Open jazz
Magazine
Mardi 9 septembre 2014
56 min

Sylvain Rifflet et Jon Irabagon, les clochards célestes de Moondog

Parution aujourd'hui de « Perpetual Motion » de Sylvain Rifflet et Jon Irabagon chez Jazz Village.

Au sommaire aujourd'hui

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon à la Une
Jazz au Trésor : Jo Privat - 1945-58 Le gitan blanc
Jazz Agenda (semaine du 08 au 14 septembre 2014) ► Jazz Culture : Valse pour Monica
- 10 DVD à gagner de "Valse pour Monica". Cliquez sur "contactez-nous " et envoyez votre réponse à la question posée en direct par Alex Dutilh avec vos nom, prénom et adresse postale. 1 DVD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Jazz Trotter : Evan Parker en résidence
Jazz Bonus : Jerry Léonide, la Clef de l'Île Maurice
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

« Perpetual Motion - A Celebration of Moondog » du saxophoniste Sylvain Rifflet, paraît aujourd'hui en CD-DVD chez Jazz Village. L'avant-gardiste du jazz européen, rend un splendide hommage multimédia au clochard céleste.

Pendant près de vingt-cinq ans, la figure mythique de Moondog a hanté « l’asphalt jungle » newyorkaise. Le jour, il assiste aux répétitions du Philharmonique de New York où Leonard Bernstein lui apprend à conduire un orchestre. La nuit, il dort sous les porches quand il ne jamme pas à la sortie des clubs de jazz aux côtés des illustres Dizzy Gillespie**, Charles Mingus et Charlie Parker. D’un poncho en toile fabriqué par ses soins jaillit une longue barbe blanche et ses cheveux, tout aussi longs, sont dissimulés sous un étrange casque à cornes. Il tient d’une main une lance médiévale et distribue de l’autre ses poèmes aux passants. Si l’on s’arrête aux apparences, rien ne laisse alors présager que Louis Thomas Hardinalias Moondog, le géant viking, est en réalité l’un des plus incroyables compositeurs** que le vingtième siècle ait connu.

Mendiant aveugle, musicien de rue, luthier, poète mais également compositeur, chef d’orchestre et symphoniste depuis les années quarante, Moondog ne cesse de fasciner les musiciens, tous styles confondus. Transcendant les chapelles, sa musique savante est populaire, son minimalisme est influencé par la musique de la Renaissance et son jazz prend racine chez les Indiens des plaines tout en s’abreuvant des rythmes caribéens. Artiste prolifique, son répertoire compte un millier de pièces - comme autant de moyens de peindre une vie qu’il ne voit pas - dont la totalité constitue une galaxie musicale à part entière, une oeuvre-monde dont il est l’unique architecte. Mais en inconnu légendaire, Moondog a parfaitement su se faire oublier. Ainsi, quinze ans après sa disparition, sa musique reste peu jouée, conséquence à la fois d’une marginalité intègre et d’un travail d’édition inexistant.

Lorsqu’il découvre ce créateur hors normes, le saxophoniste Sylvain Rifflet, activiste en vue de la nouvelle scène jazz française et européenne, plonge avec passion dans cet univers incroyablement riche. Nul hasard dans cette proximité ; si le Français la cultive, c’est en raison de son parcours qui va bien au-delà du jazz et qui passe par les avant-gardes du rock et les musiques contemporaines. Il se rend à New York sur les traces du compositeur et imagine ce projet audacieux qui deviendra un splendide hommage multimédia au clochard céleste.

L’aventure est préparée avec minutie entre Paris et New York et créée lors de l’édition 2013 du festival Banlieues Bleues, magnifiée par un travail vidéo particulièrement inventif et la participation d’un choeur d’enfants issu de plusieurs écoles du département de Seine-Saint-Denis, clin d’oeil à la vitalité de la jeunesse urbaine que Moondog aurait vraiment aimé ! Pour la mener, Sylvain Rifflet s’associe à son confrère souffleur l’Américain Jon Irabagon, lui aussi un grand connaisseur de l’histoire du jazz jusqu’à ses marges puisqu’il a joué avec Charles Gayle et Evan Parker. Rifflet s’entoure aussi de la pianiste et performeuse Eve Risser et de ses compères du groupe Alphabet qui ont déjà l’habitude de flirter aussi bien avec la pulsation jazz qu’avec le minimalisme et la pop, bref la formation idéale pour appréhender cette musique unique. Le résultat est cet album qui capture l’esprit de Moondog tout en le transcendant dans un objet audio et vidéo qui s’avère aussi éternel que les refrains du sorcier à la barbe blanche, ce mélange surréaliste de comptines et de mélopées sous-tendues de drones improbables…

Avec son rythme aux parfums d’infini et la mélodie tourbillonnante qui l’habite, « Perpetual Motion » est certainement le morceau de Moondog qui révèle le plus sa grande compréhension de l’âme newyorkaise. Ce « mouvement perpétuel » est le fruit de la digestion des années passées par le compositeur à son coin de rue, ce fameux « Moondog’s corner », à se nourrir des sons de la ville. Il est donc assez logique que ce soit précisément ce titre, extrait du troisième et dernier opus publié en 1957 par Moondog sur le légendaire label Prestige Records, que Sylvain Rifflet ait choisi pour baptiser son projet. Une preuve supplémentaire de la symbiose parfaite qui émerge ici entre l’art du saxophoniste français (et de ses compagnons), sous-tendu de respect et de passion, et la vision du viking de la sixième avenue.

Où écouter Sylvain Rifflet

  • ce soir à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin dans le cadre du festival Jazz à la Villette
    Sylvain Rifflet (saxophone , clarinette , conception)
    Jon Irabagon (saxophone alto , saxophone ténor)
    Joce Mienniel (machines , clavier , flûtes)
    Phil Gordiani (guitare)
    Eve Risser (piano , clavecin)
    Benjamin Flament (percussions , métaux traités)
La programmation musicale :

    Monicas Vals

    Bill Evans, Monica ZetterlundALBUM : « Waltz For Debby »LABEL : Philips
    Monicas Vals

    Aska Me

    Jon Irabagon, Sylvain RiffletALBUM : « Perpetual Motion »LABEL : Jazz Village
    Aska Me

    New Amsterdam

    ALBUM : « Splendor In The Grass »LABEL : Naïve
    New Amsterdam

    El gaucho rojo

    Marc RibotALBUM : « Muy Divertido »LABEL : Atlantic
    El gaucho rojo

    Pigmy Pig

    ALBUM : « H’Art Song »LABEL : Kopf
    Pigmy Pig

    Independance Day (Part 1)

    Jerry LéonideALBUM : « The Key »LABEL : ACT
    Independance Day (Part 1)

    Sabotage and Celebration

    John EscreetALBUM : « Sabotage and Celebration »LABEL : Whirlwind
    Sabotage and Celebration

    Rythme Gitan

    Jo PrivatALBUM : « 1945-58 Le gitan blanc »LABEL : Frémeaux
    Rythme Gitan

    Mephisto

    Simon Goubert, Sophia DomancichALBUM : « You Don’t Know What Love Is »LABEL : Cristal
    Mephisto

    Oasis

    Jon Irabagon, Sylvain RiffletALBUM : « Perpetual Motion »LABEL : Jazz Village
    Oasis

    Heat On The Heather

    Jon Irabagon, Sylvain RiffletALBUM : « Perpetual Motion »LABEL : Jazz Village
    Heat On The Heather
L'équipe de l'émission :