Open jazz
Magazine
Mercredi 2 décembre 2020
54 min

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon, les rebelles associés

“Rebellion(s)”, qui sort chez BMC, est l'enfant de deux saxophonistes exceptionnels, le Français Sylvain Rifflet et l'Américain Jon Irabagon. Un projet né de leur conviction que même aujourd'hui, le jazz peut servir de porte-voix pour les questions sociales les plus brûlantes d’aujourd’hui.

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon, les rebelles associés
Sylvain Rifflet et Jon Irabagon, © Bryan Murray

Au sommaire aujourd'hui

  • Sylvain Rifflet et Jon Irabagon à la Une

Ces compositions sont basées sur des discours emblématiques et montrent la diversité des voix de résistance dans divers domaines. Les paroles enflammées de André Malraux, Greta Thunberg, Emma Gonzalès, Olympe de Gouges ou Paul Robeson bousculent notre position d'auditeurs passifs, tandis que dans la tension de la musique nous entendons la passion qui sourd chez John Coltrane, Sun Ra ou Ornette Coleman.

« Rebellion(s) »
« Rebellion(s) »

"Intelligent, original, et qui ne tient pas compte des conventions", disent-ils de Sylvain Rifflet, le saxophoniste et clarinettiste français, l'un des architectes de ce projet, qui, de son propre aveu, compose en mettant d'abord en mots ce qu'il veut dire à travers la musique. Dans ce cas, les mots ont une signification particulière, car ici, l'aspect verbal apparaît de manière très concrète. Le projet “Rebellion(s)”, initié l'année dernière par Sylvain Rifflet et le saxophoniste Jon Irabagon, est lié à la tradition américaine du jazz où beaucoup de musiciens ont participé activement aux luttes pour les droits civiques à travers leur art. 

L'album présente des discours de révolte particulièrement charismatiques, d’aujourd’hui comme des temps passés, avec des phrases où la scansion de la parole remplacerait la partie vocale chantée. Ces discours impressionnants sont des catalyseurs pour les compositions, non seulement en termes de contenu, mais aussi musicalement : le rythme est assuré par deux figures clés du jazz américain et français - le batteur Jim Black et le bassiste Sébastien Boisseau qui élargissent la dynamique de la langue parlée grâce à leur jeu, tandis que les deux instrumentistes mélodiques reprennent la musicalité des phrases.

Le discours de l'ancien ministre français de la culture André Malraux lors de l'enterrement du résistant Jean Moulin, celui de l'adolescente Greta Thunberg, militante pour le climat, les propos passionnés d'Emma Gonzalès contre le lobby des armes, les paroles d'Olympe de Gouges, l'une des premières à s'être prononcée pour l'égalité des femmes, et l’engagement spirituel du baryton Paul Robeson viennent secouer notre confort de mélomanes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Sylvain Rifflet est un saxophoniste qui tente à tout prix d'échapper aux clichés musicaux. Pour ce faire, il s'inspire non pas tant du vocabulaire du jazz que des arts connexes et les autres branches de la musique. Il se consacre aussi bien à la musique ancienne qu’à l’univers de Moondog.

C’est dans la version française du groupe Mostly Other People Do The Killing, qu'il a rencontré le saxophoniste Jon Irabagon, devenu son plus proche partenaire créatif. Ensemble, ils ont eu l'idée et le concept du projet “Rebellion(s)”.

Le saxophoniste Jon Irabagon "pratique l’art de la subversion de la forme jazz" - comme l'a décrit le journaliste Martin Longley. "_Il démantèle peut-être les mécanismes de la musique de l'intérieur, mais de l'extérieur, il peut souvent persuader un public qu'il est un adepte de la vieille école. Il y a peu de musiciens qui peuvent passer aussi habilement du post bop à l'improvisation libre, de l'_avant country au doom metal", explique Longley. Le saxophoniste philippin-américain a capitalisé sur son sens aigu du style dans de nombreuses formations. Il est également enseignant et possède son propre label sous le nom de Irabbagast Records.

Sébastien Boisseau est l'un des plus brillants contrebassistes français depuis près de vingt ans. De formation classique, il épouse la tradition du jazz de Jean-François Jenny-Clark, Bruno Chevillon ou Claude Tchamitchian. Sébastien Boisseau peut être entendu sur plusieurs albums du label BMC Records : il a participé à des projets du guitariste Gábor Gadó, et était membre du quintette paneuropéen Unit (Blondiau, Gadó, Donarier, Pasborg).

