Open jazz
Magazine
Vendredi 21 juin 2019
54 min

Tropical Jazz Trio et Keb' Mo' : dans la chaleur de la Fête

A l’occasion de la Fête de la Musique, Alex Dutilh présente deux albums ensoleillés.

Tropical Jazz Trio et Keb' Mo' : dans la chaleur de la Fête
Keb' Mo' / Tropical Jazz Trio, © Jeremy Cowart / Marion Leflour

Au sommaire aujourd'hui

  • Tropical Jazz Trio + Keb' Mo' à la Une
Fête de la Musique
Fête de la Musique

Tropical Jazz Trio

Longtemps nous avons fait de la musique ensemble.

J’ai rencontré Alain Jean‐Marie dans les années soixante‐dix sur la Rive Gauche de la Seine, dans la section rythmique du saxophoniste Michel Roques aux Trois Mailletz, rue Galande, et, quelques années plus tard, sur l’autre rive, j’ai rejoint Roger Raspail au Dreher place du Châtelet, pour y accompagner Mal Waldron associé au trompettiste Roy Burrows. Á cette époque les occasions de jouer ne manquaient pas pour les musiciens du rythme. Un tempo viable, une oreille à l’affût et les propositions affluaient. Les clubs programmaient les orchestres plusieurs semaines de suite et, de gigs parisiens en concerts de province, nous côtoyions la grande histoire du jazz dans les caves du Petit Opportun, une semaine en compagnie de Charlie Rouse à jouer la musique de Monk, une autre avec le Little Giant Johnny Griffin, ou au Chat qui pêche avec le tromboniste Slide Hampton. Á un autre moment, nous partions retrouver Lee Konitz en Lorraine sur la scène d’un festival éphémère. Au gré des circonstances, nous nous efforcions de faire coïncider nos désirs de musique avec l’économie du quotidien. Ainsi allait la vie du jazz de ces années qui furent nos universités nourricières.

Durant les quatre décennies qui suivirent, nos pérégrinations musicales nous conduisirent sur bien des chemins qui, parfois se croisaient, parfois bifurquaient, nous retrouvant le temps d’un concert pour une improbable Nuit du jazz ou sur une session d’enregistrement confidentielle. Depuis quelques années nous avions pris le pli de nous produire en trio ici ou là, piano, contrebasse et percussions, à la recherche des racines africaines des musiques que nous aimons.

Nous passions d’une scène à l’autre avec la légèreté insouciante de nos débuts, pour le plaisir simple de la musique, jusqu’à ce que la rencontre avec le jeune label French Paradox nous conduise dans un studio d’enregistrement pour la production d’un album. Confrontés pendant trois jours à notre propre travail, nous nous sommes alors efforcés d’en trouver le sens, travaillant sur la matière musicale, expérimentant de nouvelles idées et nous attachant à résoudre les questions liées à l’instrumentation inhabituelle de notre trio.

Nous sommes restés dans le doute et l’interrogation jusqu’à l’écoute du master final qui nous a tous trois surpris. Sans y prendre garde, au cours de ces années nous avions construit une histoire musicale révélée par le miroir du magnétophone. Le Tropical Jazz Trio était né.  (Patrice Caratini)

À noter, la parution simultanée fort à propos, chez Atangana Records, d'un EP digital "Mizik soleil sa bon" rendant hommage à Henry Debs, grand producteur guadeloupéen, à travers quatre perles sorties des archives : Ti Seles, Lewis Meliano, Daniel Dimba et… Les Maxel's.

Où écouter le Tropical Jazz Trio

  • A Paris (75) mardi 02 juillet à 21h au Sunside
  • A Paris (75) jeudi 03 octobre au Bal Blomet dans le cadre des Jeudis du Jazz de Jazz Magazine

Keb' Mo'

"Ce qui m’intéresse c’est de me faire plaisir en faisant des disques dont je suis fier parce que je sais que j’y ai mis le meilleur de moi-même. Si en plus d’autres personnes aiment ça, c’est la cerise sur le gâteau.”déclare Keb' Mo'

Et de fait, depuis plus d’un quart de siècle maintenant qu’il enregistre des disques, ce charismatique chanteur, guitariste, auteur-compositeur, lauréat à quatre reprises des Grammy Awards, n’a rien fait d’autres que de créer une musique qui reflète ses propres passions. Ce faisant il a acquis la réputation de savoir tirer parti de son expertise concernant les racines de son art pour créer une musique profondément expressive et personnelle.

“Oklahoma” qui paraît chez Concord/Universal, en est un exemple, qui met en scène à travers de vastes perspectives les grands espaces si caractéristiques de cet état nord-américain. Placées sous la direction artistique du producteur Colin Linden (The Band, Bruce Cockburn) les dix plages de l’album permettent à Keb' Mo' de donner la pleine mesure de ses multiples talents, l’artiste livrant là quelques chansons parmi les plus aventureuses et personnelles de sa carrière.

