Open jazz
Magazine
Vendredi 1 avril 2016
58 min

Thad Jones / Mel Lewis Orchestra, débuts tonitruants au Village Vanguard

Parution de « All My Yesterdays » de Thad Jones / Mel Lewis Orchestra chez Resonance.

Thad Jones / Mel Lewis Orchestra, débuts tonitruants au Village Vanguard
Thad Jones ©Ray Avery/CTSIMAGES

Au sommaire aujourd'hui

► Thad Jones / Mel Lewis Orchestra

à la Une
Jazz au Trésor : Jazz Connoisseur - George Russell
Jazz Agenda :

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Laurent Cugny & le Gil Evans Paris Workshop à l'espace Sorano de Vincennes samedi 02 avril à 20h30. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
    Jazz Culture : Jean-Pierre Leloir, 40 de photos en musique
    Jazz Trotter : Hiromi - Spark
    Jazz Bonus : Alfredo Rodriguez - Tocororo
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALEAll My Yesterdays ” est la première version officielle des enregistrements de la soirée d’ouverture d’un époustouflant Thad Jones / Mel Lewis Orchestra au Village Vanguard à New York le 7 Février 1966, approuvé aussi bien par les héritiers de Thad Jones et Mel Lewis que par le Village Vanguard.

Ce coffret de luxe de 2 CD regroupe les enregistrements du 7 février et du 21 Mars 1966, pour l’essentiel inédits, et paraît avec un livret de 92 pages, des photos inédites, des essais historiques, des interviews et des témoignages. Parmi les contributeurs, le producteur exécutif George Klabin qui a enregistré les bandes originales, le producteur Zev Feldman, le producteur associé Chris Smith (auteur de “The View from the Back of the Band : The Life and Music of Mel Lewis ”), le pianiste Jim McNeely, arrangeur de longue date du Vanguard Jazz Orchestra, ainsi que le tromboniste et enseignant John Mosca.

Tous les musiciens vivants qui ont joué sur ces enregistrements ont également participé aux notes de pochette, racontant leurs expériences personnelles avec le Thad Jones / Mel Lewis Orchestra. Ainsi des saxophoniste Jerry Dodgion, Eddie Daniels et Marv "Doc" Holladay, du trompettiste Jimmy Owens, des trombonistes Garnett Brown et Tom Macintosh, ainsi que le bassiste Richard Davis. On y trouve enfin des photos rares de Chuck Stewart, Raymond Ross, Ray Avery et Jan Persson.

La performance légendaire de la soirée d'ouverture du 7 février 1966 allait lancer la longue tradition desMonday Night au Village Vanguard par le Thad Jones / Mel Lewis Orchestra. Elle allait durer douze ans et se perpétue encore à ce jour grâce au dévouement de l'héritier musical du groupe, le Vanguard Jazz Orchestra.

Le débordement de vitalité et d’inventivité qu’y s’entend lors de ces deux soirées est le basculement de la tradition du big band de jazz dans la modernité. À noter, une écriture plus suggestive qu’explicite et une codirection faussement débonnaire, tenant la bride intelligemment relâchée pour apprivoiser les explosions solistes. Ici, le souffle ne s’éloigne jamais du blues et du swing, mais avec une expressivité qui reflète bien les bouleversements du milieu des années soixante. Il y a là une générosité exacerbée, une jubilation de l’instant, un désintéressement de l’ego au service du jeu collectif, qui constituent une sorte de manifeste de l’esprit du jazz.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :