Open jazz
Magazine
Lundi 31 août 2020
56 min

Vincent Peirani & Émile Parisien, l'étreinte du tango

Abrazo, c’est une étreinte, en espagnol. Tantôt enlacement de sa partenaire de danse, tantôt accolade fraternelle. Existe‐t‐il une meilleure image pour le duo composé de l'accordéoniste Vincent Peirani et du saxophoniste soprano Emile Parisien ?

Vincent Peirani & Émile Parisien, l'étreinte du tango
Vincent Peirani & Emile Parisien, © JP Retel

Au sommaire aujourd'hui

  • Vincent Peirani invité de Alex Dutilh
    10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Il y a probablement peu de musiciens qui se connaissent aussi bien que Vincent Peirani et Emile Parisien. Les deux hommes ont donné plus de 1000 concerts ensemble au cours des dix dernières années, dont plus de 600 en duo. Ils ont fait connaissance en 2010 dans le quartet du batteur Daniel Humair. C’est lors d’un concert en Corée avec ce dernier qu’ils ont eu également la possibilité de jouer en duo pour la première fois.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Céline Bonacina jeudi 03 septembre à 21h à la Diligence à Saint-Genest-Malifaux (42) dans le cadre de Jazz au Sommet. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
Abrazo
Abrazo

La première fois qu’ils tentèrent un duo fut peu engageante, selon les deux protagonistes : « un désastre ! ». Peu de temps après, dans un festival français, ils renouvellent l’expérience, et forment alors ce qui est probablement l'une des formations les plus extraordinaires du jazz européen d’aujourd’hui. "C'est comme un mariage", dit Vincent Peirani. « Avec des hauts et des bas, mais rien de plus normal !! Mais en ce moment, nous avons très envie de jouer ensemble. »

C’est en 2014, que sort leur premier album "Belle Époque", sur le label ACT. A partir de ce moment, tout va très vite. En quelques mois à peine, ils se retrouvent à jouer dans les plus grandes salles et festivals de France et d'Allemagne puis du monde entier – en Asie, en Amérique latine, aux États‐Unis, au Canada et dans toute l'Europe. Ainsi que dans des lieux classiques de renommée mondiale tels que les Philharmonies de Berlin, Hambourg, Essen et Vienne. Les prix internationaux tels que l'Echo Jazz, les Victoires du Jazz, le Prix allemand de la critique du disque et les nombreux prix de la critique des grands magazines de jazz ne se sont pas fait attendre.

"Belle Époque", était un hommage au saxophoniste soprano Sidney Bechet, l'une des grandes stars du jazz du début des années vingt et maître de la mélodie. Vincent Peirani et Emile Parisien ont mis près de six ans à imaginer la suite. "Abrazo" s’inspire non pas de l’œuvre d’un compositeur mais d’une forme d'art, d’une culture : le tango, son élégance, sa mélancolie et sa puissance rythmique et mélodique. Comme pour leur premier duo, Vincent Peirani et Emile Parisien ne jouent pas le matériel d’origine, mais ils en jouent. Des pièces de la plume de maîtres de l'influence sud‐américaine comme Astor Piazzolla, Tomás Gubitsch ou Xavier Cugat ne font qu'une part du répertoire. 

Les compositions d’Émile Parisien et de Vincent Peirani évoluent dans l'esprit du tango, tout comme l'arrangement de Army Dreamers de Kate Bush, que Vincent Peirani admire profondément. Le morceau d'ouverture The Crave du pianiste et chef d'orchestre américain Jelly Roll Morton ‐ l'un des musiciens de jazz les plus influents du début du XXe siècle ‐ construit un pont audacieux avec l'album précédent. Il semble que "Abrazo", après "Belle Époque", soit la deuxième partie d'une suite, car en effet, les deux albums, entendus l'un après l'autre, s'entremêlent de façon étonnante.

