Open jazz
Magazine
Mardi 21 juin 2016
29 min

Sonny Rollins et Horace Silver, deux géants à Zurich en 1959

Parution de « Sonny Rollins trio / Horace Silver 5tet, Zurich 59 » chez TCB/Socadisc.

Au sommaire aujourd'hui

► Sonny Rollins & Horace Silver

à la une

  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " de la page Open Jazz et laissez vos nom, prénom etadresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance ! ►Jazz Bonus : Grands Portraits n°1 Brad Mehldau
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

Cet album de la série Swiss Radio Days présente conjointement deux acteurs majeurs du jazz moderne, enregistrés le même jour, 5 mars 1959, dans les studios de la radio de Zürich : le saxophoniste ténor Sonny Rollins avec son trio (Henry Grimes à la basse et Pete La Roca à la batterie) et le pianiste Horace Silver avec son quintet (Blue Mitchell à la trompette, Junior Cook sur saxophone ténor, Gene Taylor à la basse et Louis Hayes à la batterie). Son parfait, implication totale des musiciens, le document est exceptionnel ! Deux légendes à leur sommet.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Jamais publié auparavant, cet enregistrement des archives de la Radio Suisse de 1959 représente la quintessence des petits ensembles de jazz « La contribution de Sonny Rollins au jazz est monumentale. Ce disque reflète la puissante, la clarté de ce musicien exceptionnel qui appréhendait l’espace et le temps avec aisance... » déclare Charles Lloyd.

On peut lire dans un magazine de 1959 : « Ce 5 mars, le légendaire Sonny Rollins a enregistré pour la Radio Suisse. Se sont joints à lui pour cette session Henry Grimes à la basse et Pete LaRoca à la batterie. Si vous êtes fan de Sonny Rollins, nul doute que vous allez adorer. Si vous le découvrez seulement, voici l’un des artistes qui a eu une influence déterminante sur le jazz de ces dernière années. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le Colosse. »

S’étaient-ils entendus l’un l’autre ? Toujours est-il que le quintet d’Horace Silver, était de son côté doublement rodé : d’une part par sa tournée européenne en cours et d’autre part parce qu’il venait de graver « Finger Poppin’ » pour Blue Note le 31 janvier. « Blowin’ The Blues Away » suivrait en septembre. Année de grâce.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :