

“XXXX” se présente, au final, comme un véritable paradoxe : c’est un enregistrement live qui sonne comme un album studio… au sein duquel chaque note fut improvisée au A-Trane. Il en résulte un album rempli de joie, d’émotion, d’humour et une forme de plaisir enfantin et naïf de “jouer”, porté par un tout nouveau groupe trans-Atlantique créé réellement sui generis - un quartet comme il n’en existe pas deux aujourd’hui dans le monde.
(extrait du communiqué de presse)

Michael Wollny (synthétiseur, Rhodes, piano)
Emile Parisien (saxophone soprano)
Tim Lefebvre (basse électrique, électroniques)
Christian Lillinger (batterie, percussions)

La programmation musicale :
  • 18h08
    Find the fish - Wollny, Parisien, Lefebvre, Lillinger
    Emile Parisien, Tim Lefebvre, Christian Lillinger

    Find the Fish

    Michael Wollny. : compositeur, Tim Lefebvre. : compositeur, Emile Parisien. : compositeur, Christian Lillinger. : compositeur, Michael Wolly, Michael Wollny (piano, synthétiseurs, Rhodes), Emile Parisien (saxophone soprano), Tim Lefebvre (basse électrique, électroniques), Christian Lillinger (batterie, percussions)
    Album XXXX Label Act (ACT9924-2) Année 2021
  • 18h11
    Doppler FX - Wollny, Parisien, Lefebvre, Lillinger
    Michael Wollny, Emile Parisien, Tim Lefebvre, Christian Lillinger

    Doppler FX

    Michael Wollny. : compositeur, Emile Parisien. : compositeur, Tim Lefebvre. : compositeur, Christian Lillinger. : compositeur, Michael Wollny (piano, synthétiseurs, Rhodes), Emile Parisien (saxophone soprano), Tim Lefebvre (basse électrique, électroniques), Christian Lillinger (batterie, percussions)
    Album XXXX Label Act (ACT9924-2) Année 2021
  • 18h14
    Nörvenich lounge - Wollny, Parisien, Lefebvre, Lillinger
    Michael Wollny, Emile Parisien, Tim Lefebvre, Christian Lillinger

    Nörvenich Lounge

    Michael Wollny. : compositeur, Emile Parisien. : compositeur, Tim Lefebvre. : compositeur, Christian Lillinger. : compositeur, Michael Wollny (piano, synthétiseurs, Rhodes), Emile Parisien (saxophone soprano), Tim Lefebvre (basse électrique, électroniques), Christian Lillinger (batterie, percussions)
    Album XXXX Label Act (ACT9924-2) Année 2021
  • 18h19
    Celebration - IRENE SCHWEIZER HAMID DRAKE
    Irène Schweizer

    Celebration

    Irène Schweizer. : compositeur, Irène Schweizer (piano), Hamid Drake (batterie)
    Album Celebration Label Intakt (INTAKT CD 363) Année 2021
  • 18h24
    Mademoiselle de Paris - DANY DORIZ ALL STARS
    Dany Doriz All Stars

    Mademoiselle de Paris

    Paul Durand. : compositeur, Henry Contet. : compositeur, Dany Doriz (vibraphone), Gérard Badini (saxophone ténor), Gabriel Garvanoff (piano), Jean-Pierre Mulot (contrebasse), Teddy Martin (batterie)
    Album Anthologie Dany Doriz All Stars 1962-2021 Label Frémeaux & Associés (FA5787) Année 2021
  • 18h28
    Chant - DONALD BYRD
    Donald Byrd

    Chant

    Duke Pearson. : compositeur, Donald Byrd (trompette), Hank Mobley (saxophone ténor), Donald Best (vibraphone), Kenny Burrell (guitare), Herbie Hancock (piano), Butch Warren (contrebasse), Lex Humphries (batterie), Coleridge Perkinson (chef de choeur)
    Album A New Perspective Label Blue Note (4 124) Année 1963
  • 18h38
    I'll chase the blues away - ELLA FITZGERALD
    Ella Fitzgerald

    I'll Chase the Blues Away

    Edgard Sampson. : compositeur, Ken Harrison. : compositeur, Ella Fitzgerald (voix), Chick Webb & His Orchestra
    Album Ella Fitzgerald - The Chronogical 1935 - 1937 Label Classics (CLASSICS 500) Année 1990
  • 18h41
    Solitude - ELLA FITZGERALD
    Ella Fitzgerald

    Solitude

    Eddie De Lange. : compositeur, Duke Ellington. : compositeur, Irving Mills. : compositeur, Ella Fitzgerald (voix), Barney Kessel (guitare)
    Album Ella Fitzgerald Sings the Duke Ellington Song Book Label Verve (837035-2)
  • 18h45
    Change Partners - ELLA FITZGERALD
    Ella Fitzgerald

    Change Partners

    Irving Berlin. : compositeur, Ella Fitzgerald (voix), Paul Weston And His Orchestra
    Album The Irving Berlin Songbook, volume 2 Label Verve (829535-2) Année 1958
  • 18h49
    The everlasting rain moves - THEO WALENTINY
    Theo Walentiny

    The Everlasting Rain Moves

    Theo Walentiny. : compositeur, Theo Walentiny (piano)
    Album Looking Glass Label Autoproduction Année 2021
  • 18h55
    Sortie par gros temps - DENIS GANCEL
    Denis Gancel Quartet & Cie

    Sortie par gros temps

    Denis Gancel. : compositeur, Denis Gancel (piano), Nicolas Chelly (basse électrique), Hidéhiko Kan (batterie), Luis Camino (percussions)
    Album Puzzle Label Carte Blanche Année 2021
L'équipe de l'émission :