Ce qui unit tous ces différents éléments est la profonde affinité que l’on ne peut qu’entendre entre Vincent Peirani et Emile Parisien. Elle naît de l’incroyable finesse de leurs interactions et de l’exceptionnelle approche novatrice qu’ils ont tous deux de leurs instruments. Quelque chose sonne ici de façon complètement magique. Il semble que les ingrédients de cette potion hypnotique pourraient venir de n'importe où : jazz traditionnel ou moderne, avant‐garde libre, classique, folklore, rock, électronique, musique nouvelle ou ancienne ‐ la soif de nouveauté, le désir d'aventure semblent insatiables.

C'est cette curiosité sans limite, ce désir de grandir ensemble et de gravir des échelons toujours nouveaux qui soudent le duo Vincent Peirani & Emile Parisien et le rendent totalement unique.
(extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h09
    The crave - VINCENT PEIRANI & EMILE PARISIEN
    Vincent Peirani & Emile Parisien

    The Crave

    Jelly Roll Morton. : compositeur, Vincent Peirani (arrangements). : compositeur, Emile Parisien (arrangements). : compositeur, Vincent Peirani (accodéon), Emile Parisien (saxophone soprano)
    Album Abrazo Label Act (ACT96312) Année 2020
  • 18h18
    Nouchka - VINCENT PEIRANI & EMILE PARISIEN
    Vincent Peirani & Emile Parisien

    Nouchka

    Vincent Peirani. : compositeur, Vincent Peirani (accodéon), Emile Parisien (saxophone soprano)
    Album Abrazo Label Act (ACT96312) Année 2020
  • 18h29
    L'intelligence - Collectif La Boutique, Fabrice Martinez, Vincent Peirani
    Collectif La Boutique, Fabrice Martinez, Vincent Peirani

    L'intelligence

    Jean-Rémy Guédon. : compositeur, Fabrice Martinez (trompette, bugle, direction), Vincent Arnoult (hautbois, cor anglais), Nicolas Fargeix (clarinette), Emmanuelle Brunat (clarinette basse), Clement Duthoit (saxophones), Anaïs Reys (basson), Vincent Peirani (accodéon), Yves Rousseau (contrebasse), David Pouradier Duteil (batterie)
    Album Twins Label La Boutique Année 2020
  • 18h35
    Hug - MATT WILSON
    Matt Wilson

    Hug !

    Matt Wilson. : compositeur, Matt Wilson (batterie), Jef Lederer (saxophones), Kirk Knuffke (cornet), Chris Lightcap (basse), Matt Combs (cordes)
    Album Hug ! Label Palmetto Année 2020
  • 18h40
    Rue Dauphine - MICHEL HAUSSER
    Michel Hausser

    Rue Dauphine

    Michel Hausser. : compositeur, Michel Hausser (vibraphone), Henri Renaud (piano), Ricard Galeazzi (contrebasse), Dante Agostini (batterie)
    Album Mr. Vibes Label Fresh Sound (FSRCD994) Année 2020
  • 18h45
    Fly fly to the sky - CELINE BONACINA
    Céline Bonacina

    Fly Fly to the Sky

    Chris Jennings. : compositeur, Céline Bonacina (saxophone baryton), Chris Jennings (contrebasse), Jean-Luc Di Fraya (batterie, percussions)
    Album Fly Fly Label Cristal (CR289) Année 2019
  • 18h52
    Zim - ENDLESS FIELD
    Endless Field

    Zim

    Jesse Lewis. : compositeur, Ike Sturm. : compositeur, Jesse Lewis (guitare), Ike Sturm (contrebasse)
    Album Alive in the Wilderness Label Biophilia Année 2020
  • 18h54
    Army dreamer - VINCENT PEIRANI & EMILE PARISIEN
    Vincent Peirani & Emile Parisien

    Army Dreamer

    Kate Bush. : compositeur, Vincent Peirani (arrangements). : compositeur, Vincent Peirani (accodéon), Emile Parisien (saxophone soprano)
    Album Abrazo Label Act (ACT96312) Année 2020
L'équipe de l'émission :