L’inspiration du thème qui a donné son titre à l’album, "Oklahoma", est née d’un voyage effectué dans l’État en 2013, à l’occasion d’un spectacle de soutien en compagnie de Kenny Wayne Shepherd. Keb' y a été le témoin direct des conséquences désastreuses d’une tornade particulièrement destructrice. "Ça m’a fait réfléchir à ce que devait être la vie en Oklahoma et à tous ces braves gens qui viennent de là," se rappelle-t-il. Avec juste une mélodie en tête comme une sorte d’embryon de chanson à propos de l’Oklahoma et très peu de liens personnels avec cette région, rien encore ne pouvait laisser prévoir qu’était là en gestation la chanson titre de son nouvel album. 

Il aura fallu que le destin le conduise à rencontrer une native de l’Oklahoma, Dara Tucker, et à engager avec elle une séance d’écriture. Ensemble ils ont entrepris de décrire l’histoire américaine dans ses ramifications les plus profondes telle qu’elle se joue dans cet État particulier. Alors les grands thèmes de la chanson ont émergé : les rapports avec les peuples amérindiens et la tragédie de leur destin ; les grands désastres écologiques causés par l’homme ; les musiciens incroyables dépositaires du fameux Tulsa Sound ; la robustesse et le courage des habitants de la région… Il y est fait également mention de la communauté de Greenwood/Archer & Pine, connue également sous l’appellation de Black Wall Street, qui a été détruite en 1921 lors d’un des massacres les plus meurtriers de l’histoire des relations interraciales aux États-Unis.

Au cours d’une apparition exceptionnelle, Robert Randolph,vient magistralement rajouter à l’ensemble les sonorités envoûtantes de sa guitare lap steel. "Nous avons choisi de donner à la chanson une allure légère parce qu’elle traite de résilience en fin de compte," explique Keb. "Et puis Robert est venu et a insufflé sa poésie inimitable. Le résultat est magnifique. J’ai tout de suite pensé que cette chanson devait figurer dans l’album et elle a fini par en devenir le thème-titre."

Même s’il a déjà prouvé par le passé son goût aventureux dans le choix de ses collaborations musicales, Keb' a rassemblé pour Oklahoma un casting particulièrement impressionnant. Rosanne Cash prête sa voix puissante et sa présence sans compromis à l’hymne féministe Put A Woman In Charge, définitivement dans l’air du temps.

"_C’était censé être un single indépendant au départ, mais j’ai aimé la façon dont les choses se sont déroulées, et j’ai décidé de l’introduire dans l’album,"_explique Keb'. "Je n’avais jamais travaillé avec Rosanne auparavant, mais quelqu’un m’a laissé entendre qu’elle serait intéressée par une collaboration. Je lui ai proposé et elle a accepté. Elle s’est totalement investie dans le projet et ça a juste été génial !"

A propos des thèmes abordés dans la chanson, Keb' précise : "Ce serait bien d’introduire des énergies et des valeurs féminines dans la façon de faire fonctionner notre pays."

Oklahoma est dédié à sa mère, Lauvella Cole, décédée en septembre 2018 à l’âge de 91 ans. De fait, depuis son émergence sur la scène musicale au début des années 1990, Kevin Roosevelt Moore (rebaptisé Keb' Mo' vers 1994) s’est forgé une réputation à la fois par sa maîtrise d’un grand nombre de styles de blues mais aussi par sa capacité à combiner des approches et formes relevant de la tradition avec des attitudes résolument contemporaines, au service d’un talent de conteur intemporel. 

En plus d’avoir fait paraître une série d’albums à succès, il a mis ses talents au service de divers projets pour le théâtre et le cinéma et collaboré avec un large éventail de musiciens de premier plan s’exprimant dans des genres très différents, nombre de ses chansons se voyant en retour reprises par des artistes de renom. Il est également connu pour être un ardent défenseur du blues, et un soutien actif d’organisations caritatives en faveur de l’éducation musicale.

Par la qualité de son jeu de guitare Keb' a été invité à trois reprises au prestigieux Crossroads Festival d’Eric Clapton et a inspiré quelques grands facteurs de guitares comme Gibson Brands et Martin Guitars, à fabriquer en son honneur des modèles de guitares acoustiques et électriques (les Keb' Mo' Signature Bluesmaster et Bluesmaster Royale pour l’un ; la HD-28KM Keb' Mo' Limited Edition Signature model pour l’autre).