Que serait le jazz contemporain à la batterie sans la contribution de Jim Black ? Né à Seattle en 1967, il a étudié dans l'une des plus célèbres institutions de jazz, le Berklee College, et s'est ensuite installé à Brooklyn. Lui-même ne peut compter les groupes auxquels il a collaboré. Il a dirigé ses propres formations depuis le début des années 2000, caractérisées par une explosivité particulière. Il n'est pas exagéré de dire que toute sa vie, Jim Black a utilisé tous les moyens disponibles pour se rebeller contre l'ennuyeuse, omniprésence de la mesure à 4/4.

La programmation musicale :
  • 18h08
    Jean Moulin - SYLVAIN RIFFLET, JON IRABAGON, SEBASTIEN BOISSEAU, JIM BLACK
    Sylvain Rifflet, Jon Irabagon, Jim Black

    Jean Moulin

    Sylvain Rifflet. : compositeur, Sebastien Boisseau, Sylvain Rifflet (saxophone ténor), Jon Irabagon (saxophones), Sébastien Boisseau (contrebasse), Jim Black (batterie)
    Album Rebellion(s) Label Bmc Records Année 2020
  • 18h16
    Olympe (feat. Jeanne Added) - SYLVAIN RIFFLET, JON IRABAGON, SEBASTIEN BOISSEAU, JIM BLACK
    Sylvain Rifflet, Jon Irabagon, Jim Black

    Olympe

    Sylvain Rifflet. : compositeur, Sebastien Boisseau, Sylvain Rifflet (saxophone ténor), Jon Irabagon (saxophones), Sébastien Boisseau (contrebasse), Jim Black (batterie), Jeanne Added (voix)
    Album Rebellion(s) Label Bmc Records Année 2020
  • 18h20
    A change in the weather - STEVE LASPINA
    Steve LaSpina

    A Change in the Weather

    Steve LaSpina. : compositeur, Steve LaSpina (basse), Joel Frahm (saxophone ténor), Luis Perdomo (piano), Eric McPherson (batterie)
    Album A Change in the Weather Label Steeplechase (SCCD31907) Année 2020
  • 18h28
    Qui s'en va un peu (feat. Anja Kowalski) - MARC SARRAZY, LAURENT ROCHELLE
    Marc Sarrazy

    Qui s'en va un peu (feat. Anja Kowalski)

    Marc Sarrazy. : compositeur, Marc Sarrazy (piano), Laurent Rochelle (clarinette basse), Anja Kowalski (voix), Alexei Aigui (violon), Anja Kowalski. : auteur
    Album Qui s'en va un peu Label Linoleum (LIN023) Année 2020
  • 18h33
    Esquisse II - ANDRE HODEIR
    André Hodeir

    Esquisse II

    André Hodeir. : compositeur, Hal McKusick (saxophone alto, clarinette basse), Bobby Jaspar (clarinette), Jay Cameron (saxophone baryton), Donald Byrd (trompette), Idrees Sulieman (saxophone alto), Frank Rehak (trombone), Eddie Costa ( vibraphone), George Duvivier (basse), Bobby Donaldson (batterie)
    Album La naissance du crossover : musique classique et jazz 1958-1962 Label Fremeaux & Associes Année 2020
  • 18h38
    Cloud Dance - MATTHEW TAVARES , LELAND WHITTY
    Matthew Tavares & Leland Whitty

    Cloud Dance

    Matthew Tavares. : compositeur, Leland Whitty. : compositeur, Matthew Tavares (piano), Leland Whitty (saxophone), Julian Anderson-Bowes (basse), Matt Chalmers (batterie)
    Album January 12th Label Mr. Bongo (223) Année 2020
  • 18h49
    I-95 - CORTEX
    Cortex

    I-95

    Thomas Johansson. : compositeur, Cortex, Thomas Johansson (trompette), Kristoffer Berre Alberts (saxophone), Ola Hoyer (contrebasse), Gard Nilssen (batterie)
    Album Legal Tender Label Clean Feed (CF559CD) Année 2020
  • 18h54
    Factory girl - SYLVAIN RIFFLET, JON IRABAGON, SEBASTIEN BOISSEAU, JIM BLACK
    Sylvain Rifflet

    Factory girl

    Jon Irabagon, Sebastien Boisseau, Jim Black
    Album Rebellion(s) Label Bmc Records Année 2020
L'équipe de l'émission :