Open jazz
Magazine
Vendredi 19 septembre 2014
55 min

Stefano Bollani, l'ode à la joie

Parution de « Joy In Spite Of Everything » de Stefano Bollani chez ECM/Universal.

Au sommmaire aujourd'hui

Jazz Culture : Hommage à Kenny Wheeler
Stefano Bollani à la Une
Jazz au Trésor : Jazz on Film, les biopics 1950-57
Jazz Agenda : semaine du 15 au 21 septembre 2014
Jazz Trotter : Open House Jazz Campus de Bâle
Jazz Bonus : Ilhan Ersahin Wonderland
► TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE" The New York Times a rendu compte dernièrement d’un concert donné au Birdland par Bollani accompagné de Bodilsen et Lund juste avant qu’ils n’entrent en studio avec Frisell et Turner. Le critique Ben Ratliff y décrit la brillante personnalité musicale de Bollani d’une façon qui entre magnifiquement en résonnance avec ce que l’on peut entendre dans « Joy In Spite Of Everything »

Stefano Bollani s’est imposé ces dernières années comme un artiste à la virtuosité éblouissante, doué d’une sensibilité rare et profonde. Le pianiste italien a naturellement trouvé sa place sur ECM, signant plusieurs disques en solo et à la tête de son trio ou s’engageant dans des duos avec Enrico Rava, Chick Corea ou encore le spécialiste brésilien du bandolim Hamilton de Holanda. Avec « Joy In Spite Of Everything » – un album de compositions inédites écrites par le pianiste en fonction des différentes configurations orchestrales offertes par ce quintet transatlantique – Bollani atteint un nouveau degré de maturité en livrant là son œuvre la plus intensément lyrique et d’une grande subtilité dans les textures sonores. Il a enregistré les neuf titres qui composent l’album au Studio Avatar de New York, accompagné de la rythmique danoise déjà présente dans son album en trio Stone In The Water – Jesper Bodilsen à la contrebasse et Morten Lund à la batterie – ainsi que par deux immenses musiciens américains possédant chacun une vraie intimité avec le label ECM : le guitariste Bill Frisell et le saxophoniste Mark Turner. Comme son titre l’indique, « Joy In Spite Of Everything » célèbre avec brio la joie de vivre et la légèreté en dépit des difficultés que l’on rencontre immanquablement dans le cours d’une existence.

Quand je compose j’aime puiser mon inspiration dans le son des musiciens avec qui je joue,” dit Bollani. “Par exemple, la façon que Bill a de jouer avec les vides, d’utiliser le silence, m’a beaucoup influencé ici. Il y a tant de musiciens de jazz qui jouent des cascades de notes, à grand renfort d’arpèges. Bill est à l’opposé de ça et concentre tout son art dans une utilisation scrupuleuse de l’espace. Mon premier professeur de jazz avait l’habitude de m’inciter à ne pas trop me laisser aller. Parce que de nombreux pianistes de jazz – moi y compris, dans la mesure où je suis un grand fan d’Oscar Peterson et Art Tatum – ont cette tentation naturelle de remplir tous les blancs. C’est pourquoi j’aime tant Ahmad Jamal : sa façon de toujours trouver l’équilibre entre ce qu’il joue et le silence est un modèle du genre.”

Pas de concept prétexte ni de grande préparation à l’origine de « Joy In Spite Of Everything » : l’album a été enregistré par un orchestre réuni juste le temps de la session. “On est entré en studio alors même qu’on n’avait pas encore eu l’occasion de tous se rencontrer,” explique Bollani. “Je ne connaissais pas Bill par exemple — Jesper et Morten non plus, d’ailleurs. Et Morten n’avait jamais joué avec Mark. Mais c’est ce que j’aime dans le jazz : on y va et on voit ce qui se passe.”

La programmation musicale :

    Easy Healing

    Stefano BollaniALBUM : « Joy In Spite Of Everything »LABEL : ECM
    Easy Healing

    Canción y danza VI

    Anja Lechner, François CouturierALBUM : « Moderato Cantabile »LABEL : ECM
    Canción y danza VI

    The Benny Goodman Story - Memories of You

    Benny GoodmanALBUM : « Jazz on Film, Biopics »LABEL : Moochin’ About
    The Benny Goodman Story - Memories of You

    Smatter

    Kenny WheelerALBUM : « Gnu High »LABEL : ECM
    Smatter

    Misirli Duke

    Ilhan ErsahinALBUM : « The Other Side »LABEL : Nublu
    Misirli Duke

    Never Will I Marry

    Franck AmsallemALBUM : « Sings, Vol 2 »LABEL : Fram Music
    Never Will I Marry

    Finally Closing

    ALBUM : « Présences d’Esprits »LABEL : Signature
    Finally Closing

    Uptown

    Wolfgang MuthspielALBUM : « Driftwood »LABEL : ECM
    Uptown
L'équipe de l'émission :