"A un moment donné j’ai commencé à comprendre qu’il ne s’agissait pas seulement d’écrire des bonnes chansons avec un bon refrain et des bonnes paroles, mais aussi de proposer des chansons avec du contenu,” explique Keb', qui, il y a 9 ans, a déménagé avec sa famille de Los Angeles pour aller s’installer dans le Tennessee. "J’ai commencé à passer beaucoup de temps à réécrire mes textes, à enregistrer et ré-enregistrer, bref à vraiment travailler dur. Au terme de ce processus je suis arrivé à un point où j’ai eu l’impression de comprendre comment les mots pouvaient s’agencer de manière naturelle et comment je pouvais les utiliser pour introduire du sens et de la substance dans mes paroles. »

La programmation musicale :
  • 18h06
    Morena's rêverie - Alain Jean-Marie
    Tropical Jazz Trio

    Morena's rêverie

    Alain Jean-Marie. : compositeur, Alain Jean-Marie (piano), Patrice Caratini (basse), Roger Raspail (percussions)
    Album Tropical Jazz Trio Label French Paradox (FP02) Année 2019
  • 18h12
    Latin alley - Alain Jean-Marie
    Tropical Jazz Trio

    Latin alley

    Roger Raspail, Patrice Caratini, Alain Jean-Marie, Alain Jean-Marie : auteur
    Album Tropical Jazz Trio Label French Paradox (FP02) Année 2019
  • 18h18
    Bail ti bouin Z'oizo - Max Labor(Guitare), Jean Benoit(trompette), Edouard Labor(saxophone), Pierre Labor(saxophone), Harry Gatibelza (piano), Charles Datil (guitare)
    Les Maxels

    Bail ti bouin Z'oizo

    Les Maxels. : compositeur, Max Labor (guitare solo), Jean Benoit (trompette), Edouard Labor (saxophne), Pierre Labor (saxophone), Harry Gatibelza (piano), Charles Datil (guitare ryhtmique), Guy Datil (guitare basse), Claude Vamur (batterie), Widly Haliar (batterie), Fred Gatibelza (batterie), Eddy Dorville (batterie), Emmanuel Rodanet (congas), Bruno Sapho (percussions), J.C. Cornelie 'Ted' (voix)
    Album Mizik Soley Sa Bon Label Atangana
  • 18h25
    Mon blouson (c'est ma maison) - MARIE MOOR
    Barney Wilen

    Mon blouson (c'est ma maison)

    Marie Möör. : compositeur, Barney Wilen (saxophone ténor), Olivier Hutman (piano), Gilles Naturel (contrebasse), Peter Gritz (batterie)
    Album Live In Tokyo '91 Label Elemental Music (5990434) Année 2019
  • 18h34
    Nobody Knows When You're Down and Out - Les Chants de l'aube de Lady Day - Bessie Smith / Marianne Denicourt
    Bessie Smith, Marianne Denicourt

    Nobody Knows When You're Down and Out - Les Chants de l'aube de Lady Day

    Jimmy Cox. : compositeur, Danièle Robert. : compositeur
    Album Lire En Jazz Label Lire En Jazz
  • 18h39
    Oklahoma - KEB' MO'
    Keb' Mo'

    Oklahoma

    Keb’ Mo’. : compositeur, Keb' Mo' (guitare acoustique, percussions, voix), Samuel Alexander (claviers, Wurlitzer, Hammond), Robert Randolph (lap steel guitare), Eric Ramey (basse), Chester Thompson (batterie), Andy Leftwich (violon), Dara Tucker (choeurs), Robbie Brooks Moore (choeurs), Carter Moore (choeurs)
    Album Oklahoma Label Concord Année 2019
  • 18h44
    Put a woman in charge - KEB' MO'
    Keb' Mo'

    Put A Woman In Charge

    Keb' Mo'. : compositeur, Keb' Mo' (guitare, basse, percussions, voix), Rosanne Cash (voix), Marcus Finnie (batterie), Jovan Quallo (saxophone), Scotty Huff (trompette), Joshua Scalf (trombone), Jason Eskridge (choeurs), Nickie Conley (choeurs), Emoni Wilkins (choeurs), Moiba Mustapha (choeurs)
    Album Oklahoma Label Concord Année 2019
  • 18h49
    Don't be that way - Goodman, Sampson, Parish
    Bobby Jaspar

    Don't Be That Way

    Benny Goodman. : compositeur, Edgar Sampson. : compositeur, Mitchell Parish. : compositeur, Bobby Jaspar (clarinette), Vicky Thunus (piano), Oscar Arvedson guitare), Paul Dubois contrebasse), Jean-Pierre Ackermans (batterie)
    Album Early Years, From Be-Bop To Cool, 1947-51 Label Fresh Sound (FSRCD977) Année 2019
  • 18h53
    Madigra - DAVID SANCHEZ
    David Sanchez

    Madigra

    David Sanchez. : compositeur, David Sanchez (saxophone ténor), Lage Lund (guitare), Luis Perdomo (piano), Ricky Rodriguez (basse), Obed Calvaire (batterie), Markus Schwartz (percussions), Jhan Lee Aponte (percussions)
    Album Carib Label Ropeadope Année 2019
L'équipe de l'émission :